27 décembre 2011

Spanking Blog of the Year...

 2574 - "Blog of the Year..."

Pour moi, c'est l'éphémère "little Miss Spankypants" qui est le blog de l'année 2011.

Il n'existe plus. Trois mois de vie à peine et désormais sur la page d'accueil, on ne lit rien d'autre que "lol", comme un ultime pied de nez... Bon, pas de nouvelles, j'ignore si c'est lié à un souci dans leur vie réelle, s'ils se sont séparés ou juste qu'ils en avaient fait le tour et étaient lassés de devoir tenir leur blog qui pour beaucoup d'ami(e)s d'ici était probablement un de nos préférés en raison du côté réel de la chose et de la manière décontractée de le vivre, comme on en rêve tous...

Pour preuve, l'interview exclusive qu'ils m'ont gentiment accordée en août et que je repasse, in extenso. Avec ou sans images, j'espère qu'ils continuent leur chemin.  

"So long, pals"...


Stan: - "Les amis, vous êtes apparus très récemment sur la toile dans le petit monde des blogs dédiés à la fessée, pouvez-vous nous en dire plus sur vous et les raisons qui vous amènent à parler aussi librement de votre "coupable passion" et de vos jeux sexuels en postant tout ça sur internet ?"

BF: - "Ah, ça va surprendre peut-être, mais l'idée vient... d'elle et non pas de moi ! Je ne crois pas du tout qu'elle s'en était rendue compte avant notre rencontre, mais LM développe définitivement un authentique penchant pour une certaine forme d'exhibitionnisme dont les lecteurs de notre blog sont maintenant les premiers témoins...

Intellectuellement, le risque potentiel que je la fesse en public a fait son chemin chez elle et elle adore l'idée depuis que je l'ai une fois entrainée un peu à l'écart au cours d'une soirée pour lui claquer les fesses, culotte baissée. Ça l'a même rendu très "amoureuse" ensuite, si tu vois ce que je veux dire. N'ayons pas peur des mots, je crois que sous des dehors de "gentille fille sage" pour les autres, LM est en fait une sacrée petite garce !"

LM: - "À dire vrai, c'est venu assez naturellement. Mon petit ami est un excellent photographe et a rapidement voulu prendre des images de moi en lingerie alors que nous sortions ensemble depuis quelques semaines... À la fin d'une soirée un peu arrosée et quelques verres de bon vin aidant, je lui ai proposé d'aller plus loin et que nous lancions le blog "Little Miss Spankypants", utilisant comme titre le surnom qu'il m'avait donné. 

Cinq minutes plus tard, hop, on était en ligne !

C'est devenu très vite pour nous un plaisir amusant, à la fois créatif et sexuel. Il ne m'était jamais venu à l'esprit que d'autres "blogs fessée" existaient, mais je pense que mon copain était probablement un peu plus renseigné que moi sur le concept..."

Stan: - "Qui êtes-vous, que faites-vous dans la vie, où vivez-vous ?"

BF: - "Nous vivons dans une grande ville de l'Est des États-Unis...

Sans rentrer dans les détails, on a plutôt un bon job l'un et l'autre qui nous permet de pouvoir profiter de la vie urbaine classique, restaurants, cinéma, loisirs, etc..."

LM; - "Euh, qu'en dire ? Que je suis une fille tout à fait ordinaire qui a grandi sur la côte Est des USA ? Allez, c'est dit..."

Stan: - "À quel moment vous êtes-vous découvert cette passion mutuelle et quand avez-vous commencé ?"

BF: - " Oh, depuis aussi longtemps que je m'en souvienne, ça a toujours été en moi, même bien avant que je sache ce qu'était la sexualité. Quand j'ai découvert ces penchants pour la fessée, j'ai fait comme tous les gens fascinés par le truc sans trop comprendre pourquoi: j'ai été me rassurer en allant lire la définition du mot dans le dictionnaire, pour savoir pourquoi j'étais à ce point troublé par des émissions de télévision, de vieux films et des dessins animés qui en parlaient...

Comme beaucoup, je pensais vraiment être la seule personne au Monde à avoir cette attirance étrange, jusqu'à ce qu'internet ne me rassure définitivement: ouf, non, je n'étais pas seul !

J'ai parlé à celle qui est (désormais) ma petite amie attitrée de mon goût pour la chose lors de notre deuxième ou troisième rencontre, je crois. Je ne suis pas certain qu'elle savait à quoi ça allait nous mener d'ailleurs et je suis sûr qu'elle n'a jamais imaginé devenir un jour l'égérie d'un "blog fessée" suivi par plus de deux mille adeptes avides. Ha ha..."

LM: - "J'aimais beaucoup l'idée qu'un homme me claque les fesses en faisant l'amour, mais je n'avais absolument pas formalisé tout ce rituel de la fessée, le déculottage, le cérémonial, la position "on the knee" ni ce qui en fait le plaisir désormais pour nous deux depuis qu'on s'y est mis...

Et quand au cours de notre second rendez-vous, BF m'a dit qu'il avait besoin de "partager quelque chose d'important avec moi", j'ai eu des sueurs froides, craignant qu'il ne me parle d'un truc sexuel crapoteux inavouable, quelque chose de vraiment effrayant.

Du coup, lorsqu'il a fini par m'avouer son envie de me donner la fessée - alors que nous étions installés au restaurant avec les serveuses autour de nous, figurez-vous ! - j'ai été un peu surprise, mais bien plus intriguée que décontenancée par cette révélation inattendue. Peut-être un peu nerveuse quand même.

Il a fallu plusieurs autres rendez-vous amoureux avant qu'il ne me fesse pour la première fois et j'ai trouvé ça vraiment hot et sexy. Il y avait déjà une excellente entente sexuelle entre nous, plutôt intense, mais je pense que la fessée amplifie étrangement mes envies, probablement aussi parce que nous sommes tous les deux assez "old-fashion". En clair, j'aime de la virilité chez l'homme qui s'impose, exerce son autorité sur moi et me fait ressentir que c'est lui qui décide en prenant les rênes. Je me sens alors sa "toute petite chose"...

Au bout de deux mois, nous avons commencé à collectionner des photos de couples pratiquant la fessée, comme une source d'inspiration: le professeur fessant une élève désobéissante, l'homme mûr corrigeant sa petite amie plus jeune, etc... Nous avons discuté de ce que nous ferions comme prises de vues si c'était nous ainsi mis en scène. Ça nous a plu, et nos images sont devenues prétexte pour nous à vivre la fessée sans extrapoler trop sur pourquoi ça nous plaisait tant. Et maintenant, nous avons plus d'idées à mettre en pratique que nous n'avons de temps pour le faire !"

Stan: - "Pourriez-vous nous dire si c'était la première fois, si vous avez découvert ces jeux avant de vous connaître avec d'autres personnes, ou si ça n'appartient qu'à vous deux ?"

BF: - "J'avais déjà vécu de belles histoires, mais aucune n'atteignant ce point de "connexion amoureuse" que je vis désormais avec LM, aussi bien sur le plan émotionnel que sexuel et ce même en dehors de la fessée, bien entendu. Car ces jeux entre nous m'apportent un plus indéniable, un trouble, une intensité, du fun, une intimité accrue et une façon d'être unique, jamais partagée avec qui que ce soit auparavant.

Écoute, ma petite amie est une fille superbe et sexy avec de longues jambes, un cul rond et d'adorables petits seins mignons comme tout. Elle est intelligente, belle. Et drôle !

Croyez-moi, je ferais tout pour la séduire, si je ne la connaissais pas déjà. Non seulement elle a toutes les qualités qu'un homme peut souhaiter trouver chez une femme, mais en plus, elle adore la fessée, c'est quand même top ! Franchement, je suis chanceux en amour et n'aurais jamais imaginé pouvoir partager ces troubles-là avec quiconque auparavant !"

LM: - "Comme je le disais, j'ai rencontré avant BF d'autres mecs qui m'ont parfois claquée sur les fesses. Quelques bonnes claques sonores pendant le sexe, mais on ne peut pas appeler ça "fessée" en soi. La fessée est totalement différente en raison du contexte érotique dont on l'entoure et des rituels attachés à elle. Clairement une révélation pour moi."

Stan: - "Avez-vous rencontré d'autres personnes passionnées par la fessée comme vous l'êtes ou bien vivez-vous ça loin des regards, tranquillement dans votre coin sans que personne de votre entourage ou parmi vos proches ne sachent quoi que ce soit  sur votre sexualité débridée exposée au vu de tout ? Et si certains "savent", comment réagissent-ils ?"

BF: - "À part quelques ex-copines, forcément, il n'y a absolument personne qui sache quoi que ce soit à ce sujet. Ah, pardon, j'oubliais: mon psy est au courant ! Ha ha... Mais personne d'autre !"

LM: - "Ma meilleure amie est au courant depuis peu, j'ai dû lui en parler parce que je lui confie tous mes petits secrets, c'est comme ça. Complicité de filles. Je lui ai même dit à propos du blog la semaine passée et montré certaines des photos. Je ne vais pas lui donner l'URL, mais de toute façon je doute fort qu'elle souhaite vraiment me voir "en action"..."

Stan: - "Ces fessées se concluent-elles toujours sexuellement, ou pouvez-vous envisager de le faire sans que ce ne soit suivi de sexe ensuite, dans le cadre de ce qu'on appelle la "discipline domestique", par exemple ?"

BF: -" Eh bien la fessée est totalement intégrée à notre sexualité, je crois. Il arrive - mais c'est bien rare - qu'on ne fasse pas l'amour juste après, c'est vrai...

Je n'ai jamais fessée LM genre parce qu'elle n'était "pas sage" ou s'était "mal conduite", ni eu envie de le vivre sérieusement comme une punition "domestique"... On en a jamais parlé, d'ailleurs et je la surprendrais fort en avouant ici que ça m'attire au final ! J'adore "conclure" mes fessées en la baisant de toutes les façons, juste par pur plaisir et esprit de luxure !"

LM: "Je préfère faire l'amour juste après la fessée. Sinon, je me sentirais mal, je crois, comme abandonnée. BF peut trouver un million de raisons justifiant pourquoi je dois être recadrée et il pointe du doigt au moins deux fois par semaine mon insolence couplée aux incontestables bienfaits de la fessée dans ce cas précis. Parfois je m'en tire avec une simple fessée, parfois c'est un peu plus fort. Je trouve que c'est un truc humiliant, mais étonnamment, je ne déteste pas qu'il me surprenne en me donnant une bonne claque sur le cul en public. C'est chaud..."

Stan: - "Vous avez écrit que vous aviez dix ans d'écart. LM a 33 ans, BF 43, cette différence d'âge joue-t-elle un rôle dans votre couple ou bien pas du tout ?"

BF: - "Eh bien, en tout cas ça doit être important pour les gens, parce qu'un tas de mails que nous recevons évoque cette fameuse différence d'âge. Mais à vrai dire, ça ne joue pas et n'a pas une grande importance pour nous deux, je crois... Je prends le pouvoir en privé quand nous sommes à la maison, dans la chambre à coucher, dans la cuisine ou même dans le jardin derrière la maison... LM est une jeune femme adorable, éminemment fessable, mais tout ceci a infiniment moins à voir avec nos âges respectifs qu'avec ce nous sommes profondément humainement et libidineusement parlant."

LM: "Probable que cette différence d'âge joue parfois un rôle secondaire dans notre vie de tous les jours, pas uniquement concernant la fessée, bien entendu. Mais c'est mineur et certainement pas un paramètre déterminant de notre couple. Et encore moins sa raison d'être..."

Stan: - "Avez-vous déjà interverti les rôles ? Je veux dire, "switché"..."

BF: "Tu rigoles ? Des clous !"

LM: "Parfois je lui donne une bonne petite claque, juste pour m'amuser. Mais je préfère saisir sa queue et le branler plutôt que de m'occuper de ses fesses... Aussi chaud soit-il, se faire claquer le derrière n'intéresse pas BF et je sais que mon cul est bien plus inspirant que le sien..."

Stan: - "En parlant d'inspiration... Ne craignez-vous pas qu'on vous reconnaisse sur les images qui circulent sur le blog ?"

BF: "C'est clair qu'on souhaite rester anonymes et qu'on apprécie la discrétion des internautes vis-à-vis de nous, tout en partageant cet aspect très personnel de notre vie privée, avec autant d'étrangers... C'est une part authentique de ce que nous sommes "en vrai" qui n’implique cependant pas qu'on se sente obligés d'apparaître sous nos vrais noms ni en montrant nos têtes..."

LM: - "Euh, pas mieux !"

Stan: - "Intervertissons. Que voudriez-vous savoir sur moi ou sur le blog ?"

BF: "Eh bien pour quelle raison tu le fais, par exemple. Qu'est-ce qui t'as amené à le lancer ? Je consulte régulièrement les blogs consacrés à la fessée et le tien ou celui de Chross font partie de ceux que je lis en priorité depuis déjà assez longtemps... En fait, j'étais fan avant que nous soyons à notre tour en ligne et que tu ne nous remarques sur la toile."

Stan - "Qu'aimeriez-vous dire à ces Frenchies aussi passionnés que vous l'êtes et que voudriez-vous savoir sur leur façon de vivre la fessée ?"

LM: - "De quelle manière les blogs en France diffèrent-ils des nôtres, ici aux USA ? les Français sont-ils plus ouverts ? On a été très surpris de voir que notre petit blog confidentiel consacré à la fessée était rapidement autant suivi. Chez nous en Amérique, ce sujet est encore très tabou. Et chez vous, est-ce pareil ? Est-ce qu'on en parle facilement ?"

Stan: - "Avez-vous un truc à nous dire ou souhaitez-vous répondre librement à une question que je n'ai pas posée ?"

BF: - " Oui. Une chose que nous ne dissimulons absolument pas sur notre blog, c'est bien le sexe. Sur certaines vidéos, LM et moi faisons l'amour, je me sers de ses adorables fesses dans tous les sens du terme, elle me suce, bref on baise intensément, amoureusement sans limites et c'est une chose qui n'est pas montrée d'ordinaire sur les blogs que je connais qui sont consacrés d'ordinaire à l'unique aspect fessée...

Mais je suis certain que 99% de nos amis passionnés pas le sujet imbriquent étroitement sexe et fessée dans leur façon de vivre ces choses-là... Du coup, il n'y avait pas de raison pour nous d'éluder cet aspect très réel de nous deux.

D'ailleurs les gens ont été très très réceptifs à nos vidéos. Je me suis aperçu que 70% de notre public est féminin et que 90% des réactions les plus enthousiastes venaient des filles ! Selon moi, ça signifie sans doute qu'on a touché juste avec notre façon d'en parler et de créer un engouement ostensiblement basé sur la fessée.

Mais au-delà des images, cette façon d'aborder les choses plaît peut-être parce qu'elle est principalement axée autour de deux 'vraies" personnes qui vivent tout ça pour de bon...

Les réactions des lecteurs sont incroyables, d'ailleurs LM et moi, on profite de l'occasion pour remercier tous ceux qui ont été assez gentils pour nous suivre, nous écrire ou parler de nous sur leur propre blog, évidemment..."

LM: - "Bon, j'aime et partage tout ce que vient de dire BF, évidemment ! Je voudrais surtout que vos lecteurs et les nôtres entendent bien que la fessée en tant que telle n'a pris de l'importance dans notre relation amoureuse que parce qu'elle est profondément réelle, intense, émotionnelle et sexuelle..."

2 commentaires:

  1. malicieuse-cigogne18/2/13 15:38

    Leurs vidéos sont en ligne sur http://littlemissspankypantsarchive.tumblr.com

    RépondreSupprimer
  2. sixofthebest21/12/14 15:06

    My most memorable spanking that I witnessed happened to my school-days in England. The headmaster caught three teen-age school girls smoking. Which of course is a NO NO. He assembled the whole school the next morning, and brought the three girls front and center. Whereupon each in turn had to bend over a high stool. Whereupon he raised their dress waist high, and pulled down their knickers. Then with deliberate termination he proceeded to CANE them. Six of the Best strokes on their tender bare bottoms. This corporal punishment scene brought a great sexual and erotic excitement to me, which soon thereafter I had to proceed to the boys toilet room to relieve myself with gratification.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS