17 décembre 2010

Rollin: salut l'Artiste...

2081 - Disparition d'un cinéaste.  

Jean Rollin le roi de la série B vient de nous quitter. Il avait 72 ans. Je suis certain que Waldo aura des choses à nous dire sur cet homme qui fut un précurseur chez nous pour l'érotisme et les films d'horreur "à la française"...

J'avais eu l'occasion d'en parler il y a plusieurs mois. Le moment de relire "MoteurCoupez !", le livre dans lequel il nous racontait en détail les meilleurs moments de sa carrière...

2 commentaires:

  1. Je ne sais pas très bien quoi dire pour l'instant, sinon le coup de blues que me file la disparition de Jean Rollin.
    Les aléas de la vie ont fait que nous nous étions perdus de vue depuis des années, mais nous prenions toujours des nouvelles l'un de l'autre auprès de notre ami commun Jean-Pierre Bouyxou, qui était notre trait-d'union. Jean était un absolu réfractaire à l'ordinateur, et le mail ne nous a pas permis de rester en contact.

    Jean était vraiment un passionné, et de cinéma, et de fantastique. Dans un pays comme le notre, vouloir tourner de tels sujets est plus qu'une gageure, mais c'est pourtant ce qu'il est parvenu à faire durant plusieurs décennies. Avec quelles difficultés !... Mais il avait le feu sacré et parvenait toujours, tôt ou tard, à trouver un budget ( dérisoire ) avec lequel il sortait quand même 1h30 de film, dont le gros de la critique ne parlerait pas, sinon pour l'éreinter... Il aurait évidemment préféré autre chose, mais je crois qu'au fond, il s'en foutait. L'important pour lui, c'était de tourner, c'était carrément vital.
    Et voici peu, la cinémathèque organise une retrospective de ses films et un hommage !... Qui l'eut cru, à l'époque de "La Vampire Nue" ?...

    Il lui est arrivé de tourner des films X qu'il signait Michel Gentil, histoire d'engranger un peu de fric pour réaliser le cinéma cher à son coeur; et aussi - tiens donc !... - parce qu'il aimait également l'érotisme, avec quelques incursions SM / fessée, entre autres dans un film qui doit s'appeler "Douces Pénétrations". Je crois en avoir parlé ici à propos d'une fille qui était capable d'avoir un orgasme rien qu'en se faisant fesser à coups de ceinture... Il l'avait engagée pour ça.

    J'ai participé à plusieurs films de Jean, mais surtout aux " Raisins de la Mort", où je faisais les maquillages et effets spéciaux.
    Des anecdotes, bien sûr, il y en a pas mal... j'en ai déjà évoquées certaines su ce blog, comme ma rencontre avec Brigitte Lahaie.
    J'aurai sans doute l'occasion d'en reparler un jour.

    Il est 14h55. Jean va être incinéré dans cinq minutes au cimetière du Père Lachaise. Je ne peux pas y être, mais je sais qu'il ne m'en voudra pas.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Waldo. Je savais quelques éléments de ce passé avec Rollin... Mais je crois que c'est le moment de nous en parler. Pour le "devoir de mémoire"... Et l'amitié.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS