24 juillet 2013

Ces jeunettes qui nous "gouvernent" !

   2982 - "Va falloir s'imposer !"

On commence de plus en plus tôt. J'en ai déjà parlé devant la recrudescence de jeunes voire très jeunes filles qui déboulent sur les forums dédiés à la fessée. Une d'entre-elles m'a avoué qu'elle lisait des trucs depuis ses... treize ans (!) et qu'elle avait patiemment attendu sa majorité pour s'inscrire et devenir une pasionaria de plus pour s'en délecter !

Ces demoiselles à peine dans la vingtaine passionnées par la fessée m'ont tout l'air d'être sacrément endurantes, exigeantes et jusqu'au-boutistes, ne voulant surtout pas qu'on s'arrête en chemin. En clair, on a affaire à une nouvelle génération de filles qui réclament de réelles émotions et qu'on les emmène loin. Sans s'enquérir à tout bout de champ de savoir si ça va, si ça fait mal et si elles en ont assez... Désormais devant ces indomptables jeunettes, c'est souvent l'homme qui craque en premier !

L'homme d'expérience, le fesseur sur le terrain peut se croire à l'abri parce que pratiquant depuis des lustres. Ah, il ferait beau voir que mademoiselle ne crie pas grâce. Pourtant, il pourrait bien tomber sur une de ces acharnées de la nouvelle vague.

Et à force de claques sans qu'elle ne crie grâce, voire reçues carrément en se marrant, c'est lui qui sera en grand danger de finir avec la main rougie tellement douloureuse qu'elle en devient incapable d'une claque de plus, tandis que la péronnelle "même pas mal" vous dit: "c'est tout ? Tu veux me frustrer ?"

J'vous jure, ça doit pas être agréable de céder le premier quand on est de la race des dominants. Le fesseur âgé expérimenté qui croit avoir tout connu, tout vu, le blasé en matière de culs rougis qui lâche comme une rosière à la première douleur venue... de SON côté. La main qui le trahit ! Gasp...

Du coup voilà qui me rendrait presque adepte des instruments, histoire de montrer à ces petites demoiselles qui nous narguent comment on peut les faire danser avec cravache, martinet, badine, et autre fouet de charretier.

J'avoue, je n'ai pas de matos, mais si j'en croise une qui me la joue stoïque et me fait le coup du "c'est que ça ? putain, j'ai rien senti !", je l'emmène en forêt goûter de ma v... euh de MES verges.

Parole de mâle !

24 commentaires:

  1. Hors de question de lâcher l'affaire l'ami.
    Un conseil de "Méchant", pour éviter toute accoutumance, passez d'un instrument à l'autre, sans qu'elle ait le temps d'apprivoiser la sensation de chacun de vos cerbères !
    Si en revanche la main est pour vous, l'unique instrument de votre courroux, alors là... va falloir endurcir vos métacarpes... je vois plus qu'une cure de vitamine D pour vous sauver la mise! Donc.... donc hareng, sardine et thon, matin, midi et soir... je sais, c'est dur, mais faut pas lésiner sur les moyens !
    On lâche rien, Stan !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la main est l'unique instrument de mon courroux, mais il y a de la demande de ceinture voire de cravache à laquelle je sens qu'un jour je finirai bien par céder. C'est vrai que la main est ce que je préfère, pour le contact cuir à cuir.

      Mais à chaque claque, je n'ose imaginer muscles, chair, nerfs, vaisseaux sanguins et petits os qui s’entrechoquent au cœur de ma mimine de plus en plus chaude et meurtrie !...

      Supprimer
  2. Je sens que bientôt les amateurs et les amatrices de la fessée dure quitteront pour la Tchéquie. J'espère que tout le monde a vu leurs films.

    RépondreSupprimer
  3. Il est vrai que c'est dur pour ces messieurs....
    Bientôt ils vont se faire plaindre. Il n'y a pas une sorte d'accoutumance pour ces demoiselles que n'ont visiblement pas ces messieurs ? Pourtant ces culs insolents ne demandent aucune indulgence à vous les dominants !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne réagis pas au texte, Stan pour une fois, mais à la photo. Quel bel instument ! J'imagine son toucher, son odeur. Et pour ce soir, je vais aussi imaginer son contact, son impact. Ouch ! De quoi faire de beaux rêves !
    S

    RépondreSupprimer
  5. mistinguette25/7/13 00:59

    Tssss ils ont rien compris ! Ce n'est pas les jeunes demoiselles qui sont plus résistantes que leurs ainées, ce sont ces messieurs qui se fragilisent. Mais on leur en veut pas, on sait bien que c'est pas de leur faute et que c'est lié à l'âge ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pire c'est que c'est bien possible...

      Supprimer
    2. mistinguette25/7/13 01:49

      Allez, allez, une bonne ptite créme réparatrice pour les mimines et c'est reparti ;)

      Supprimer
  6. malicieuse-cigogne25/7/13 15:01

    Peut-être que ce n'est pas entièrement la faute de vos mains et que les fesses en question sont en acier ... ! C'est possible hein ... Faudrait inspecter tout ça.

    RépondreSupprimer
  7. Perso, si je tombais vraiment sur une demoiselle qui me la joue "Même pas mal" ou " vas te louer des mains de rechange !" je crois que je serai sans scrupule, la planchette, y'a que ça de vraie et je parle de celle qui ne cassent pas.

    - Mais que dis-tu là Mike ? tu fantasmes carrément ! A ton âge tu crois encore qu'une demoiselle va te draguer pour recevoir une fessée. Mais en plus tu n'es pas fesseur.... Ou si peu, que ça ne vaut même pas une ligne dans le bottin.

    - Hey je t'ai demandé quelque chose à toi ?

    - Non mais comme toi c'est moi je n'ai pas à te demander la permission de quoi que ce soit.

    - Bon d'accord... Tiens quand Stan parle de fesseur expérimenté qui croit avoir tout vu, tout fesser et tout entendu ça me rappelle quelque chose. Moi aussi, mais du côté fessé, je croyais que plus rien ne pouvait me surprendre une fois la cinquantaine passé. Ben oui quoi, j'avais goûter à peu près à tout, j'avais rencontrer des situations farfelues, même dangereuses, j'avais jouer des tas de scénari et reçu à peu près tout ce qu'on pouvait imaginer dans la fessée et quelques autres châtiments. Donc comme le fesseur expérimenté, je me gargarisais , avec je l'avoue, un peu de regrets d'avoir tout consommé et que ce qui me restait à vivre dans le fantasme de la fessée allait être monotone.
    Mais non, parce qu'il y a des personnes qui ont bien plus de machiavélisme et d'imagination que vous. Hé, hé, hé. Alors les fesseurs, ne vous étonnez de rien, il y a encore tellement à faire et si les demoiselles en réclament davantage, soyez à la hauteur ! Et puis je vais vous dire, les champions ça se dopent. Et Toc !

    RépondreSupprimer
  8. Ça se dope à quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour vous, je me doperais bien à la poêle TEFAL.... mais juste pour votre bien, soyez-en assurée... :)

      Supprimer
    2. Au passage, j'adore votre pseudo !

      Supprimer
  9. Voilà une expression originale. Même dopé de cette façon, êtes-vous certain d'arriver à vos fins et de ne pas la laisser sur sa faim ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vous, ça se voit que vous n'avez jamais été "cuisinée" par un méchant, c'est très assaisonné et ça pique !

      Supprimer
  10. Amoureuse27/7/13 09:00

    Jusqu'au boutisme ces jeunettes!
    Les rares fois où j'ai été "corrigée" (frissons)
    Il ne me serait pas venu à l'esprit d oser le "c'est tout"?

    @Dites donc Monsieur Méchant, sortez un peu les femmes de la cuisine. A bas les poêles!
    Et on voit bien comment les hommes s'en servent quand ils prennent le manche...c'est pas fameux!
    ;)http://www.youtube.com/watch?v=-tlurWaasbY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Sortir la femme de la cuisine", vous en avez de bonne vous... mais pour aller ou?
      (très bonne cette pub... et ce manche providentiellement amovible, of course...)

      Supprimer
    2. Pour allez où, dit il derrière sa petite moustache, l'air de rien...mais derrière le manche si vous continuez sur son ton!
      (bon...ça m'a bien fait rire quand même, j'avoue ;-))

      Supprimer
  11. je suis plutôt résistante (voire "très" résistante - genre mon cul c'est du téflon, téfal a rien inventé) et pourtant "il sait où ça fait mal" et quand sa mimine s'acharne sur les 5cm2 en question, vinzou, je rigole moins. Alors je crois que c'est plus une question de connaissance de l'autre que de force de frappe, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du téflon, du téflon... J'ai connu jadis au bord de l'eau une Sophie qui faisait moins la maligne, à ses débuts sous mes claques... Mais ce n'est peut-être pas la même, hein, c'est un prénom répandu. Qui induit des "malheurs" fessiers bien agréables.

      Supprimer
    2. Je suis plutôt d'accord avec vous Sophie vraiment !

      Supprimer
  12. J'aime ce post, j'aime cette génération dont je me sens proche, rires.
    Je suis particulièrement résistante et ce n'est pas forcément pour agacer le Fesseur mais juste que je n'ai pas forcément besoin de serrer les dents à chaque claque...
    Alors si il m'est arrivé de narguer mon homme pour en avoir plus (si si), il m'est aussi arrivé de dire clairement à un Fesseur que je voyais pour la première (et dernière fois qu'en j'y pense lol) que je n'avais pas senti grand chose. Il m'a dit que c'était qu'un premier round... ok, on sort, on mange, on va à une conférence... retour à la chambre d'hôtel... Deuxième round : un peu mieux, mais bon pas l'extase lol. Lui a mal à la main et regrette de ne pas avoir apporté un martinet ou une cravache, je ne sais plus...

    Alors c'est un cri du cœur parfois que de demander "Encore", parfois parce que ce n'est pas assez et parfois parce que c'est super bien et qu'on ne veut pas que ça s'arrête déjà ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous entends, CT. Et je m'amuse à vous lire parce que j'ai été aussi ce gars qui se trouve confronté à une paire de fesses plus résistantes que sa main ! On ne m'y prendra pas deux fois... J'ai compris la leçon.

      Supprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS