12 août 2009

"Licence to Spank"...

1150 - "The Spencer Plan"...

C'est sur un tout nouveau blog encore un peu vert consacré au sujet et au titre prometteur de "la fessée conjugale" que j'ai trouvé l'intéressante référence.

J'ai vu qu'Isabelle en bonne spécialiste de la DD en avait fait écho aussi, il y a un moment. Moi je découvre à peine ces surprenants écrits de Dorothy Spencer en 1936 qui nous viennent encore une fois des USA.

Des règles à suivre, un contenu détaillé, de fascinants formulaires "contrats de fessée" en blanc sur lesquels il n'y a plus qu'à ajouter son nom et signer en bas avant de remettre à l'époux ou/et épouse... Selon l'auteur, la fessée administrée à bon escient en lieu et place d'une scène de ménage sauverait le couple.

On sait que les mœurs de là-bas et le puritanisme ambiant aux États-Unis ont toujours prôné cette punition comme meilleur moyen de remettre en place les épouses qui en auraient "besoin". Selon la loi de l'Homme...

Bien sûr, tout ça était une règle tacite admise jusque dans les années 60. Depuis - avec l'avènement du féminisme pur et dur et des procès pour harcèlement sexuel au moindre sourire déplacé - nos amis Américains se sont calmés et le politiquement correct règne chez eux. La fessée est bannie... Reste la nostalgie, comme on pourra le voir à Las Vegas, avec la convention Shadow Lane du 4 septembre, dont j'ai parlé plus bas...

Mais il fut un temps (béni ?) où la fessée était LA punition privilégiée dans tous les films, écrits et publicité aux USA sans que personne ne s'en offusque, une façon de faire reconnue pour ses vertus et appliquée comme il se doit avec la rigueur nécessaire...

1936, donc.

Si le front était "populaire" chez nous, croyez bien que la fesse l'était tout autant pour miss Dorothy Spencer, en Amérique cette année-là.

En gros et vous lirez par vous-même, Dorothy prétend dans ses écrits (argument suprême: "plusieurs années d'expérience en discipline domestique") que la fessée est la meilleure méthode pour que le couple n'explose pas à force de querelles inutiles, solutionnant avec bonheur la moindre des querelles conjugales, en évitant que ça dégénère ou pire, entraîne au divorce, une horreur à fuir à tout prix...

Donc si votre femme est pénible, une bonne fessée, comme le fit Tab Hunter avec Natalie Wood, sur cette magnifique photo prise en 56 lors de la promo de "the girl he left behind"...

Et vice versa, car la méthode est partagée. l'homme n'y échappe pas non plus en cas de déficience ou de bêtises répétées. Le switch avant la lettre...

Mais comme dit Dorothy:

"Je ne prétends pas que ma méthode soit la panacée universelle pour résoudre tous les maux de l'Humanité ou les conflits majeurs entre les peuples !

Il n'empêche que je pense que tout un chacun à son échelle personnelle peut aisément l'essayer... puis l'adopter !"


Bref, aux alentours de 1935, après avoir commencé en 29 dans son journal intime, Dorothy Spencer (qu'il ne faut pas confondre avec une actrice hollywoodienne du même nom) a terminé d'écrire son fameux livre, entraînant dans son sillage et sur la base de ses idées des milliers de couples appréciant cette vue "morale"...

Ce Spencer Plan (appelé ironiquement "Spencer Spanking Plan"...) aurait été vendu à sa sortie en moins de six semaines à plus de 50 000 ex.

L'éditeur revendiquerait 14 retirages tout de même ! Le dernier vers 1958.

L'histoire ne dit pas si la chute des divorces aux USA au cours de cette période précise est liée ou non à la popularité du livre et donc à une lecture attentive des écrits de Dorothy... Sauf que depuis les années 60, les mentalités ont bien changé, les pratiques aussi, et la courbe des divorces est remontée en flèche. Causes à effets ?

Toujours est-il que le Spencer Plan est retombé dans l'oubli et que les Américains ne fessent plus.

À vrai dire, je n'ai pas trouvé de traces du livre original non plus...

Pourtant s'il a été tiré selon les sources à des milliers d'exemplaires comme dit plus haut, il doit bien en rester quelques-uns dans les greniers en Indiana ou dans le Wisconsin, ou encore sur ebay... D'ailleurs si le texte intégral dans les blogs et autres sites est bien au complet, ça ne représente guère que quelques feuillets ronéotypés...

On peut toujours se rabattre sur cette version très "années 70"...

1 commentaire:

  1. Qui aujourd'hui s'inspire du Spencer Plan ou aimerait s'en inspirer dans sa vie personnelle ?
    Doumik
    coachperso@aliceadsl.fr

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS