02 septembre 2008

Une demoiselle sacrément culottée...

676 - "En cas de malheur"...

L'image est célébrissime...

BB - qui n'était encore que Bardot - fait face à un Gabin médusé, et s'appuyant sur son bureau retrousse lentement sa jupe pour s'offrir au quinquagénaire afin de payer ses honoraires...

L'affiche de 1957 n'osa pas l'impudeur de la séquence, la jeune femme étant dûment re-culottée par l'illustrateur pour l'occasion.

Les photos extraites de la séquence montrent toute la différence... Aujourd'hui, la profonde évolution des mœurs et les décalages de la morale fait que ce genre de scène est absolument anodine et vue dans le moindre téléfilm, mais c'était loin d'être le cas à la fin des années 50.

"André Gobillot - maître reconnu du barreau parisien - compromet sa carrière et son ménage en hébergeant Yvette, jeune et jolie cambrioleuse accusée d'avoir braqué une boutique et ayant agressé une personne..."

Curieuse manière de recruter un avocat, non ?
Le film d'Autant-Lara fit beaucoup jaser à l'époque en raison de l'impudeur supposée de la jeune femme, l'actrice étant à partir de cet instant cataloguée, assimilée par beaucoup au personnage.

Sa réputation sulfureuse de "voleuse d'hommes" et d'immoralité qui la suivit ensuite durant des années en faisant d'elle "celle par qui le scandale arrive" y pris sa source... Brigitte et la fessée, c'est et ...

Moi, à la place de Gabin, qui la chope par les cheveux, c'est par une bonne fessée que j'aurais conclu la scène avant de renvoyer dans la rue cette agaçante jeune hétaïre à la voix de crécelle, mais dotée d'un corps à damner un saint... Ce qui lui aurait évité bien des ennuis par la suite.

Hélas pour nous, qui aurions eu là une séquence d'anthologie, ce ne fut malheureusement pas le cas.



11 commentaires:

  1. Aquarelle2/9/08 15:08

    J'adooorrreee!!! Brigitte Bardot ! je l'aime cette femme ! un vrai modéle ! .... je l'imitais quand j'étais petite , je prenais sa voix et je disais " ne tuez pas les bébé phoques!! " ça faisait rire tout le monde je me souviens .
    >Elle était belle quand même hein ! et sa façon de parler ? c'est pas mignon ça ?! moi j'adore ... je la bade , aucune autre ne m'a jamais fait un tel effet , vous pourrez dire ce que vous voudrez mais pour moi c'est un modéle cette nana ! je lui ai parlé une fois, c'était il y a lontemp , elle était venue a l'auberge ST Donat où je travaillais , elle était avec Bougrin machin qui faisait l'émission avec les animaux , mais elle était déja agée , je ne suis pas allée lui demander un autographe parce que je ne suis pas tres demandeuse de ce genre de conneries qui ne servent a rien , je suis allée prendre leur commande , Bougrin machin était un vrai péteu mais BB toute gantille elle , j'ai fait comme si je ne les avais pas reconnu de toute façon ...
    En tout cas .e. tu as tout faux , BB n'a pas une voix de crecelle ! elle a une voix magnifiquement féminine ...

    RépondreSupprimer
  2. Si, si Aqua elle a vraiment une voix de crécerelle. ;) Malheureusement.
    Et en tant qu'actrice ce n'est guère mieux. Mais pour sa défense (et malgré des choix idéologiques absurdes et stériles) elle fut un objet amusant et pittoresque.
    Pour ce qui est de sa plastique: incontestablement une des plus belles femmes 'au monde'.
    Un mythe, une époque...

    RépondreSupprimer
  3. Brigitte Bardot n'avait pas ce que j'appellerais une voix de crécelle, qui suppose une sorte d'acidulation grinçante; elle avait surtout une diction particulière, très enfantine ( du genre attardé ) qui faisait envisager un intellect en rapport, ce qui s'est assez souvent vérifié...

    Bardot ne fut jamais une comédienne crédible malgré les grands metteurs en scène qui tentèrent d'en faire quelque chose, comme H.G Clouzot avec "La Vérité" , C. Autan-Lara dans "En cas de Malheur" dont nous parle Stan, et même plus tard J.L. Godard dans "Le Mépris"; mais elle fut un animal érotique dont je ne connais pas d'équivalant, surtout à cette époque. C'est d'ailleurs ainsi que les réalisateurs pré-cités l'employèrent car il n'était pas envisageable pour un producteur soucieux de rentabilité de faire un film sérieux avec Bardot sans qu'elle révélât son anatomie...

    Son grand Pygmalion fut Roger Vadim, son premier mari, qui la révéla dans "Et Dieu créa la Femme", et qui sut le mieux l'employer dans le peu qu'elle était capable de faire au niveau de la comédie, c'est à dire pas grand chose. Ce fut d'ailleurs le principal talent de Vadim, par ailleurs médiocre metteur en scène.

    Bardot sauvait les pires navets par sa présence érotique exceptionnelle, d'autant que dans les années 50/60, la vision du moindre bout de sein valait aux films l'interdiction aux moins de seize ans. Sauf... Ceux où elle apparaissait !... Mais l'on disait dans la presse à l'époque qu'elle rapportait à l'Etat Français "autant d'argent que la régie Renault"...

    Pour être honnête ( ça m'arrive ) je crois que Les films de Vadim et D'autan-Lara furent frappés de l'interdiction aux moins de seize ans, mais tous les autres films de Bardot furent tout public, alors qu'elle s'y montrait tout aussi nue. Certes, le contexte était plus "comédie"...
    Enfin, je dois sans doute à cette dame mes premières pollutions nocturnes, justement parce que ses films étaient tout public et que j'avais pu les voir alors que je n'avais pas seize ans...

    Je préfère ne pas évoquer ses engagements politiques d'aujourd'hui, particulièrement puants, et rester sur mes bons souvenirs.
    Vous avez raison, Nush : ce fut un mythe...

    RépondreSupprimer
  4. Autant pour moi et Autant-Lara !
    J'ai fait une faute dans le nom de ce bonhomme...

    RépondreSupprimer
  5. Il est vrai que cette fille somptueuse eut une carrière cinématographique très courte et qu'ensuite elle a suivi une direction étrange, pour le moins.

    Pour le choix "artistique" de ses films je vois un parallèle avec Marylin, dans le jeu médiocre (je viens de regarder quelques extraits de plusieurs films et c'est confondant) et la voix. Elle est certes moins vulgaire que l'Américaine au tragique destin...

    J"ai toujours trouvé ses prises de positions excessives voire grotesques, ce qui en minimise la portée, la rendant moins crédible... alors que je la crois sincère à 100%, dans ses engagements vis à vis de la gent animale...

    Chaque fois que je pense à elle (jamais eu la moindre pollution, mais c'est un question de génération sans doute quand je me suis intéressé au sexe, elle ne tournait plus) ce sont les bébés phoques qui me viennent à l'esprit.

    Son combat des années 70 était probablement juste et sensible, mais gonflant. Et je me marre en pensant à une phrase extraite d'un sketch de Coluche... de mémoire, un truc comme: "t'en prends deux, tu scies la tête et ça te fait deux pantoufles !"

    Sur le plan politique, et sur ses dires elle est juste réactionnaire, comme beaucoup de gens de son âge et cette époque: dépassés par ce qu'est devenu leur pays par rapport à l'éducation rigoriste qu'ils ont reçue qui n'est plus guère en phase avec le temps...

    J'en connais pas mal comme ça, pas "méchants" ou "facistes" pour autant, plutôt "décalés" voire un peu perdus dans un monde qu'ils ne comprennent plus...

    Étonnant comme cette actrice jadis mythique mais qui n'a plus tourné depuis plus de trente ans suscite toujours autant de réactions, hein...

    RépondreSupprimer
  6. Aquarelle3/9/08 08:06

    Ouf ! je vois que tout le monde est d'acord avec moi pour dire qu'elle etait parfaite ma BB tant sur la voix que sur la beauté , n'ayant pas parlée du cerveau je n'ajouterais rien , tu as raison .e. en disant que c'est un probléme de génération , a son époque c'était l'aprés guerre et ils en avaient tellement bavés qu'ils s'attendaient a autre chose pour l'avenir de la france , mais quand on pense a ce qu'on a fait chez ceux qu'ils n'aiment pas , je parle de l'algérie bien sur , il fallait s'attendre au retour du bâton non ? ( sans vouloir faire de politique )je dirais que c'est un peu ... pas normal , mais disons ... que fallait s'y attendre . Aprés tout elle a le droit de péter un boulon la mére BB , en tout cas je ne comprend pas que vous n'aimiez pas son jeu de scéne ?! moi je la trouve extra surtout quand elle fait sa chochotte ... le ciné c'est fait pour rêver pas toujours pour voir des histoires vraies , je ne sais plus quoi dire pour la défendre là ....

    RépondreSupprimer
  7. Aquarelle3/9/08 08:09

    Waldo a écrit :
    "ses films étaient tout public et que j'avais pu les voir alors que je n'avais pas seize ans... "

    Mais tu es encore jeune alors ?!.... ( clin d'oeil )

    RépondreSupprimer
  8. Aquarelle3/9/08 08:12

    .e. a écrit :"quand je me suis intéressé au sexe, elle ne tournait plus"
    hum..! toi par contre tu n'étais pas précoce hein !.... ( rire )

    RépondreSupprimer
  9. pas précoce, c'est vrai... mais à ma décharge, (si je puis dire) elle a arrêté en 74...

    Il n'y a pas à la défendre, ton plaidoyer est très bien. Et ne t'y trompes pas, BB est un mythe qui perdure.

    J'émets des réserves sur ces films, mais c'est tout... C'est vrai que je n'ai pas de chef-d'œuvres en mémoire et que la femme ne me plait pas autant sur le plan intellectuel qu'une Carole Bouquet, par exemple...

    Mais j'ai lu son livre "Initial BB" (en lien dans le post), et j'ai "entendu" mieux la solitude de cette femme et ainsi appris à l'apprécier humainement...

    RépondreSupprimer
  10. Sûr que pour une actrice n'apparaissant plus depuis tant d'années, elle fait encore couler de l'encre (ou miroiter des pixels...)

    Mais sur le plan de la comédie, le génie de Vadim est de ne lui avoir jamais fait "incarner" un personnage, et au contraire de construire le personnage par rapport à ce qu'elle était.

    Dans "La Vérité", Clouzot - pourtant remarquable directeur d'acteurs - s'est ramassé, et le film n'a fait une carrière que parce que Bardot était dedans, et naturellement y dévoilait ses charmes.

    Pour en finir avec la belle Brigitte, une petite anecdote qui me fait toujours rire : Un journaliste demanda un jour au Général De Gaulle ce qu'il pensait d'elle... Et le Général s'en sortit en disant : "Il me semble que cette personne a une simplicité de bon aloi !"

    Non, Aqua, je ne suis pas encore cacochyme!
    Au fait, je vais poster un sujet qui te concerne sur mon forum... Ce soir sans doute.
    W.

    RépondreSupprimer
  11. Aquarelle3/9/08 15:40

    Wald'O a écrit :"Non, Aqua, je ne suis pas encore cacochyme! " je viens d'aller voir la définition de " cacochyme " ça craint Wal' je parlais juste de ton âge , en fait c'est ta faute tu es toujours a parler de ton grand âge ! j'y peux rien moi si j'ai retenu ça de toi moa ... je te taquine un peu avec ça , sur mon forum je fais un peu d'autodérision avec ma voix en ce moment , je suis d'humeur blagueuse ces temps ci....
    hummmm... tu vas faire un article sur moi ? wouahhh ! c'est gentil ça , merci , j'irais voir ce soir alors
    bise

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS