27 juillet 2012

C'est pour offrir...

  2781 - "Roulé à la main sous les aisselles..."

Les filles pour moi, c'est un peu comme les chocolats. Tiens, exactement comme sur cette amusante illustration de Bill Presing.

On t'offre une belle boîte dont tu crevais d'envie et une fois ouverte, t'hésites, tu fais la fine bouche, remarque, c'est vrai, on ne sait que choisir. Une petite douceur, un cacao corsé, une amande douce, une cerise à la liqueur, une truffe en chocolat...

Ou mieux, une pâte de fruit ?

J'aime tout ! Mais je ne vais pas me rendre malade non plus. Gare à l'indigestion ou à la crise de foi. Enfin, de foie, pardon... Mieux vaut savoir refermer la boîte. Et attendre un peu.

Si on en mange trop, on est vite écœuré.

Mais putain, qu'est-ce que j'aime ça !

Quand au rouge sur les fesses des filles, si c'est pas un message, ça...

Dessins © Bill Presing

5 commentaires:

  1. Trop mignonnes, les filles dans le petit moule en papier.

    RépondreSupprimer
  2. Ravissantes Petites Pin-up... à croquer.

    RépondreSupprimer
  3. "Si on en mange trop, on est vite écœuré."
    Fichtre, votre métaphore avec les chocolats est poirvle moins désobligeante pour celle(s) que vous côtoyez ! Ça me rappelle une histoire de vachette d'Interville...
    Y'a pas à dire, la délicatesse dans votre façon de parler des femmes est incontestablement ce qui vous caractérise, éclat de rire !

    RépondreSupprimer
  4. Euh... Celle(s) "que je côtoie", comme vous dites, savent j'espère faire la différence entre les mots et les actes et me font la gentillesse (ou l'indulgence ?) de ne pas prendre ce que je rédige au premier degré, vous le savez, n'est-ce pas ? Vous aimez la précision dans les choses dites, mais je n'ignore pas que vous maniez aussi les "degrés" avec subtilité. Cette boite de chocolats féminins me semblait propice à amusement et à métaphore moqueuse, mais les choses ne sont jamais aussi manichéennes et écrites, évidemment. Rire...

    Et j'aime bien le chocolat, sans risquer la crise de foi. Ni de foie.

    RépondreSupprimer
  5. "vous maniez aussi les "degrés" avec subtilité"
    Of course, I do ! En français, j'utilise les degrés Celsius, et en anglais, les Fahrenheit ;)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS