11 septembre 2010

"Papa est en voyage d'affaires..."

1884 - "Jouir de tout à tout âge..."

Mais l'âge est-il une barrière ? Né à la fin des années 50, j'ai donc un demi-siècle et des poussières de vie. Chiffre respectable qui induit aussitôt dans l'esprit des correspondantes qui fréquentent forums et blogs un physique qui va avec. Parce qu'on imagine forcément la personne avec qui on cause en virtuel, et c'est d'ailleurs valable pour moi aussi dans l'autre sens, évidemment...

J'en joue parfois, amusé qu'on me visualise en gras et chauve barbon à la peau flasque et ridée. Avant de me connaître, je veux dire. Sans être un prix de beauté, votre serviteur fait partie d'une génération de garçons qui "passent encore" pas trop mal... J'ai plein d'amis de ma génération très séduisants. Et vigoureux, sans Viagra...

"Au-delà de cette limite, votre ticket n'est plus valable", évoquait le livre de Romain Gary sur l'âge... Aznavour et Reggiani ont eux aussi ritournelles nostalgiques, paroles résignées de chansons sur le temps qui passe et sur ces hommes à présent trop vieux pour aimer encore, voire croire en leur pouvoir de séduction auprès de toutes jeunes femmes...

Souvenons-nous aussi que dans toutes les pièces de Molière, on trouve des hommes de cet âge, vieillards cacochymes quasiment avec un pied dans la tombe. Cinquante ans, mais riches. D'ailleurs - et c'est souvent le thème des pièces - ces séniles sont prêts à payer, épouser une jeunette sans dot à condition qu'elle soit bien jolie et fraîche pour chauffer leurs vieux os, la nuit venue dans le lit conjugal.

Quand j'étais enfant, mon grand-père d'à peine soixante ans me semblait très âgé, physiquement. Il l'était d'ailleurs, à revoir les photos, un homme de cette génération "faisait vieux", de part sa mentalité, son apparence, ses habits, son chapeau mou et une forme de résignation à aller vers une fin annoncée et proche, presque. Tant de choses qu'on ne s'imaginait pas faire, à cause de cette foutue barrière de l'âge...

Culturellement parlant, ça a beaucoup changé.

Progrès de la médecine aidant, quinquagénaires, sexagénaires et septuagénaires aussi, disons-le, font partie de la population la plus active. Ils voyagent, font du sport, baisent, profitent de la vie, dont l'augmentation de la longévité est aussi - il est vrai - une donnée essentielle. En 2010, on vit bien plus vieux en bon état et en meilleure santé, plus longtemps...

Faut bien se distraire.

Et puis, la fessée...

Ça m'arrange, intellectuellement, mais il y a des jeunes femmes qui fantasment sur ce que pourrait leur apporter un homme plus vieux dans ces jeux-là. Ça leur permet de rentrer dans un jeu de rôle, les aide à se laisser glisser, bref, l'âge "avancé" du partenaire est parfois un plus indéniable.

Il faut bien que vieillir donne un ou deux avantages.

Oui, la fessée - avec ou sans sexe, (plutôt sans, même...) - induit un rapport de force dans lequel l'âge joue une part importante pour les filles qui aiment l'autorité mâle. L'oncle punissant sa nièce indocile ou mal élevée, le professeur strict qui ne laisse rien passer, j'en passe et des meilleures. Je ne parle même pas des joies de l'uniforme ou même parfois - mais là on flirte avec l'interdit - de celles qui vous font rejouer le rôle d'un père sévère... mais juste. Ouf, l'honneur est sauf.

Je ne sais pas de qui est ce dessin, mais à le voir, j'ai eu l'idée de ce petit billet d'humeur qui j'espère vous fera réagir.

Ah, ce n'est pas une petite annonce non plus, hein... J'ai trouvé une certaine sérénité dans le fait de ne pas galvauder mes désirs ou de plaquer mes comportements fessophiles sur la première venue. Donc, je ne suis pas gêné par l'attente et ai pris l'habitude de revivre mes jolis souvenirs, sans être obligé de tester sans cesse de nouvelles choses avec de nouvelles venues.

Pour autant, va savoir...

11 commentaires:

  1. sixofthebest12/9/10 02:33

    All my life, I've loved to see a naughty woman wear 'directoire knickers, before I pulled them down to around her ankles, to bare her bottom for a good caning of 'six of the best' or more. Thanks for the drawing it is most erotic.

    RépondreSupprimer
  2. Les jeunes filles fantasment sur les messieurs âgés qui pourraient les corriger...je n'en doute pas.Mais n'y a-t-il pas aussi des dames d'un certain âge qui aimeraient bien encore qu' on leur remémore leurs souvenirs de fessées ?
    D'ailleurs, sur le dessin, la dame que le vieux monsieur a l'intention de fesser n'a vraiment pas l'air d'une toute jeune fille !
    Qu'en pensez-vous mesdames ?

    RépondreSupprimer
  3. "Qu'en pensez-vous mesdames ?"
    Non guigus vous avez raison "la dame que le vieux monsieur a l'intention de fesser n'a vraiment pas l'air d'une toute jeune fille !" On dirait la Castafiore dans Tintin (enfin un peu...)
    Mais cela n'était pas laaaaaaaaaa question ! Vous avez raison aussi je pense en tout cas ça me rappelle une belle histoire raconté par Joséphine - Mon Oncle- suivit de - Quarante ans après - et elle est rangé cheeeeeeeeeeez ? Téléphonez à Stan, il sait tout ! :D

    RépondreSupprimer
  4. Je pense que le côté dominateur qu'on peut rechercher chez un homme n'est pas lié à son âge, mais plutôt à son tempérament et à son physique. Il y a des hommes jeunes très "mâles"... mais c'est vrai qu'on imagine plus difficilement une femme âgée se faire fesser^^
    Pour ce qui est de l'homme sur cette image, je l'imagine davantage gâteux que dominateur envers cette femme qui semble d'ailleurs physiquement plus forte que lui...

    RépondreSupprimer
  5. Ellie, je ne comprends rien de ce que vous dites, là. C'est quoi, cette belle histoire ? "Joséphine ange-gardien" ? Et puis mon téléphone, hein, tout l'monde ne l'a pas...

    RépondreSupprimer
  6. Pinocchia... Des dessins sublimes de Gibrat, qui a fait d'autres belles choses qu'il faut avoir lu, comme "le sursis"...

    Sinon, oui, c'est un livre amusant. Pas son meilleur.

    RépondreSupprimer
  7. :D « Joséphine ange gardien... ! »

    C’est un peu moi tiens. A la rescousse des sites en détresse !
    Noooon, je ne parle pas du tien, Stan…, je parlais, comme d'habitude de récits chez Agramant (je sais, je l'ai déjà dit... 1, 2, 3, 4, 5... 5 fois ...Ce n’est pas tant que ça en fait ;)
    Par contre, ce matin, c'est Sam qui me faisait découvrir 'Pinocchia', chez toi... É-PA-TANT! (On fait une recherche sur OJ - Les héros transformés en héroïne… Très intello sur OJ :D
    Je pensais pourtant avoir lu tout ‘2007’, Pffff…

    RépondreSupprimer
  8. Eeeet c'est quoi son meilleurs :)
    (Oula!j'ai tout mélangé les posts... on ne comprend plus rieeeeen

    RépondreSupprimer
  9. Argh, Ellie, bordel ! Fallait pas supprimer, je réponds avant la question, maintenant.

    RépondreSupprimer
  10. C'est la poésie d'internet ! :D

    RépondreSupprimer
  11. Oh !la, la! j'arrive plus à suivre , moi!;o

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS