03 septembre 2008

Antique et en allemand...



677 - Petit extrait d'un peplum très années 70 dont je ne connais rien et qui doit être une adaptation de la vie de l'empereur romain Néron ou encore d'Hélène de Troie (et pas de Troyes, Laurent !) le tout dans un décor minimaliste et des costumes de carton-pâte... Ah, la jupette du "fesseur" quand il se lève !

On aperçoit le cul nu de la punie, sur lequel on voit aisément que les claques appliquées sont surjouées - il retient son bras en l'effleurant sans la toucher - et donc difficile d'y croire, d'autant que le derrière de la demoiselle à la tunique retroussée reste... désespérément blanc.

Assez typique de l'érotisme cinématographique des années 70 qui nous inonda de Robin des bois, Maciste, Ivanhoé et autres personnages célèbres, prétexte à montrer des fesses au cinéma au travers d'une évocation de leur vie sexuelle totalement farfelue, dont le terme était d'ailleurs contenu dans le titre, comme "les aventures érotiques de Zorro", par exemple...

Autant dire que ces "chefs d'œuvres" plus érotiques que pornographiques et dans lequels le coït n'était que suggéré et sans gros plans anatomiques n'ont pas fait date dans l'histoire du 7ème Art... Mais sortaient dans les salles dites classiques, sans plus de précautions. Le classement X n'existait pas encore à l'époque du carré blanc institué à la télé, seule une interdiction au moins de 18 ans pouvait être notifiée, pour la protection des mineurs.

C'est ainsi que ma brave grand-mère - myope et trompée par l'affiche dont elle n'avait pas lu le titre en entier - m'emmena en toute innocence voir un "Ivanhoé", un jeudi après-midi pluvieux de 1965... Avant de ressortir en toute hâte au vu du générique et des premières images équivoques.

De mémoire, je crois qu'il s'agissait de "la vie amoureuse d'Ivanhoé", ou d'un truc approchant.

Je n'en ai pas de souvenirs, mais mes parents m'en parlent encore !

Et je me demande toujours depuis comment la caissière et l'ouvreuse ont pu laisser cette honnête vieille dame aux cheveux blancs s'installer tranquillement dans la grande salle du Majestic avec un enfant de huit ans...

Mais... "C'est rigolo, hein ?"

5 commentaires:

  1. Aquarelle3/9/08 08:28

    Sacrée Mamie va !!! en tout cas elle avait du faire un heureux non ? avec cette scéne de fessée... ne me dis pas que tu es resté indifferent hum ? même a huit ans .

    RépondreSupprimer
  2. Heureux non. Car hélas je n'en ai pas le moindre souvenir... J'ai attendu 8 ans de plus et l'Angleterre pour goûter enfin aux plaisirs... du cinéma.

    RépondreSupprimer
  3. On peut parler de Rome Antique, qu'en penses-tu ?

    Georges

    RépondreSupprimer
  4. le pt'it Jean-Jacques4/9/08 01:26

    C'est mignon tout plein!
    Le péplum est pourtant loin d'être le courant de cinéma que je préfère!
    Merci E., cette fessée ne tombera pas dans l'oubli définitif ,supplantée par la course de chars de Ben Hur!

    RépondreSupprimer
  5. En fait un extrait de film en lui-même, posté sans commentaires et souvent déjà vu ailleurs n'offre pas d'intérêt. Les blog en sont pourtant pleins...

    Pour ma part, je m'en sers souvent pour rebondir sur d'autres petites choses, comme cette anecdote personnelle qui amène un plus pour moi et me fait me remémorer des trucs rigolos d'antan...

    Le film, hein...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS