18 juin 2013

les ficelles du marionnetiste

   2967 - "Montée vers le plaisir ?"

"L'escalier, plusieurs étages... 

Je ralentis le pas, espérant que sa main glissera sous ma jupe, entre mes jambes, puis se posera sur l'intérieur de ma cuisse. 

Sentir la chaleur de ses doigts caressant ma peau fraîche. 

Ralentir encore pour ne pas perdre le contact. 

Pressentir qu'il n'en restera pas là, il reste d'autres étages à monter...

Ses doigts glissent sous la dentelle, l'un d'eux s'intercale entre mes fesses et profite de leur mouvement de balancier dans cette montée d'escalier pour s'infiltrer, inquisiteur. 

Je ne suis plus qu'une femme-pantin: marcher, accélérer, m'arrêter. Comme un marionnettiste, il choisit, joue les cochers, son majeur impérieux bien planté au fond de mon cul, il modifie la cadence, me pousse d'une pression plus profonde, me freine d'un doigt crochu !

Je me sens pouliche en apprentissage...

Et quand arrivés devant la porte il me glisse à l'oreille: "ce soir tu vas goûter de ma cravache !", je sais que le dressage ne fait que commencer..." 

Ce joli texte n'est pas de moi, mais d'une amie qui aime les ressentis. J'ai trouvé que c'était tout indiqué pour revenir en douceur, à l'heure de la convalescence... Pas vous ?
Texte © S. Cussonnais
Dessin: "le déclic" (extrait) © Manara

1 commentaire:

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS