28 janvier 2012

Poor Viola...

 2610 - "Faux rapt, vraie fessée..."

C'est à lire...

Un an après la grande crise de 29, dans l'Amérique profonde.

La môme Viola, à peine dix-huit ans, s'ennuie ferme... à la ferme et du coup, pour se tirer de cet univers familial étouffant, elle s'invente un kidnapping comme au cinéma avec demande de rançon de $30 000 (une somme...) et menaces en cas de résistance ou d'appel à la police.

Mais comme le précise le journal local de l'époque, à Milwaukee, bled du Wisconsin pas loin du lac Michigan, "tout ce qu'elle a obtenu comme rançon, c'est une bonne fessée par le grand-père, quand il a appris la supercherie..."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS