04 octobre 2009

En pleine rue...

1228 - FSF 2009... Là, on cumule à peu près tout ce que je déteste sur le sujet fessée. Cinoche, exhibitionnisme, attitudes caricaturales, le tout en pleine rue dans un quartier de San Francisco. J'en avais déjà parlé, il y a deux ans...

Très américain... Cliquez donc sur le programme ci-contre.

Pas mon truc du tout, donc, ce qui d'ailleurs n'est pas bien grave et dont tout le monde se fout, mais il faut noter un côté très positif pour ce pays où le politiquement correct n'est pas un vain mot. Et où le sectarisme conservateur reprend du poil de la bête.

"Immonde", la bête... Dit-on.

"Frisco" qui regroupe plusieurs communautés "différentes" est un cas à part, une ville plutôt tolérante de la côte Ouest où tout est permis.

Enfin "tout", c'est relatif, mais il y souffle plus qu'ailleurs un air de liberté plutôt rare aux États-Unis, un pays où on sait tous que le puritanisme ambiant est bien pesant pour un latin, comme je vous le raconte de temps à autre au gré des faits divers... Ne vous y trompez pas, j'adore les USA, mais pour autant ne suis pas aveugle et borné quand à certains aspects déplaisants...

La Folsom Street Fair est - comment dire ? - une sorte de Gay Pride qui a lieu chaque année dans un secteur de la ville. En fait une surprise partie au grand jour organisée par les "fétichistes du cuir", comme nous l'explique sobrement Wikipedia...

Toutes les orientations sexuelles sont représentées, les associations lesbiennes et gays sont très actives à San Francisco, la lutte contre le sida aussi. Bref, c'est un joyeux bordel sexuelo-anarchiste apte à choquer les bien-pensants mais où de nombreux curieux et touristes viennent chaque année de plus en plus nombreux avec caméra et appareils photos pour immortaliser Sodome et Gomorrhe... Et se rincer l'œil.

Une manifestation bon enfant qui a lieu en septembre, chaque année.

L'édition 2009 vient à peine de se terminer, on trouve les photos là. Je n'aime pas ça, je l'ai dit, mais ce n'est pas une raison pour ne pas en causer. Même bien loin de mes envies personnelles, c'est à voir comme une curiosité de plus dans notre petit univers de la fessée...

video

2 commentaires:

  1. C'est dommage d'assimiler la communauté homosexuelle aux BDSM, comme si les deux était forcement lié.

    Ca ressemble un peu au village "naturiX" du Cap d'Agde le soir.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas le Cap d'Agde, mais pour le reste, c'est une assemblée hétéroclite de communautés diverses, personne ne les assimile à quoi que ce soit, ce sont eux qui viennent et revendiquent leur façon d'être, tout à fait honorable et qui leur appartient.

    Il faut avoir été là-bas pour comprendre à quel point il y a une liberté un peu "provoc" dans le milieu gay de San Francisco... Alors, cuir, BDSM ou autre... Why not ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS