04 avril 2015

Je ne suis pas un collectionneur !

3189 - "Dick sait !"

Bon, je ne suis pas un collectionneur, mais il y en avait un (belge ?) dont j'ai oublié le nom sur un forum désormais fermé. Dont j'ai oublié le nom aussi.

Ah, si, "les fesses à claques"...

Le gars en possédait une collection vraiment hallucinante, je crois que c'est lui qui m'a appris la surprenante présence d'un martinet, dans le paquetage des Poilus de la Grande Guerre ! Pour ôter plus facilement la poussière et la boue collée au bas des vareuses et des capotes d'uniformes.

- "Chérie, viens que je te dépoussière !" Surréaliste !

J'ai un de ces objets, dont je n'ai pas l'usage et j'ai proposé de le céder à qui le souhaite, quelques réponses amusantes, une ou deux personnes qui sont sur le coup, mais aussi le mail d'une amie furieuse et un peu jalouse qui me dit qu'elle ne veut pas que le cède, mais que je lui offre.

Je crains qu'elle ne veuille s'en servir à mon encontre, ne doutant de rien. Ou tout au moins que je m'en serve. Et je ne suis pas chaud pour le truc...
Dessin © Dick Matena

66 commentaires:

  1. Si vous ne tenez pas à ce martinet et que votre amie tient à cet objet... pourquoi ne pas lui offrir tout simplement ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que le martinet lui appartient tout simplement et qu'il peut en faire ce qu'il en veut ; le conserver dans sa boîte, s'en servir, le vendre, le donner ou le brûler... C'est son choix.

      Et puis il y a des "Fesseurs" (fouetteurs dans le cas présent) qui utilisent leurs instruments sur plusieurs partenaires, d'autres plutôt en situation de couple qui ne pourraient pas réutiliser un martinet ou une ceinture sur une autre tant l'objet est associé à cette partenaire...
      Et sinon, je n'ai jamais entendu parler d'une Fessée qui aurait apporté ses instruments maniés par d'autres auparavant...
      A moins qu'en effet elle ne soit switcheuse.

      Supprimer
    2. Ma foi, je l'ai acheté et c'est quasi un objet d'art, réalisé par un "pro". Quand on va chez le psy, on dit bien qu'il faut payer. Et puis je l'aime bien, mais pas au point de lui offrir. Des fleurs, à la rigueur...

      Je n'ai offert qu'un martinet jusqu'à présent, à une autre amie très chère, elle, qui d'ailleurs l'a elle aussi depuis celé dans son emballage et ne s'en est pas servi. Encore.

      Supprimer
    3. Ah, une amie m'a apporté un jour sur elle - ou plutôt EN elle - un très joli rosebud que lui avait offert un ex...

      J'avoue que ça ne nous a pas gêné une seule seconde d'en profiter et de le faire nôtre le temps d'un WE dans un endroit hors du temps du côté de la Bourgogne...

      Supprimer
    4. Ça va peut être faire sauter Cheyenne sur son mustang mais j'ai toujours considéré que l'instrument appartenait à la personne pour qui il avait été acheté surtout si elle a été a l'initiative de cet achat... Je trouve que le plus beau geste à faire que de lui remettre, mais tout le monde n'est pas adepte du beau geste. Et tout le monde n'a pas la finesse de comprendre ce qu'un objet qui a touché notre peau nos fesses nos sein notre sexe cette intensité partagé avec lui peu avoir d'intime...

      Ce qui a de bien avec moi c'est que le fond de ma pensée est en surface, pas la peine de plonger pour les poules mouillées ! :p

      Supprimer
    5. @ Ellie: sans doute. Sauf que je l'ai acheté pour moi, pas pour quelqu’un en particulier ! Après je ne m'en suis servi qu'une fois, "pour voir"... Et l'objet me plait en tant que tel, pour l'esthétique du truc avant tout. Mais pas au point de m'en resservir, à priori !

      Si je dois encore donner des fessées à X ou Y ou aux deux (gourmand), ce sera à la main.

      Supprimer
    6. (un peu tchat ;)) Ah bon ? ... Ça fait longtemps cet achat et il m'était resté en mémoire des envies dynamisantes pour "l'adepte de la main sur les fesses" :) J'ai du lire ça ailleurs c'est suuuuuuuuuuuur ! X,Y et Z j'espère après faudra reprendre l’alphabet au A ;)

      Supprimer
    7. PS - Très mignonne cette illustration, au passage...

      Supprimer
    8. Puisque je suis cité je réponds hein (même si j'aurais de prime abord mieux fait de m'occuper de mes fesses avant de poster tout à l'heure)...

      @ Ellie, vos propos ne m'ont fait sauter sur rien, rassurez-vous, vu que justement dans mon énumération des possibilités (sans doute non exhaustive) je parlais du cas où la relation est "récurrente" en "couple" où là en effet les objets utilisés ont une histoire commune et sont in fine aux deux. Mais a contrario il y a les Fesseurs solitaires avec leur petite valise remplie d'objets divers qui ne sont pas nominatifs.
      Donc je comprends votre point de vue, même après une seule utilisation mais je suis une Fessée pas un Fesseur (Venus, Mars, tout ça, tout ça).
      Votre plaidoyer et tel que sans rechercher dans les les vieux posts je crois déceler que Waldo avait fait de la belle ouvrage avec ce martinet qui semble avoir été plus que marquant. A moins que ce soit l'ami Stan ? Non ! Ah si peut-être...
      Sur ce, je vous laisse reprendre votre dialogue très privé "en clair" avec le maître de ces lieux..

      Où ai-je garé mon Mustang, moi déjà ?

      Supprimer
    9. @Cheyenne
      J'avoue très naturellement n'avoir aucun vécu "marquant" avec le maitre de ces lieux. Par contre les martinets Waldo moiyenaconnaitre trèbien ! :D

      Supprimer
    10. Ben non, Ellie est une pote ! Pas de ça entre nous ! (too bad...)

      Supprimer
  2. Cheyenne, il peut s'en servir de gode aussi...

    (Sans vouloir vous offenser, Stan, mais puisqu'on est dans les différentes configurations possibles de ce que vous pouvez faire avec ce martinet... celle-ci ne me semble pas plus négligeable qu'une autre)

    Je posais la question Cheyenne et n'essayez pas de me dire que je suis mal élevée en posant cette question parce que, oui, OUI PARFAITEMENT, c'est mon choix. ^^ Comme Stan raconte cette anecdote, j'interagis sur ce qui m'interpelle. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et nous en sommes ravis... Bon, pour l'usage que vous préconisez, chère impériale, il faudrait revoir l'engin en question... Le manche, oui !

      Supprimer
    2. Oui vous avez raison BrImp c'est une possibilité, d'autant qu'il est assez porté sur le sujet...

      Supprimer
    3. Mais Stan... je pensais bien au manche. On est pas des sauvages quand même ! ^^

      Supprimer
    4. Ouf, j'ai eu un moment d’égarement !

      Supprimer
    5. @CT: "porté sur le sujet ?" Vous avez certainement raison, mais sur QUEL sujet au final ?

      Supprimer
  3. Clarette5/4/15 20:35

    Moi, je vous l'achète. MAIS vous vous en servez sur moi ! Deal ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux pas cette semaine, j'ai piscine...

      Supprimer
    2. Clarette6/4/15 19:03

      Grand (d'ailleurs l'êtes vous ?) lâche, dégonflé ! rires... Passez à côté d'une sacrée bonne femme !

      Supprimer
  4. Amie proche5/4/15 20:38

    Dites donc Stanichou, il m’intéresse aussi, votre manche. Enfin, je veux dire, celui de l'objet en question qui semble agacer et remuer ces dames. Allez je vous fais en MP une offre en espèces sonnantes et trébuchantes comme on disait à votre époque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 60 euros ? hmmmm... faut voir. Qui dit mieux ?

      Supprimer
    2. Stanichou?

      Supprimer
    3. Bah, laissez, c'est pour moi !

      Supprimer
    4. Amie proche5/4/15 23:00

      Stanichou parce qu'on se connait en vrai et que ça lui va bien. Et que avec moi non plus, rien, que dalle, nib, nada !

      Supprimer
    5. AP: on peut pas tout avoir. Et puis hein, il y a des choses qui ne se commandent pas. je ne suis pas une machine !

      Supprimer
    6. Amie proche6/4/15 14:23

      bah, j'aurai essayé. Et pis un jour, même sans votre concours, je trouverai bien chaussure à mon... pied ? Autre expression de vos jeunes années ?

      Supprimer
  5. Amie Proche, je vous souhaite bonne enchère ;-)
    Je précise que j'ai commenté (et que j'aurais mieux fait de ne pas le faire lol) mais que je ne suis absolument pas l'enchère de ce martinet.
    1, je n'aime pas cet instru.
    2. il est de seconde main lol
    3. si vraiment j'en avais besoin d'un, le mien est rangé au grenier avec cravaches, ceintures et autres paddles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "seconde main", (enfin, la gauche) mais très bien entretenu, dites !

      Supprimer
    2. Je n'en veux pas non plus hein. Je n'aime pas particulièrement ça (ou alors sur le dos, mon côté Angélique en plus soft, ou utilisé comme une caresse) mais mon âme chevaleresque (si, si) me fait penser à cette fille furieuse... J'aurais dû naître avec une queue. J'aurais été un putain de mec bien et ma vie aurait été un enfer parce qu'il m'aurait fallu sauver toutes les filles des poilus pas cools (sans vous offenser, bis ^^).

      Cheyenne, voyons, vous avez bien fait de me dire que j'étais impolie, ça attise seulement mon envie de l'être plus encore. Je suis comme une gosse qui ne peut pas s'empêcher de franchir les limites. :/

      Des fesseurs qui utilisent leur matos sur plusieurs partenaires vous dites ? Rhooo, les salauds...(Je vous taquine ^^)

      Supprimer
    3. Il est bien, ce post. C'est inattendu par contre, mais il se passe des choses. parfois j'écris des trucs qui ne font réagir personne, mais là...

      Supprimer
    4. @BrImp, loin de moi l'envie de polémiquer avec vous, mais je ne vois pas dans mes propos l'endroit où je vous juge impolie ?
      Parce que je ne vois pas où vous l'avez été, du coup je n'ai pas pu l'écrire ou même le penser.
      Après être impolie c'est prometteur chez une Fessée, car en général certaines mains démangent vite côté Fesseurs ;-)
      Donc à la limite je vous encourage à cultiver vos impolitesses pour de belles et rouges réussites

      Supprimer
    5. J'étais là, toute innocente, à poser une question, super gentiment, en faisant la fille méga posée qui intervient l'air de rien et tout et tout, j'étais bien contente de moi et... paf ! On me reprend comme si j'avais posé une vilaine question.... comme si j'avais écrit "Ecoute ma couille, tu vas lui donner son fucking martinet ouais, tu crois qu'elle ne l'a pas mérité peut-être ?! " Comme si j'avais menacé Stan de le fister (par exemple).

      Bon, Cheyenne, je vous rassure : mes propos sont (théoriquement) facétieux... m'enfin vous m'avez quand même fait une remontrance l'air de rien, petite effrontée ! :) (ouais je sais, j'exagère, soupir, pas facile d'être moi)

      MAIS, je suis une femme pas une Fessée. Pourquoi mes hanches, mon superbe index, mes cheveux, mon visage, mes côtes (j'ai des très jolies côtes), mes cuisses, l'intérieur de mes poignets (je suis sensible à cet endroit), ma façon d'être etc etc. toussa toussa, ça ne compterait pas tout autant que mes fesses dans ce domaine... j'veux paaaaas qu'on me réduise à ça. J'suis une femme qui aime la fessée (mais pas que), parfois une femelle, mais j'suis une feeeeeeemmmmmmme quand même.


      Supprimer
    6. "Me fister" ? Enfer et damnation, certes pas... On peut sans doute rentrer des trucs, mais le poing ?

      Jamais vraiment pigé l'intérêt de cette méthode Je parle même pas du Head Fucking, hein, qui là me laisse pantois.

      Mais je suis un Homme, pas un fesseur. Enfin, pas que". (Un peu enculeur aussi, j'avoue. Et d'ailleurs à y réfléchir, plein d'autres trucs qui se terminent en "eur"...)

      Même Branleur. pas impérial, mais honorable quand même.

      Supprimer
    7. RIre, le fister, ah oui why not...

      Pour le coup de la vilaine réduction de la femme au statut de Fessée, j'avoue vous avez raison et c'est plus par facilité Spanko/Spankee qui fait quoi que je l'emploie.

      Quand à la remontrance mine de rien, Mea Culpa et si d'ailleurs quelqu'un pouvait battre ma coulpe à ma place ça serait bien mdr

      Supprimer
    8. Je viens de voir un truc trop dégueu. ça ressemblait à une épisiotomie mais faite avec la tête d'un mec. Merci de me faire découvrir des trucs comme ça.

      Bein oui on peut. Après je n'ai jamais essayé de balader mon poing tout entier vers cette région.

      Supprimer
    9. Je dois cette découverte à un film vu à la fin des seventies au Cyrano de Versailles avec des copains, un truc sur le sexe aux USA dont je n'ai plus trop le titre...

      Si, bien sûr et merci google, "Sex o'clock USA" de François Reichenbach... J'étais sorti de là perplexe, n'ayant pas encore fourré grand chose nulle part. Je n'ai jamais cherché d'images, par contre, ce que j'avais entendu là dessus m'avait amplement suffit.

      Supprimer
    10. Head fucking? Et dire qu'on me considère comme une personne très cultivée!

      Supprimer
    11. Même cultivé(e), difficile d'imaginer tout ce que les gens peuvent s'insérer un peu partout... J'ai un pote médecin aux urgences qui me raconte avoir vu de ces trucs !

      Bon, sur les radios, y'a aussi des facétieux carabins qui mettent une ampoule ou un autre truc devant et évidemment, tête de la personne ensuite en découvrant l'objet supposé se trouver à l'intérieur.

      Mais il y a aussi des gens qui se les enfilent vraiment. Dans le cul ou ailleurs...

      Et pourtant ça n'éclaire même pas !

      Supprimer
  6. Sans dec, Waldo vous l'avait vendu combien ?

    Branleuse pas encore impériale mais je m'entraine :D ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais le prix d'un objet artisanal fait avec la passion qui le caractérise. Donc une certaine somme. Logique. Vous voulez la facture ?

      Supprimer
    2. C'est comme avec la BD vous pensez ? On peut spéculer dessus ? Parce que moi aussi je rêve de me toucher comme certains vendeurs sur Amazon et vendre X fois plus cher un truc qui ne vaut trop pas ce prix là. D'ailleurs, si oui, je le veux bien ce martinet finalement...

      Supprimer
    3. Bah, la spéculation, j'y crois peu. En BD, elle ne touche que quelques auteurs prestigieux. En martinets sigles Waldo, je ne connais pas la cote.

      Mais allez savoir s'il n'y a pas un marché. En attendant, je conserve dans le carton.

      Supprimer
  7. Ouiiiiiiiiiiiiiiiinon je connais le montant vouzinquietez pas :p je suis la commerciale !

    RépondreSupprimer
  8. Monsieur Méchant jète ses martinets après utilisation...
    C'est pourquoi l'A1 est devenue "pratiquement impraticable". La manufacture Waldo tournant à plein régime, c'est des containers entiers qui franchissent la frontière et descendent depuis les usines du Maître ès cuir punitif vers la tanière de votre serviteur redresseur de torts et tanneur de croupes.
    Si je peux me permettre, je suis preneur de votre outil orphelin! c'est bien triste de le laisser désemparé, s'abimer à l'écart des courbes callipyges.
    Imaginez un ciseau à bois interdit de charpente, ou un pinceau desséché par l'absence des pigments. Too sad.
    Si vous avez, par inadvertance, braconné ce martinet dans son territoire de chasse pour le laisser dépérir dans une malle ou un placard, soyez charitable !
    Remettez-le à l'O....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai entendu parler de ce trafic routier de camions descendants de BXL pour livrer la région parisienne...

      "L'artiste" que je suis (crois être) entend votre discours... De même que je n'utilise plus de pinceaux et autre fusains non plus depuis l'avènement du numérique, laissés eux aussi à l'abandon, le bel ustensile se morfond en attendant un cul qui ne viendra pas.

      Alors...

      Supprimer
    2. Mais vous n'allez pas le filer à un mec Stan...surtout à un type qui n'est pas éco-citoyen (si ça se trouve il jette ses préservatifs sur l'A7 ce cracra...).

      Supprimer
    3. Sur l'A7 ? Une indication de localisation ? Ah je ne sais pas qui est ou pas "écolo-citoyen". Mais soyez assurée que je pratique le tri sélectif !

      En toutes choses !

      Supprimer
    4. Dites donc... Cheyenne ? Et là ? Il n'a pas posé une question indélicate le Monsieur ? (ça va finir en fist collectif c't'affaire !)

      J'suis citoyenne du monde moi Monsieur.

      Ah bah si faut contrôler tout ce qu'on dit, je peux... je peux... elle est où la sortie ?

      Supprimer
    5. Ah, BI, tout comme moi, pas là depuis longtemps (ou alors probablement sous un autre pseudo, évidemment), mais quand même passablement intéressée par ce manche, on dirait ? (quoi , "quel manche" ? pas celle de mon pull hein !)

      Un morceau de bois, quelques fines lanières de cuir et les passions s'aiguisent autour d'un objet ambigu. Bravo Stan, z'avez réveillé votre blog d'un coup avec votre enchère à la c...

      En plus, je suis sure que vous allez le garder pour une prochaine fois !

      Supprimer
    6. Si je m'attendais a susciter ces commentaires passionnés ! Je suis ravi. Mais bon, Marina, vous n'avez peut-être pas tort, j'attends d'être convaincu.

      En un mot, insolente(s) !

      Supprimer
    7. @Marina

      Mais vous avez tort... la manche de votre pull m'intéresse beaucoup plus que le manche d'un martinet ! C'est quoi la matière ? La couleur ? Des motifs ? la taille ? Une photo ?

      Supprimer
    8. Aie, c'est que je ne sais pas mettre une photo ici, moi. Je ne suis pas férue en informatique comme certains qui ont l'air de maitriser ça easy...

      Allez, "marinière" en pur coton écru gris façon Monteboutg (boarf) et... achetée à la Redoute... Moins troublant qu'un martinet, non ?

      Supprimer
    9. Marina qui porte une marinière donc... bien-bien, logique. :)

      Je ne sais pas comment je suis tombée sur ce blog de détraqués... Une amérindienne m'agresse férocement, puis maintenant vous Marina... vous insistez sur le fait que le manche, le manche hein, j'aime ça (dépravée)... Stan, l'impudique, qui ose afficher sa joie dans un "je suis ravi" tout primesautier (faut le lire pour le croire). Ellie qui se fait l'attachée de presse dévouée d'un créateur de martinet (perverse). MM qui se met dans la place pour arracher le précieux objet des blanches mains d'une fille (vil pourc... non j'vais pas le dire, méchant, voilà ;D). L'amie proche qui tente d'identifier le parler Stan des années 70. Zabelle qui plutôt de s'étonner que le head fucking existe, s'étonne de ne pas connaître (vicieuse).

      Vous êtes tous fous.
      Je m'en vais.

      Supprimer
    10. Boah, ce serait bien dommage, vous avez une plume plus que plaisante et vous animez bien l'espace ! Ma foi, comment vous retenir ?Une branleuse, et Impériale, de surcroit, on peut pas passer à côté, hein...

      Oh, à vrai dire, je ne sais pas comment vous êtes arrivée, remarquez bien. "Au fil" est aussi un blog de couture, il est vrai, qui amène parfois des rosières effarées par ce qui se passe autour d'elles dans leur monde d'aiguilles... et de fil.

      ... Mais je suis bien certain que vous n'en êtes point !

      Supprimer
    11. Et oui, je suis primesautier !

      Supprimer
    12. BrImp: bah, je pourrait signer Claudine et porter un col idem... mais tant pis, Marina, c'est mon second prénom, ascendance slave. (pas esclave, hein...) Un peu russe dans ma généalogie en cherchant en arrière)

      zetes bien susceptible hein ? Ou alors c'est un jeu.

      Oui, c'est ça, c'est un jeu bien sur.

      Supprimer
    13. Marina
      ♫ I'm a lover not a fighter ♪♫... pour reprendre un célèbre tube des années 80.

      Stan
      Si. C'est approximativement ça. Une rosière qui sait broder. :)

      Supprimer
    14. ♫ 'Just love it. Sincerely. ♫ ♫

      Supprimer
  9. Si j'avais imaginé que ce post plutôt banal allait susciter des réponses à foison comme ça, avec un banal dessin du hollandais Matena et quelques précisions sur un ustensile inutilisé...

    C'est marrant, parfois je me dépouille sur des textes et rien, pas un mot, pas de commentaires. Pourtant certains écrits me tiennent à coeur et semblent susceptibles de déclencher des réactions en pagaille. Et que dalle ! Curieux quand même, je ne sais jamais à l'avance. Et c'est très bien. Mais intriguant !

    RépondreSupprimer
  10. Continuez, ne lâchez rien messieurs dames !

    RépondreSupprimer
  11. Bon.... un manche reste un manche, hein.... riiiiiires...

    RépondreSupprimer
  12. Mr Bricolage3/5/15 22:30

    Certaines de vos lectrices, pour ne pas directement mentionner la petite branleuse plus haut, auraient besoin d'une bonne fessée avant de commenter chez vous mon ami... Je suis toujours stupéfait de constater à quel point certaines arrivent à nous arracher un sourire tout en nous donnant l'envie de les mater!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher bricoleur, je plussoie. Quand à la demoiselle évoquée, si vous saviez combien je suis d'accord, vous n'hésiteriez pas à méchamment remettre le couvert. Nous sommes en pays de connaissances. Voire pour certains, en pays "conquis"...

      Supprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS