11 janvier 2008

Violemment ! Mais sans violence...

482 - Elle se sent fautive.

Et perd ses moyens devant lui. Pour une broutille, une de ces disputes conjugales un peu stériles qui ne mènent jamais à rien.

Oh, elle voudrait lui dire qu'elle s'excuse, qu'au fond ce n'est pas si grave, lui demander pardon et surtout passer à autre chose, une bonne fois.

La tension entre eux ne retombera qu'à ce prix...

Il a l'air furieux, et ce n'est pas pour rire... Les sourcils froncés montrant une colère noire rentrée mais intense, il l'observe avec un regard peu amène.

C'est quand il la chope par le bras avant de l'incliner en travers de ses genoux qu'elle sursaute, presque surprise.

Il ne va pas...

Et pourtant si ! Il lui baisse sa culotte d'un geste sec, sans rémission et la maintient fermement tout en la grondant. C'est par une bonne fessée claquante et sonore qu'il a décidé de calmer le jeu.

Un prétexte, bien entendu. Et ce n'est pas la première fois. Les yeux brillent. Excitation, plaisir... C'est au-delà du jeu, comme une façon de faire, immuable... La leur. Évidemment rituelle !

Ça peut sembler brutal et injuste, vu de l'extérieur. En ces temps où la violence conjugale est enfin mise sur le devant de la scène médiatique, ils évitent soigneusement d'en parler avec des gens extérieurs qui pourraient ne pas comprendre et faire l'amalgame avec des actes qui leur font réellement horreur. Pas simple d'expliquer les différences. Et d'ailleurs ils ne cherchent plus à le faire, après avoir pourtant un peu tenté, au début

Ça ne sert à rien. Ils ne font plus de prosélytisme pour leurs petits secrets d'alcôve. Pas de contrainte, ça se passe entre adultes consentants, selon la formule consacrée.

Paradoxalement, elle déteste la violence et ne supporterait pas qu'il porte la main sur elle en dehors de ce contexte pré-érotique qui leur fait battre le coeur, à l'un et l'autre. Des émotions incontrôlables...

Oui, ils savent tous les deux que ce qui va se passer entre eux - cette fessée magistrale sans concessions - est bien la seule chose qui les apaisera vraiment pour de bon, autant mentalement que physiquement, les laissant vidés mais comme "vierges" pour de nouvelles émotions...

Avant de poursuivre par d'autres plaisirs, probablement plus "classiques" cette fois. Encore que...

On ne va pas demander à tout le monde de le comprendre.

5 commentaires:

  1. otkcouple3313/1/08 23:00

    j' ai lue et relue votre texte, depuis plusieurs jours , et je suis étonnée de voir qu il n'y a pas de commentaires . Je suis donc la seule !! Vous avez su mettre en écrit , ce que je pense et ressent depuis tres longtemp, et d'ailleur , c'est ce que je vie avec mon nouveau mari depuis quelques années . Vous écrivez merveilleusement bien et je vous en félicite . Votre derniere phrase , c'est " tout le monde ne comprendra pas " !!!! Je comprend!!Aline de Bordeaux

    RépondreSupprimer
  2. C'est gentil, Aline... Mais vous savez, le fait qu'il n'y ait pas de commentaires ne signifie rien... Cela ne veut pas dire que ce n'est pas lu.

    Tout le monde ne ressent pas le besoin d'acquiescer, même s'il est vrai que j'aime bien savoir ce que les autres pensent de mes petites bêtise...

    Mais j'écrit pour moi en premier...

    Ceci étant... Je suis ravi de votre appréciation sur ce texte qui correspond à ce que je pense et aime de ce jeu complice...

    RépondreSupprimer
  3. Jolie scène, tout en naturel... et qui mène quelques mois plus tard à poster sur DD... oups...

    RépondreSupprimer
  4. La scène est "jolie" parce que non fictive. Avoir vécu la chose permet de la raconter en faisant passer les sentiments qui traversent les (deux) participants... Quand à DD c'est une annexe virtuelle, qui peut "prolonger" l'histoire éventuellement pour certains. Même si je n'évoque dans mes souvenirs que des choses vécues ailleurs.

    RépondreSupprimer
  5. Tant pis pour ceux qui ne comprendraient pas...

    Moi j'adhère à 100% !

    Je suis heureuse de découvrir tes récits, ils sont fabuleux !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS