10 novembre 2012

Rougir mais aimer ça...

    2875 - "Miction matinale..."

C'était là sans doute une humiliation supplémentaire jouissive, une sorte de complément prémice de la fessée, à laquelle elle n'aurait jamais pensé !

Elle ressentait désormais de temps à autre le besoin impérieux dans ses abandons sexuels de se sentir comme infantilisée et totalement dirigée, y compris dans ses gestes les plus intimes ! Savoir que dans la pièce à côté l'homme l'entendait pisser la comblait de honte... et de ravissement mélangés, sans qu'elle puisse bien s'avouer pourquoi diable ça l'excitait autant.

Qu'il l'emmène lui-même la faisait rougir, plus encore s'il la courbait ensuite sous son bras, besoin fini, pour lui essuyer la chatte consciencieusement.

Les mystères de la libido sont insondables.

Suite vanille ici, dans la jolie série de la photographe Lauren Randolph...
Image © Lauren Randolph

7 commentaires:

  1. Pecan nutjob10/11/12 23:35

    Tandis qu'il est assez courant de voire des hommes uriner, les femmes se cachent d'habitude pour cela. La position (culotte baissée...) est honteuse.

    Bien évidemment, il y a pire humiliation: quand le passage aux toilettes a l'autre cause.

    RépondreSupprimer
  2. Franchement, je ne peux pas me mettre à la portée de cette femme. Se faire conduire aux toilettes, savoir qu'il entend lorsqu'elle urine ne m'apporte aucune envie d'essayer. Je ne pense pas que le plaisir serait au rendez vous.

    Je suis du même avis que Pecan nutjob.les femmes se cachent d'habitude pour cela....

    Il serait intéressant de savoir si beaucoup d'entre nous ont vécu cela..juste une curiosité de ma part car cela attise ma curiosité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais vécu cela et j'avoue qu'avant de lire le blog, je n'avais pas la moindre idée que cela puisse être un fantasme. Mais en fait je trouve ça assez drôle et assez dans l'esprit du jeu. Je crois que ça m'amuserait.

      Supprimer
    2. D'habitude, d'habitude ... on ne montre pas ses fesses non plus, hein ! le monde du fantasme n'est pas celui de la routine heureusement, alors comme Amandine, je dis : pourquoi pas ? ça semble être un jeu tout aussi excitant que la fessée...

      Supprimer
  3. Pecan nutjob12/11/12 03:43

    @Elle: Comme pour d'autres activités évoquées sur ce blog, le plaisir vient sans doute que l'on fait, ou on laisse faire, quelque chose qui serait absolument honteux et impensable "d'habitude" (avec des relents d'infantilisation). "D'habitude", une femme adulte ne reçoit pas de fessée...

    Que dire de ceux et de celles qui, par exemple, aiment se faire prendre la température rectale?

    RépondreSupprimer
  4. On ne juge pas à vrai dire, chacun son truc, je crois. Après tout c'est vrai que si on dit aux gens qu'on aime donner/recevoir la fessée, on passe facilement pour des fous furieux, ou pour des déviants suspects. On est toujours le pervers des autres, au final.

    Tiens, je me souviens de l'air ahuri d'un de mes anciens copains de lycée me regardant avec commisération le jour où je lui ai dit que j'aimais fesser les demoiselles et de ma tête, la fois où je l'ai surpris chez lui en culotte et soutien-gorge.

    Chacun son truc, disais-je...

    RépondreSupprimer
  5. Pecan nutjob16/11/12 04:10

    @Elle, Amandine: Je vous encourage a essayer quelque chose de moins honteux que se faire conduire aux toilettes: vous faire laver l'intimité (devant et derrière), notamment sur un bidet. Cela éveille aussi ces sentiments d'embarras, de légère honte...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS