30 août 2010

De la Biafine juste après...

1862 - "Elle se met à poil pour sauver son amant"...

Ça part d'un bon sentiment, non ? Bien loin de ce dont j'avais causé ici en avril dernier, l'ami Chross nous trouve un extrait étonnant de "Lady Godiva rides", nanar datant de 69 "année érotique", ça ne s'invente pas.

Il y a d'autres films portant le même titre, mais c'est celui-là d'où est extraite cette fessée entre filles..

"Quand un seigneur anglais trouve son épouse Lady Godiva au lit avec son amant Tom Jones, ils doivent quitter le pays et aller aux États-Unis..." Oh, ça a pas l'air de trop coller à la "réalité" historique, c'est un de ces films baroques des années peace and love qui a l'air de valoir le détour. 

Parce qu'envoyer la moyenâgeuse Godiva... au Far-West, fallait y penser. 

On a évité le "Gode y va..." pourtant dangereusement possible dans l'esprit de ceux qui imaginent les titres des films de cul... Enfin, le titre, c'est Elvifrance qui l'a utilisé pour une de ses petites BD de gare.

Vous trouverez la couverture en lien......

video

2 commentaires:

  1. an excellent little video
    Merci
    Red

    RépondreSupprimer
  2. Well, Red, thanks to Chross first. He is the one who discovered this movie.

    Glad to see you liked it too.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS