07 janvier 2013

Passionnant sondage !

   2915 - "Sonder, c'est dans le cul... Une preuve de plus ?"

Ça c'est du journalisme d'information, hein ! On tombe des nues en lisant cet article de Rue89, au titre racoleur qui forcément attirera le regard et la curiosité: "Qui sont les Françaises qui pratiquent la fessée ?

J'avoue que parfois, ça me dépasse qu'on puisse commander de telles études... Je vous livre quelques passages de l'article, histoire de sourire. Ou de vous énerver.

Me voilà bien emmerdé, je ne sais pas trop où placer - politiquement causant - les femmes rencontrées dans ma vie. (à part une "gauchiste confirmée, tendance altermondialiste" que j'embrasse tendrement si elle me lit)

Alors pour la fessée, du coup, on fait comment ? Demander la carte du Parti X ou Y ? J'apprends en tout cas qu'il faut "absolument" rencontrer des femmes proches du FN, ce sont elles qui seraient les plus à-même d'apprécier la fessée, probablement incluse dans leurs gènes... Palpitant.

Mais je n'en connais aucune.

"Panpan cucul ? Quand on parle avec des sadomasochistes, on a parfois l’impression que certains d’entre eux se considèrent comme une élite du sexe. Quand je l’ai interviewée pour cet article sur le SM, Isa, fondatrice du forum d’informations et de prévention "BDSM ou abus", m’avait raconté comment avait été accueillie son initiative... Avec "le mépris qu’on peut accorder à des provinciaux qui ne savent pas de quoi ils parlent..."

(...) Pour résumer ce sentiment voire le caricaturer, on pourrait dire que ce que l’on sent, c’est qu’il existe un sentiment de distinction fort. Que certains pratiquants du SM estiment qu’ils sont sortis d’une norme, celle des "ploucs au missionnaire gentillet", pour s’élever à des pratiques difficiles d’accès, réservées à quelques élus. 

Je me suis souvent demandé dans quelle mesure cette distinction existait vraiment, si elle était sociologiquement identifiable. L’enquête diffusée jeudi par l’Ifop donne quelques éléments de réponse. 

Commandée par le magazine "Femme actuelle", cette étude portait initialement sur "Les Françaises et le mommy porn" avec l’idée de mesurer les fantasmes et la réalité. 

Pour la réaliser, 1008 femmes représentatives de la population féminine française, âgées de 18 ans et plus, ont été interrogées. 

On y apprend d’abord que le SM, s’il s’est un peu développé, reste une pratique confidentielle: 5% des femmes disent le pratiquer contre 3% en 1985. Ce qui semble s’extraire de l’étude, c’est que sans s’approprier l’étiquette de sadomasochistes, les Françaises en picorent certaines pratiques: 

35% ont déjà fait l’amour en étant "dominées" (9% aimeraient bien) 
32% ont déjà dominé leur partenaire (11% en ont envie) 
24% ont déjà reçu une fessée de leur partenaire (4% le fantasment) 
15% ont déjà donné une fessée à leur partenaire (6% en ont envie) 
36% ont déjà griffé ou mordu leur partenaires. 

Pour ce qui est des affinités politiques, plus on va vers le FN, plus on se donne des fessées ! 

Alors que la moyenne nationale des femmes ayant déjà reçu une fessée est de 24% (contre 8% en 1985), on trouve 28% des femmes proches du parti d’extrême-droite qui en ont déjà pris une !

Ailleurs, elles sont: 

12% au Front de Gauche 
21% à l’UMP 
21% au PS, ex æquo 
22% chez Europe Ecologie-Les Verts. 

Niveau milieu social, on se fesse moins chez les cadres (22%) que chez les CSP- (30%), mais plus chez les Bac+2 (27%) que chez les personnes qui n’ont pas le bac (20%). 

La frontière de la fessée est surtout générationnelle: près de la moitié (48%) des femmes de moins de 25 ans en ont déjà reçu une, contre 7% des 65 ans et plus. On observe la même frontière dans l’envie de se faire dominer: seules 10% des 65 ans et plus sont prêtes "à se soumettre à tous les désirs de leur partenaires" contre 26% des moins de 25 ans. Moyenne 15%. 

Politiquement, on note aussi des différences dans les réponses à cette question. Sont prêtes à se faire dominer: 

13% de celles du PS et du MoDem
14% des femmes proches du Front de Gauche 
16% de celles de l’UMP 
21% de celles du FN 

Voilà. Sur ce, on vous laisse vous lâcher sur les blagues d’usage..." 
 Texte © Rue 89 - Renée Greusard

18 commentaires:

  1. Marine fessée? I don't think so... Ségolène? Le pied!... Carla?... Oh oui, mais ça m'etonnerait... Aurélie?... On peut rêver! Et ma meuf, là-dedans?... Oh oui!

    pétoncle

    RépondreSupprimer
  2. Moi, je deviens de plus en plus politiquement athée... Alors foin de ces inepties, les amis. Et fessons-nous de concert, dans l'union des sens quelles que soient nos opinions respectives...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coccinelle8/1/13 17:21

      C'est fou, moi j'étais persuadée qu'il était de droite ... ça mériterait un sondage dans Fesse Actuelle.

      Supprimer
  3. Je fesse de la main gauche... Pour le reste, je serais bien en mal de me définir désormais après pas mal de désillusions de toutes sortes...

    Si on me demandais mon avis (ce qui n'arrivera pas, rassurez-vous) je serais probablement partant pour une sorte d'union nationale, en prenant les meilleurs là où ils sont et je déteste les partis. (pas les parties, hein...)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu cet article qui a même été relayé par une certaine radio.

    Je trouve cela ridicule et amusant aussi du fait de l'implication a des partis politiques.

    D'où sortent ces statistiques ? 1008 femmes cela n'est aucunement représentatif.

    L'interprétation de sondages...vous savez, je n'y crois pas plus que ça.
    Le magasine femme actuelle n'en est pas à son premier article sur la fessée. Je me souviens en avoir lu un dans la salle d'attente d'un médecin...Cet article invitait les femmes à essayer la fessée...

    Eh oui, il semblerait que la fessée soit un phénomène de mode, qu'elle mette du piquant dans les couples qui s'ennuient ect...

    L'humour est de la partie certes, je ne reteindrai que cela...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, c'est très anecdotique, je crois. pas question de prendre ça au sérieux, vous pensez bien. Du coup, pour m'amuser, et sans garanties d'exactitude, en se basant sur mes souvenirs, j'ai fait un sondage mental rapide sur les femmes qui furent mes complices au fil des années.

      Je crois en y repensant qu'il y aurait une proportion de 70% de femmes dites "de gauche", toutes tendances confondues, y compris PC ou extrêmes, 10 % de centristes (les indécises), 9% de "droite" (plus ou moins dure) et 1% (une seule, en fait) qui pourrait être apparentée FN... Qui n'est pas celle qui fut le moins fessée, d'ailleurs;

      Bon, ça n'a aucune valeur, ça n'engage que moi et on n'a pas 1008 filles à compter, sur le coup. (Mais quelques-unes quand même, depuis près de 40 années de vie affective. Et sexuelle...)

      Supprimer
    2. Pour ma part j'imagine très bien Marion M en travers de mes genoux !
      Eric

      Supprimer
  5. Ceci posé, la politique OK, mais ce qu'il faut plutôt retenir du sondage, si tant est qu'il faille en retenir quelque chose, est la proportion de femmes ayant été fessées ou désireuses de l'être qui augmente considérablement. Et que les jeunes générations ne sont pas du tout contre l'idée, souhaitant s'y adonner plus facilement que leurs réfractaires grands-mères...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. malicieuse-cigogne9/1/13 10:50

      Aha bien vu!

      Supprimer
  6. Du coup, s'ils savent les trouver, parce que ce n'est pas marqué sur le front des filles qui aiment, les "fesseurs" des années 2000 semblent avoir de beaux jours devant eux.

    RépondreSupprimer
  7. Que la fessée dure alors !

    Elle est simplement tendance en cette ère. Elle se démocratise car elle apporte du piquant dans la vie sexuelle.

    Le sondage IFOP réalisé par femme actuelle faisait mention de fantasme si je ne m'abuse. Cela reflète t-il la réalité...
    Oui : Y aurait-il plus ou moins de femmes pratiquantes en réalité ?
    Nul ne le sait et ne le saura mais je crois qu'il est quand même possible de se faire une idée sur la question...;)

    RépondreSupprimer
  8. Il faudrait surtout savoir ce que l'on entendait par fessée dans ce sondage... parce que si c'est juste quelques tapettes pendant la levrette, alors je ne suis pas trop étonnée des résultats! :)
    En tout cas, je trouve complètement crétin d'essayer de relier politique et pratique sexuelle. Enfin, sauf si on aime Sarko, bien sûr... je plaisante, c'est juste pour faire sourire Latis... c'était trop tentant!

    RépondreSupprimer
  9. Pecan nutjob10/1/13 08:43

    Commenter des différences de quelques % sur des échantillons d'environ 200 personnes... Ne pas contrôler par des variables comme l'âge moyen des gens (est-il possible que les électeurs Front de Gauche soient en moyenne plus vieux?)...

    Le SM fait peur, c'est indéniable. Cela dépend aussi de ce que l'on appelle SM. Bien sûr, la domina en cuir noir qui ligote son soumis sur une croix de Saint-André relève du SM... Mais une fessée cul nu en travers des genoux, « à la maman » ? Le martinet des familles ?

    RépondreSupprimer
  10. « J'avoue que parfois, ça me dépasse qu'on puisse commander de telles études... »

    Ah les artistes ! Pour ma part cela ne me dépasse pas du tout. Au contraire je trouve cette enquête en parfait accord que je me fais de notre société ... de consommation basée sur la croissance. Comme disait Olivenstein il y a un vingtaine d'années déjà, le soucis de la société occidentale consiste « de développer la production marchande donc autoriser une consommation sans fin, de légitimer la consommation tout azimuts comme valeur, y compris la consommation du plaisir ».
    Il est donc intéressant d'observer dans les articles qui traitent ce sondage, la mise en avant de la fessée qui n'était au départ qu'un simple élément d’enquête, car - merveilleuse découverte - elle semble plus porteur que le S/m ! D'ailleurs cet article ne parle pas comme les autres de la faramineuse hausse de la vente des sextoys suite à la publication du roman 50 nuances de Grey. Quant à « femme actuelle » il me semble important d'essayer de savoir un peu sur les tendances de ses lectrices. Justement pour rester actuelle.

    RépondreSupprimer
  11. Moquez-voua, chère Isabelle. Ce n'est pas tant "l'artiste" qui en cause que l'homme qui est étonné du réel apport d'un tel sondage... Et surtout de la fiabilité d'icelui...

    Et je ne sais pas si les sextoys se vendent mieux depuis "50 nuances", il me semble quand même que ça fait des années que le phénomène "canards et autres formes translucides" bat son plein, (cf le succès de Soft Paris d'Anne Lolotte par exemple) sans que ces dames désormais ne rougissent d'aller comme jadis et sous le manteau, honteuses dans un sex shop... Puisqu'on trouve de nos jours des rayons et même des magasins dédiés dans lesquels les femmes sont les reines de la fête.

    Je ne suis pas certain que la fessée soit en passe de devenir tendance, mais tout de même celles qui avouent en avoir reçu sont bien plus nombreuses qu'avant. Comme dit l'article qui analyse ce sondage, c'est générationnel...

    RépondreSupprimer
  12. Je ne pense pas que cela reflète la réalité d'un point de vue erotique et politique, j'en suis la preuve vivante et je connais beaucoup de personnes pour lesquels cela seraient faux aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un sondage c'est aussi une statistique, rien ne fait qu'on doive prendre pour argent comptant ce qui est dit ici, j'y vois juste quelque chose d'amusant et d'un peu décalé, une sorte de fausse vérité proférée d'un ton docte mais qui n'a pas trop de fondement (rire)...

      Supprimer
  13. Je suis absolument d'accord avec vous, j'ai eu l'occasion de le lire sur différents journaux et cela m'a toujours laissé le sourire au lèvres, il ne faut pas tout prendre au sérieux, sourire

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS