08 avril 2013

Quel est votre style...


   2940 - "Grille des programmes..."

Une suite au post précédent ? Dans la série cotes et notations...

Allez tiens, si vous choisissiez la vôtre, en expliquant pourquoi ? Dans les commentaires ?

25 commentaires:

  1. la fessée punitive !
    une fessée ça sert avant tout comme moyen pour punir, corriger quelqu'un qui a commis une grosse bêtise

    RépondreSupprimer
  2. assred068/4/13 21:18

    Pour moi, avec ma compagne, il ne peut s'agir que d'un jeu (sexuel et donc sexy ou jeu de rôle). Les trois autres types de fessées proposées ne peuvent être de mises, compte tenu de la relation que nous avons. Il s'agirait même quasiment que de fessée sexy puisque nos scenarii ne sont vraiment pas très élaborés...

    RépondreSupprimer
  3. Il s'agit pour moi de jeux de rôle sexy, sur un scénario de fessée punitive.

    Dans la vraie vie une DD soft (souple, et non exempte de complicité et d'autodérision) pourrait tout à fait me plaire, parce que je la trouve à la fois, charmante, rassurante et sexy.

    RépondreSupprimer
  4. Un vrai fesseur les adore toutes parce que chacune a son sel particulier. Certaines sont plus souvent au menu, certaines autres ne sauraient dire à quelle catégorie elles appartiennent, mais toutes ont leur raison d'exister.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai l'impression que les 4 premiers styles se mélangent parfois pendant une même fessée, à plus ou moins haute dose non ?

    Pour ma part, je fantasme beaucoup sur la fessée "hardcore", sans ressentir pour autant le besoin de franchir le cap.

    Mais qui sait jusqu’où l'envie de dépasser certaines de mes limites m’entraînera ?

    RépondreSupprimer
  6. choisir c'est renoncer. je n'aime pas renoncer...

    RépondreSupprimer
  7. 90% du temps, c'est sexy, puisque que dans notre conception la fessée est un acte d'amour.
    La fessée punitive, je l'ai vécue et je ne tiens pas à la revivre (trop de sentiments ambivalents dans cet acte pour moi...)

    Quant au jeu de rôle, jamais, c'est anti-érotique à mes yeux.

    RépondreSupprimer
  8. Pour les avoir toutes essayées, je les aime toutes. Cela fait partie de ma personnalité si complexe et si changeante. A lui de savoir s'adapter...

    RépondreSupprimer
  9. Merci à toutes et tous, c'est toujours très agréable de lire vos réactions...

    RépondreSupprimer
  10. Lilas Rose10/4/13 09:19

    Pas du tout tentée par la dernière. D'ailleurs ça veut dire quoi hardcore? Mais j'ai essayé toutes les autres, je crois. Ma préférée, c'est la sexy. voilà c'est dit...

    RépondreSupprimer
  11. @Céline: Bon, cette fois tu as tranché, ton blog a été fermé, c'est dommage d'autant qu'il y avait de beaux textes.

    J'imagine que c'est une étape de plus, franchie et que la suite sera du domaine du privé. Et je croise les doigts pour vous pour octobre.

    RépondreSupprimer
  12. Desdémone10/4/13 13:40

    Et bien, en ce moment je vis une autre situation : la fessée "professorale".
    Le Monsieur dont je vous parlait s'est proposé d'être mon "professeur de fessée" puisque je lui expliquait mon ignorance en la matière et mon souhait d'être instruite.
    La première "leçon" a eu lieu chez lui, il m'a reçue très sérieusement en costume cravate et après "un cours théorique" est passé aux travaux pratiques : une fessée pas trop appuyée après m'avoir troussée sur l'accoudoir de son canapé de cuir.
    J'ai même des devoirs à faire pour la prochaine leçon ! (hi, hi !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des devoirs ? Sinon, à vous lire, j'imaginais qu'il avait une partenaire attitrée pour montrer comment procéder à ses élèves.

      Supprimer
    2. Desdémone10/4/13 20:44

      Ce que propose ce monsieur (avec mon accord) est de me donner des cours de "comment recevoir la fessée".
      Si vous le souhaitez je peux raconter comment j'en suis arrivée là, mais je ne sais pas si c'est l'endroit et si vous acceptez que j'encombre votre blog avec mon histoire.

      Supprimer
    3. Open space, faites pile comme chez vous !

      Supprimer
    4. Desdémone10/4/13 23:09

      J'ai rencontré il y a peu, un homme attirant, fétichiste des fesses et adepte de la fessée tant pour la donner que pour la recevoir. Moi même je suis très attirée par la fessée sur laquelle je fantasme depuis toujours mais que je n'avais jamais reçue avant ce qui suit.
      Cet homme et moi ne sommes pas amants pour le moment, mais avons une relation un peu ambigüe de flirt érotique.
      J'ai parlé à ce monsieur de mon fantasme et comme il satisfait les siens aussi, nous avons décidé de mettre en place le scénario suivant :

      Il était convenu au préalable que nous jouerions au professeur de fessée qui reçoit son élève débutante. Je préfère ce scénario à celui de la punition que je juge trop intime pour l'instant. Pour sauter le pas j'avais besoin de garder un espace d'humour de façon à désacraliser la violence par le comique.
      Il m'a reçu chez lui la semaine dernière, comme déjà auparavant (pour diner, pour draguer), mais le ton avait changé. D'abord il affecte de me vouvoyer, ensuite il me demande de l'appeler « Monsieur » : « ce serait plus correct que vous m'appeliez Monsieur ».
      On a pris un verre, beaucoup parlé de nos fantasmes respectifs, un peu de nos expériences. Il a pris un ton faussement doctoral pour théoriser les bénéfices supposés de la fessée, ainsi que l'état d'esprit qui m'était nécessaire afin de bien la recevoir « afin d'en apprécier tous les bienfaits », puis il m'a dit « assez parlé théorie, je vous propose les travaux pratiques » j'ai répondu « oui » et à ce moment j'ai eu l'impression que ma bouche répondait à ma place, j'avais la tête vide et les jambes molles.

      Supprimer
    5. Desdémone10/4/13 23:11

      A partir de là il n'a plus parlé, il m'a pris les poignets, ma mise debout, puis m'a basculée doucement contre l'accoudoir du canapé en cuir. Il a relevé ma jupe et a regardé longtemps, il m'a caressé les fesses à travers ma culotte, puis l'a faite glisser à deux mains lentement (j'en ai encore des frissons) il a caressé mes fesses nues et les a « chauffées » un peu, et puis... il a levé la main, et vlan ! Plusieurs tapes à la suite.
      Là j'ai sursauté et j'ai crié, j'ai mis mes mains en arrière pour me protéger c'était vraiment cinglant et j'ai eu mal. J'ai failli dire stop! tout de suite. Heureusement il a fait une pause, a caressé de nouveau mes fesses et m'a dit « enlevez vos mains ». Puis il a continué à me fesser peut-être un peu moins fort ou alors je me suis habituée. Quand je mettais mes mains en arrière, il suspendait son geste et disait « enlevez vos mains ». Puis une hypnose s'est installée et j'avais envie qu'il continue. Quand il a jugé que cela suffisait il a arrêté, il a soufflé sur mes fesses (et ça c'était vraiment agréable) puis il m'a mise debout a m'a demandé de me tenir jupe relevée afin que je reprendre mes esprits et qu'il puisse profiter du spectacle.
      Là je dois dire que mon amour propre en à pris un coup. Déculottée la jupe levée sous son regard... J'étais sûrement aussi rouge sur les joues que sur les fesses.
      Il a dit « vous êtes consciente que vos bas ne conviennent pas ? » j'ai répondu non et il m'a dit « vous ferez un effort pour trouver ce qui ne va pas » puis : « il serait plus correct que vous portiez des talons aussi, ce sera vos devoirs pour la prochaine leçon ».
      Puis le jeu a cessé. Il est venu vers moi, il a baissé ma jupe et en riant il m'a prise dans ses bras. La tension est retombée d'un coup, je me suis mise à rire moi aussi, mais j'avais les jambes flageolantes. On a bu de nouveau en plaisantant jusqu'à tard et il m'a raccompagnée jusqu'à chez moi en voiture.

      Ah et au fait, il n'a pas voulu me rendre ma culotte (une jolie, en satin crème, j'aimerais bien la récupérer).

      Donc je l'ai reçue, une vraie, et sincèrement au début ça fait mal, mais je vous accorde que ça s'estompe rapidement. Par contre ça fait tourner la tête quand même. Ça me donne un sentiment mélangé de honte et de victoire sur moi-même et le souvenir est particulièrement agréable.

      Et je veux bien vos conseils pour mes devoirs, qu'est-ce qu'ils ont mes bas ? Et les talons : hauts ? Vernis ou mat ? Noirs ou couleur ?

      Supprimer
    6. Je n'ai pas d'avis, il manque de comprendre ce que vous portiez exactement. Chaque homme dans ce domaine a ses petites manies. Je n'échappe pas à la règle même si c'est peu important pour moi.

      Et puis "bas autofixants, porte jarretelles, coutures, ou fantaisie ? Personnellement je ne demande jamais de dress code, préférant que les femmes choisissent la façon dont elles se présenteront et sans que j'impose quoi que ce soit...

      Comment interpréter les désirs de cet homme précis avec au final peu d'éléments, et son envie de chaussures à talons par exemple qui touche un peu au fétichisme et à l'image qu'il souhaite de vous ? ?

      Alors sur le plan chaussures, que dire ? Pour ma part, elle les retire assez vite, je n'aime pas les strings et les bas font bien trop femme pour une personne qui est punie comme une gamine. Mais ça, c'est MA façon de voit, qui ne concerne au fond que moi, chacun doit trouver son "espace" dans le domaine...

      Je suis certain que d'autres filles auront un avis en vous lisant...

      Supprimer
    7. Desdémone25/4/13 04:02

      Il est tard et j'en reviens, je ne sais pas si j'arriverai à dormir, cette pratique provoque chez moi des émotions vraiment intenses.

      Les cours se poursuivent depuis quelques temps avec régularité. J'ai fait de gros progrès : je ne mets presque plus jamais mes mains en arrière, je ne me tortille pas sous les claques et j'arrive à intellectualiser l'évènement.

      Ce sont les devoirs qui pêchent, il n'est jamais satisfait : les bas sont trop sombres ou trop clairs, les talons trop hauts ou pas assez. Je me tiens trop en avant, le derrière pas assez relevé... Bref, il utilise ce biais pour introduire la fessée punition car chaque "manquement" de ma part est sanctionné par une fessée qui elle, est donnée en travers de ses genoux "pour m'apprendre à me concentrer (dixit)".

      Puis j'ai droit à ma fessée "de leçon du jour". Différente à chaque fois. Aujourd'hui c'était contre une table, avec obligation de rester jambes écartées. c'est plus difficile que les jambes jointes je trouve. Mais s'allonger contre la table est reposant on peut mieux se laisser aller. J'ai préféré celle là à celles que j'ai reçues contre l'accoudoir du canapé qui quoique plus doux que la table m'oblige à être un peu la tête en bas et les jambes repliées.

      Par contre les jambes écartés c'est plus dur, heureusement il s'arrête régulièrement, m'encourage. Il ne tape pas fort, je le sais... Mais je sens qu'il va commencer à augmenter la vitesse. Je vais me coucher sur cette pensée.

      ... et j'ai encore des devoirs infaisables pour la prochaine fois...

      Supprimer
    8. Que voilà un compte-rendu complet. Ma foi, l'essentiel est à mon avis que vous y trouviez votre bonheur. Le reste vous appartient et personne ne doit juger ça, on a tous nos petits rituels, j'imagine. Merci.

      Supprimer
  13. Je suis en train d'écrire une nouvelle très belle page dans ma vie, et même si j'ai envie de crier au monde entier que je suis heureuse, je préfère que cela reste privé.

    Je continue á écrire sur mon blog, car dans le domaine qui nous interresse ici, je continue de vivre des moments très intenses, mais je laisse mes textes en brouillon, au cas où le désir de republier revient.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On te souhaite le meilleur. Et peut-être un retour blog une autre fois, qui sait...

      Supprimer
  14. Hardcore ou punitive, non. Thérapeutique, je vois pas. Jeu de rôle, pas très clair non plus. Sexy ? C'est peut-être ça. Je dirais plutôt érotique, voire jeu et/ou caresse sexuels. En fait, j'aime les claques sur mes fesses. Irrégulières, inattendues, entrecoupées de doigtage, caresses, morsures, anulingus…
    D'autres adeptes ou bien je suis un cas à part ?

    Leffrontée

    RépondreSupprimer
  15. Mon mari et moi pratiquons les punitives, les sexy et les thérapeutiques.
    Les punitives car, il faut bien l'admettre j'ai besoin d'un cadre. je suis assez "libre comme l'air" et j'ai parfois tendance à ne pas prendre certaines choses au sérieux (financièrement par exemple, mes dépenses m'amènent souvent sur ses genoux)il peut être très dur et exigeant dans ces moments là, et je sais que je ne m'en sortirais pas avec quelques claques mais avec un fessier bien rougi. Je ne sais pas comment il fait mais sa technique est telle que même dans la souffrance, je me sens soulagée de m'être débarassée de la culpabilité liée à ma faute. et les quelques minutes de méditation au coin finissent le travail.
    d'autres choses par contre, comme mon travail justement(je suis cadre) me créent beaucoup de stress et d'angoisses il lui arrive donc de me fesser dans le but de me relaxer (et oui, ça marche) cette fessée là est plus "soft" même si elle pique un peu quand même et me place tout de suite dans l'émotion (avec la punitive je suis dans la rebellion) et son intensité est grande
    les sexy sont bien sur de mise mais là je garde les détails pour moi

    RépondreSupprimer
  16. Ma foi vous en dites déjà pas mal et c'est plutoôt intéressant pour nos lecteurs/trices qui se posent des questions parfois sans jamais passer à l'acte, gardant tout comme un fantasme qui n'aura jamais lieu...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS