30 mai 2012

Petite balade salutaire...

  2734 - "Petite promenade sous les arbres ?"

Avec les beaux jours revient l'envie de fessées dans la nature, non ? Pour ma part, j'ai quelques souvenirs d'instants où on franchit le pas, inexorablement. Des moments troubles où, poussé à bout, il convient de soudainement passer outre les convenances et remettre les choses en place, là, tout de suite, sans attendre.

L'insolence a ses limites et elle les a passées depuis un moment, on dirait ? Il est grand temps...

En balade, quitter le chemin creux et ombragé pour s'isoler à l'écart, s'asseoir sur une souche avant d'empoigner l'insolente qui sait très bien à quoi s'attendre depuis que vous êtes descendus tous les deux de la voiture. Il y a des comptes à régler et nous connaissons le meilleur moyen de faire retomber la pression... Alors, marchant sans un mot à vos côtés, elle n'en mène pas large et se tient coite jusqu'au moment où vous la basculerez enfin sur vos genoux pour une bonne fessée libératrice...

Qui résonne et crépite sous les feuillages.

Juste le temps de se reculotter et de poursuivre la promenade main dans la main, croisant parfois quelques instants plus tard des gens qui n'ont rien vu mais pourraient être vaguement intrigués de voir la dame bien rouge et marchant tête baissée en se frottant les fesses...

Il fait un temps splendide... On y va ?
 Dessin © Brian Tarsis

4 commentaires:

  1. Oh que oui, la saison des fessées dans la nature est définitivement commencée! D'ailleurs j'ai un récit à écrire à ce propos, je vais m'y atteler de ce pas.

    RépondreSupprimer
  2. La lecture de ce texte m'avait vallu de sa part un "Mouais, on n'est pas très week-ends à la campagne, hein ! Alors vers chez nous, les bords de Marne et le bois de Vincennes, c'est un peu trop fréquenté pour ces jeux là, tu n'crois pas ?! Et dis-moi, t'as pas peur de choper la maladie de Lyme?"
    Et puis, plus rien... En quelque sorte, de sa part, une fin de non recevoir à cette variante de mon fantasme qui avait germée en lisant certains textes de ce blog.
    Ce nouveau texte a ravivé mon envie de fessée en plein air. Un copié-collé, et hop: "Love, you've got mail in your very private mailbox." Re: "Ok, je lirai ça ce soir à la maison."
    Le soir... aucune réaction. Le lendemain... toujours rien.
    Le samedi après-midi:
    -Chérie, t'avais bien dit qu'un de ces jours faudrait passer chez Décathlon ? Eh bien, c'est l'moment !
    -Ah booonn, là maintenant ?! Mais qu'est-ce qu'il t'arrive là ?
    -Besoin d'un truc pour mon vélo. Au fait, mets des chaussures fermées et sans talons.
    -Pourquoi ? Tu n'comptes pas nous faire aller par là en vélo ?
    -Non, non, tu verras.
    -Ok, si y'a qu'ça pour te faire plaisir...
    ...
    ...
    -Euhhh, pourquoi nous as-tu emmenés dans CE Décathlon ?
    -Y'a une forêt avec des coins assez denses dans le secteur...

    Merci, Monsieur, pour ce texte qui l'a inspiré.

    RépondreSupprimer
  3. Ah la la , plus je découvre ce blog, plus je l'adore!
    Ce post me rappelle tout particulièrement une fessée que mon mari m'a donné lors d'une ballade en forêt. nous habitons en ville mais j'ai grandi à la campagne et nous rendons souvent visite à ma mère en week end.
    Lors d'une balade dans une foret que je connais par coeur tant j'y ai fait les 400 coups petites, Monsieur a été pris d'une furieuse envie de me fesser (pour la pauvre excuse que j'avais été chiante toute la semaine, mon oeil)
    Bon, j'avoue que je ne me suis pas trop fait prier même si j'angoissais de croiser des voisins de ma mère (auteurs eux mêmes de quelques unes de mes déculottées enfantines)
    Somme toute banale, assis sur une souche pour lui, short et culotte aux chevilles et postérieur n feu pour moi, cette fessée était délicieuse. D'ailleurs, je lui ai montré ce post tout à l'heure et il m'a dit "quand est ce qu'on va chez ta mère déjà?"

    Merci pour les idées Monsieur Stan ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà dit, chère laura C. que j'adorais rendre service, dans ce domaine... Alors si le blog peut vous valoir une fessée retentissante de plus et que vous venez nous la narrer, on prendra le temps de vous lire itou...

      Supprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS