15 novembre 2008

Connaissez-vous J.C. Leyendecker ?

791 - Les illustrations de J.C. Leyendecker pour le Saturday Evening Post Illustrations.

Magnifique. Avant Norman Rockwell. Cette couverture date de 1931, personne ne s'en offusquait à l'époque. Le voleur de confiture qui s'en prend une, c'est la règle.

Les temps changent...

16 commentaires:

  1. Les fessées des générations précédentes:
    personne ne s'en offusquait à l'époque.
    Certainement,E., et on lit beaucoup de témoignages dans ce sens sur différents sites.
    Mais il est difficile de savoir quand cette pratique a sinon cessé ,mais tout du moins été moins bien perçue.
    Des jeunes, sur ces sites, affirment avoir reçu souvent la fessée, dans leur enfance pourtant proche.
    S'agit-il d'une minorité? Quand on a subi cette extrémité, on est plutôt porté à se faire entendre, plus que celui qui a connu une enfance paisible et ne pensera même pas à préciser qu'il ne recevait pas de fessées;extrémité, car certaines fessées décrites se rapprochent plutôt de celle du tableau hollandais présenté tout récemment.
    C'est souvent incroyable et insoutenable; reste à savoir si ces témoignages sont authentiques.
    L'anonymat par Internet permet toutes les affabulations, quand il ne se met pas au service de fourbes attaques.

    Ne peut-on pas percevoir dans certains récits d'une supposée jeune fille recevant encore la fessée à la maison l' homme qui n'ose pas reconnaître qu'il est ému par ce fantasme? On peut penser qu'il aimerait bien donner la fessée mais que comme il n'est pas passé sur votre site,cher E., il n'assume pas cette pulsion, se demande si il n'est pas fou et dans le récit de cette fessée qu'il aimerait administrer on peut supposer qu'il se fait remplacer par le père de la jeune fille,lequel serait le premier étonné d'apprendre qu'il la maltraite ainsi.
    Les fessées cinglantes et humiliantes sont certainement nocives pour la personnalité de la victime; mais les services sociaux ne peuvent sans doute pas intervenir...on dira qu'il y pire encore comme maltraitance.
    Personne ne s' offusquait à l'époque des fessées plus raisonnables administrée aux chenapans: c'était une autre civilisation, une autre façon de voir.On ne peut pas juger.
    Au 21 e siècle se dessine une tendance anti-fessée, visant à la bannir des pratiques dans une première étape, puis des mentalités.
    Une génération échappera peut-être à la fessée enfantine si elle finit par être interdite par la Loi, la génération suivante ne songera peut-être même plus à la donner.
    signé: ducon

    RépondreSupprimer
  2. Arrivé a faire des commentaires comme ça, franchement je ne comprends pas...

    RépondreSupprimer
  3. Le nommé ducon devient bien trop loquace!

    RépondreSupprimer
  4. Il l'a toujours été - loquace. A ce 'stade' c'est un style; bien sûr reconnaissable....:-))

    RépondreSupprimer
  5. On commente ou on ne commente pas?
    E. propose une rubrique "commentaires",ce n'est pas pour commenter?
    E. nous rappelle fort justement qu' à une certaine époque la fessée était monnaie courante: shilling courant, Outre-Manche!
    Il indique l'époque et précise même l'année du dessin: 1931!
    On ne peut pas se demander ce qu'il en est 70 ans après ?
    Que devient cette fessée éducative? ou prétendue éducative?
    Le dessin est une source d'informations sur les années 30, Internet pour les années 2 000.
    Or on doit toujours s'interroger sur les sources; je ne peux pas remettre en doute certaines informations circulant sur Internet?Ce qui est , tous les chercheurs , les vrais,vous le confirmeront,une sage précaution.
    Personne ne s'en offusquait à l'époque,de ces fessées.Certes.
    Et maintenant? Comment sont-elles considérées?
    On sait que les suédois l'interdisent,ou tentent de l'interdire.
    Des propositions ont été émises en France, dans ce sens, et au sein de commissions politiques, chargées de préparer les lois.
    Ce serait un tournant, la fessée interdite! Alors? On ne peut pas commenter? Commenter ce qui serait un bouleversement dans le droit accordé aux parents d'infliger des sanctions raisonnables?
    On ne peut pas s'interroger sur la limite au-delà de laquelle la fessée n'est plus raisonnable?
    On ne peut pas commenter ce décalage entre les pratiques et les représentations de nos aïeux des années 30 et celles des parents actuels , qui sont amenés à se demander si il est positif ou non d'administrer une fessée?Et que la Loi viendra peut-être inciter à choisir de s'abstenir d'en flanquer une? de fessée?
    Je vous conseille tout simplement d'éviter la rubrique commentaires si ceux-ci vous importunent!
    Ou à zapper sue ceux annoncés par "ducon a dit" si ce sont mes commntaires qui vous rebutent!C'est votre droit!
    "ducon a dit"..c'est repérable,non?
    Remerciez donc E. qui m'a aidé à trouver ce nouveau pseudo="ducon" !Il vous aide ainsi à éviter ma logorrhée ampoulée!
    Pouruoi "ducon"?Voir le 8e commentaire du 787 ,12 novembre.
    Notre ami E. termine par cette remarquable envolée:"cordialement,ducon".
    Et je rebondis! Je deviens "ducon" pour les lecteurs et lectrices de ce blog, ceux qui veulent bien me lire.
    Pour ceux qui veulent se maintenir à l 'écart, la signalétique est on ne peut plus efficace! "Attention, "ducon" a encore écrit! On ne lit pas! "
    Avec tous mes respects, respect dû à ceux qui ne partagent pas mes points de vue ou n'approuvent pas mes pratiques textuelles.

    signé:ducon

    RépondreSupprimer
  6. Attitude positive de Nush.
    Nush vous le confirme: j'ai toujours té comme ça! Voilà! Alors c'est ainsi!
    Nush est neutre,impartiale:il est comme ça.
    Elle pense ce quelle veut, elle constate.C'est tout.
    Matinale? Nush?
    Bonjour à vous et à ceux qui dorment encore.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  7. Une suggestion aux commentateurs de ce blog: ignorer les commentaires du dénommé ducon selon l'excellent principe suivant : "Je ne parle pas aux cons, ça les instruit"(de Gaulle ou Audiard?)
    Car ce ducon-là se transforme en troll et devient lassant!

    RépondreSupprimer
  8. En voyant cela, je suis content de ne pas avoir été un fan de confiture dans ma jeunesse (je préférai de loin le Nutella. J'ai droit de citer une marque ?)

    Il paraît qu'un super-héro se sentant investit d'une mission sociale contamine les commentaires de ce blog. Il prône son droit de commenter pour nous servir sur plateau d'argent son verbiage aux mots si soutenus et, avouons le, si polis.
    Mais abuser de ces droits, comme de ses libertés, n'est jamais une bonne chose.

    L'Homme ! Quelle machine bizarre qui, quand il se sent blessé et dans son droit, se met à suinter la testostérone à grosses gouttes. Il met alors une énergie et un temps incommensurable à se venger. Peu importe s'il en blesse certains et gâche le plaisir d'autres qui n'ont rien avoir avec ça.

    Il paraît que cette personne accuse E. d'avoir mis un propos raciste, du second degré certes, mais qui pourrai être pris au premier degré par des personnes admiratifs, et qui voudraient du coup tenir les mêmes propos. Les choses ont dérivé, comme toujours quand trop de testostérone s'invite dans l'affaire. Et nous voilà submergé d'écrits et d'avis volontairement dérivés du droit à commenter.

    Si ce monsieur parlait anglais, je n'ose imaginer les mails qu'il aurait écrit à Britney Spears ou Kate Moss de leur comportement alors qu'elles ont tant de fans influençable. Mais peut-être le fait-il avec Johnny Halliday, qu'il accuse d'être trop porter sur la bouteille, et que d'autre risquerai d'en prendre exemple.

    Malgré tout, cette personne qui se sent si offusqué et ne décolère pas, je l'envie. J'aimerai avoir autant d'énergie à dépenser pour rien, autant de temps à perdre, et autant de personne à agacer sans scrupule.
    Si seulement il pouvait faire la même chose contre des choses néfastes qui sont vraiment dangereuses, plutôt que de prendre un glaçon pour un iceberg.

    Mais bon, je l'accuse de mettre des commentaires inutiles dans le seul but non dissimulé de nuire, alors que je ne vaux pas beaucoup mieux. Car ce que je viens de dire va l'inciter à me répondre, et à en rajouter encore une couche, un blabla soporifique servant juste à aligner des lignes pour bien ennuyer son monde. Tellement prévisible... Et tellement fatiguant de rencontrer ce genre de personne.

    Plutôt que d'envoyer un mail anonyme à E., il aurait mieux fait de lui écrire sans se cacher et lui dire "dit, j'ai vu tel propos sur un de tes posts. C'est un peu tendancieux tu ne crois pas ?". Ca aurai éviter bien des bafouillages, et n'aurai inciter à aucune conclusion de "jalousie", de "connerie" ou de "tentative délibérer de nuire".

    Mais bon, à chacun sa façon de se donner de l'importance.

    Par contre, pour ma part, aucune colère contre cet homme... De la lassitude envers son comportement, par contre oui, c'est sûr... En attendant le passage à l'indifférence la plus totale. Car c'est tellement plus facile de cracher son venin par écrit, loin de la personne ciblé, et éviter ainsi toute conséquence obligeant à un minimum de courage.

    Le vrai but de ce commentaire ? Je voulais voir s'il était facile d'être un donneur de leçon. Ca va, c'est simple comme tout, et donné à tout le monde. Mon prochain auto test sera la jalousie, la persécution, la fourberie, et la bataille contre des moulins à vent.

    Après (plus dur) j'essaierai l'introspection, le lâcher prise, l'analyse des choses qui en vaillent la peine, l'altruisme, la discussion et l'écoute. Mais pfffft ! Que ça a l'air compliqué tout cela. Pourquoi ça s'apprend pas à l'école, entre les maths et la géographie ?

    Allez, j'ai bien droit à ma tartine de Nutella maintenant...

    RépondreSupprimer
  9. Bien, Gérgory! Vous me battez sur mon propre terrain!Celui de l'interminable devoir !
    Je m'incline!
    Vous avez gagné votre tartine de Nutella, "pâte à tartiner à base de crème de noisettes et chocolatée" si on veut éviter de citer le nom de la marque, mais on retombe alors dans l'excès de verbiage.
    je suis très heureux d'avoir fait votre rencontre épistolaire.
    Respectueusement.
    DUCON

    RépondreSupprimer
  10. Instruire les cons?
    Un homme, sur le passage de de Gaulle , aurait hurlé « Mort aux cons ! », le Grand Homme aurait regardé dans sa direction et répondu : « Vaste programme …».
    Bel humour! Et quelle classe! On est un cran au-dessus du "casse -toi pauv'con" ,la fonction de chef d'Etat aurait perdu de sa valeur?
    "Je ne parle pas aux cons ,ça les instruit," selon plusieurs pages internets, c'est AUDIARD.
    Voyez comment que je consacre mon temps à satisfaire votre curiosité intellectuelle ! Celle d'Orage, par exemple.Et on me reproche de n'avoir rien d'autre à faire, à moi qui me dévoue pour vous.
    Reste à savoir de quel film est tiré "Je parle pas aux cons , ça les instruit!"
    Je me régale pour ma part de "Les cons,ça ose tout, c'est même à ça qu'on les r'connaît! "Tontons flingueurs" sans hésitation !
    Bien à vous.
    ducon

    RépondreSupprimer
  11. Ne pas comprendre : "Arriver à faire des commentaires comme ça, franchement je ne comprends pas."selon andy.
    Mais comprendre est-il indispensable? On ne peut pas vivre sans rien comprendre? Tenez , moi,j'suis con, donc je comprends rien.
    Et faudrait même éviter de m'aider à comprendre!
    "Je ne parle pas aux cons, ça les instruit"attitude suggérée par orage; donc j'en conclus que je suis con et qu'il est préférable que je le reste!
    Alors de votre côté vous inquiétez pas,orage, vous inquiétez pas si vous comprenez pas!

    RépondreSupprimer
  12. Entamer un dialogue positif eût été préférable...mais était-ce possible? de par l'intransigeance d'E.?
    Qu'est-ce que j'avais écrit?Avant que ça ne s'envenime? On semble l'oublier.
    Grégory, plein de raison et de bon sens, regrette que je n'aie pas écrit quelque chose du genre :"dis, j'ai vu tel propos sur un de tes posts. C'est un peu tendancieux tu ne crois pas ?".
    C'était , j'en conviens , la meilleure façon d'engager le dialogue avec E., à propos de
    "C'est toujours excessif, le sexe et ses dérivés chez les "Jaunes"... Qui sont des êtres fourbes, je l'ai lu dans Tintin..."
    -772 6 novembre, commentaire 13-
    Ce que j'avais répondu , juste à la suite,n'est-il pas du style de ce que vous préconisez, Gregory?
    Si on compare ma réaction sur le blog, dans le commentaire qui suit l'appréciation de E. sur les jaunes, et la façon de s'adresser à E. que vous auriez utilisée, il n ' y a pas une certaine proximité?
    J'avais écrit :
    "KAMITORA proche de la dérive vers la TORTURE? Cela ne m'étonne pas, et ....( j'abrège)
    Mais le RACISME? Pourquoi cibler les JAPONAIS comme friands de torture?Ce sont des brutes? Ainsi que les Asiatiques en général?
    C'est indiqué dans TINTIN? J'espère que vous plaisantiez, cher E."
    ...j'abrège...
    Cela ne correspond pas un peu au modèle que vous me suggérez? Grégory?
    Pour selon vous "éviter bien des bafouillages, n'inciter à aucune conclusion de "jalousie", de "connerie" ou de "tentative délibérer de nuire".?
    Quand j'écris "J'espère que vous plaisantiez, cher E.", il me semble que je suis loin de toute volonté délibérée de nuire et prêt à admettre qu'il s'agissait du second degré.
    E. répond dans la foulée "PJJ qui m'énerve un peu plus que d'habitude." Le dialogue était rompu...et il n 'avait jamais fonctionné avec E.
    Aucune volonté d'écoute, de la part de E.
    Ce n'était pas la première éviction.
    E.se fait une fierté de montrer qu'en dehors de quelques mots convenus, ceux qui ont envie de dialoguer peuvent aller le faire ailleurs.
    E. quand on pratique le monologue, le discours de l'Autre nous revient sous une forme que nous n'aurions pas souhaitée.
    E. , vous êtes libre de pratiquer le monologue,c'est votre site, mais pourquoi proposez-vous une rubrique "commentaires"?
    signé ducon

    RépondreSupprimer
  13. Je n'oublie pas ce que vous aviez écrit avant, j'ai lu tous vos post, sans exception. Ceci n'excusant pas cela,bien au contraire.

    Moi, tout ce que je vois, c'est une tentative désespérée d'attirer l'attention d'une personne (E. en l'occurrence), et de se venger de lui de ne pas y être parvenu (comme par exemple une lettre anonyme grotesque ou faire passer une tentative de nuire comme un droit à commenter).

    Je vous conseil la lecture de "La forêt des ombres" de Franck Thilliez. Le personnage d'Emma devrait vous irriter, et pourtant c'est exactement vous.

    Quant au dialogue, E. l'a toujours eu. Avec moi comme tant d'autre. Et pourtant soyez sûre que je ne suis pas toujours d'accord avec lui. Dommage que vous croyiez que le problème vienne de lui.

    Et quand il a écrit "PJJ qui m'énerve un peu plus que d'habitude."... A savoir s'il n'avait pas déjà fait preuve de beaucoup de patience.

    Cependant, ce blog n'est pas une joute. Je vais y reprendre ma lecture simple et enthousiaste accompagnée de débats intéressants avec E. Comme il en a toujours été.

    Vous m'avez fait passer l'étape suivante que je citais plus haut : l'indifférence la plus totale. C'est gentil, ça soulage.
    Et ça peine aussi, malheureusement.

    Maintenant, amusez-vous bien. Je ne serai plus de la partie. Bien à vous.

    Ciao

    RépondreSupprimer
  14. Je vais pleurer !

    Je perds de l'adhérent de jour en jour !
    Si tant est que j'en aie jamais eu...
    Grégory m'abandonne à son tour, sans jamais m'avoir adopté.
    Personne ne m'aime!
    Mais le principal est que je garde mon adhérence et mon assurance.

    RépondreSupprimer
  15. Emma ...et ma quoi?
    Emma , personnage de "la forêt des ombres": mardi! Médiathèque!
    Ainsi j'aurai quelque chose à faire!
    Chercher cet ouvrage.
    Merci à vous, Grégory, pour cette orientation bibliographique.
    Le grand Flaubert aurait dit d'une autre Emma,Emma Bovary, personnage central de son roman le plus fameux:"madame Bovary , c'est moi!"

    Le petit ducon pourra dire: "Emma, c'est moi!" ; ce rapprochement avec Flaubert ne peut pas être déplaisant, même depuis mon humble position de lecteur sans comparaison possible avec celle d'un auteur.

    Emma chez Flaubert est en proie au vide...si elle avait vécu à l'époque d'Internet elle aurait certainement saturé des blogs pour tromper son ennui et son désarroi.

    Il y aurait donc de l 'Emma en moi, des Emma en moi, et de cette lecture recommandée par Grégory émanera l'émoi, émoi de l'image émanant des mots comme d'un miroir qui me ramènera à la minable image de moi-même.
    Ca va pas être gai, mais toute découverte d'une oeuvre, littéraire est un enrichissemnet.

    Et tant que je lirai "La forêt des ombres", je ne gaverai pas les lecteurs du blog !
    Ils vous en remercient eux aussi!
    Je continue de signer ducon, mais je pourrai muter prochainement en emma.

    RépondreSupprimer
  16. Je crois surtout, mon cher "p'tit Jean-Jacques" alias, "charliespanker" sur DD, alias "vergermusical", alias "pépé chauvin" et surtout Nicolas G. votre véritable patronyme (j'éviterai pour de mettre votre numéro de téléphone, votre adresse et la jolie photo de vous devant le piano) que vous allez dégager de ce blog très très très vite...

    Quand on a fait preuve de l'intolérance et de la bêtise rageuse que vous avez montrée à tous ici il y a quelques jours - et en vous ridiculisant de fait - en me "dénonçant" aux autorités du net comme un élément "raciste" (ce qui soit soi dit en passant s'est dégonflé aussi sec devant les "preuves" énoncées, ils en rigolent encore), on n'a pas en plus le culot de venir polluer sans répit un endroit et un auteur que l'on vilipende.

    J'ai déjà viré de mon mail vos innombrables adresses en free.fr et ce n'est pas très dur de modérer les commentaires d'un fâcheux.

    Je n'ai pas voulu le faire parce que je déteste censurer les propos et que c'est plus vivant qu'on se réponde les uns les autres. Le tout au fur et à mesure sans que je vérifie avant ce que je laisse passer ou pas, (ce que je ferai désormais) mais vous êtes décidément indécrottable, frustré, insultant et méprisant.

    Vos arguments tournent à vide et en boucle, ce qui à force devient fatiguant pour tout le monde.

    Ceci dit si vous aviez eu l'intelligence de réagir comme le suggère Greg plutôt que de jouer les "justiciers masqués d'opérette" avec cette "dénonciation anonyme" revancharde (mais de qui et de quoi, grand Dieu ?) et inepte, tout ce remue-ménage usant n'aurait pas eu de raison d'être...

    On tourne la page... Mais vous n'êtes plus dans le livre.

    Je virerai chaque réponse de votre part désormais.

    Pour plus de compréhension, et par respect pour les personnes qui ont pris la peine de vous répondre, je ne retirerai pas vos commentaires précédents, mais là, tenez-vous le pour dit, c'est terminé.

    Allez relire Tintin.

    So long !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS