10 janvier 2014

Corbeau de janvier...

   3032 - "Nick le vengeur" veut "me faire des problèmes !"

Quand on sévit sur la toile en y animant un site un peu fréquenté, il n'est pas rare de recevoir toutes sortes de messages, un mail direct sur le blog permettant aux internautes du Monde entier de m'envoyer ce qu'ils veulent: encouragements, demandes de toutes sortes, insultes, images, etc...

Alors "au fil" qui a été regardé des centaines de milliers de fois d'un tas d'endroits de la planète depuis février 2006 est parfois l'objet de l'affection spontanée ou de la surprenante vindicte d'inconnus complets, évidemment anonymes...

En général, il me faut reconnaître que ce sont plutôt des gentillesses. Mais de temps en temps, un(e) acharné(e) "veut ma peau virtuelle" pour des raisons qui m'échappent...

Un ou une inconnue qui a décidé sans me consulter que je lui appartenait, un redresseur de tort du net, pourfendeur des mauvaises manières, justicier censeur des mœurs qui n'aime pas ce que j’ose écrire et veut me faire rendre gorge, une folle qui pense que je suis l'homme de sa vie et veut mon corps, mes mains, mes oreilles et ma queue, olé.

Si je compte, j'en suis à une petite dizaine, hommes et femmes (qui ne sont pas les moins agressives) mélangés, qui ont depuis quelques années pollué ma boîte mail avec leurs cyber-attaques. Parfois extrêmement violentes et ordurières, lourdes de menaces et d'une haine assez stupéfiante, d'ailleurs. Autant vous dire que je m'en fous comme de ma première barboteuse et que je suis armé contre les imbéciles, mais c'est toujours surprenant et inattendu... Traiter par l'indifférence est encore la meilleure chose, mais de temps en temps, on a vraiment envie de leur en coller une.

Là je reçois un premier mail, dans son orthographe approximative d'origine. Le gars s'appelle Nick et semble plutôt jovial... et naïf, sa demande est un peu étrange.

"Bonjour Stan, Je vous lit souvent et c'est juste pour vous dire que quand il y a des jeunes femmes qui veulent se faire rougir les fesses et que vous ne savez pas les honnorer je suis volontaire pour le faire à votre place. Le mieux ce serait que vous m'envoyez leurs coordonnées et je me chargerai de les contacter. Merci du coup de main, et promis je suis un gentlemen. Lol. Nick"

Je réponds pas au "gentlemen" (qui veut faire genre, mais ne maitrise pas la langue anglaise, puisqu'écrit comme ça, le mot est au pluriel. "Gentleman" serait plus adéquat... Encore faudrait-il vraiment en être un) parce que même si je souris en le lisant, je trouve ça très con de penser que je ne serais pas capable de faire ça moi-même...

Ou alors le gars pense sérieusement que j'ai dans un petite carnet noir les références de dizaines de gonzesses qui attendraient mon bon vouloir fessophile culotte baissée avec un ticket pour chacune à leur tour se faire fesser par le grand Stan... et que du coup, débordé, je ne saurais plus ou donner de la main. Gauche. Bon, ça part d'un bon principe, "vouloir aider" son prochain...

Sauf que trois jours après ça se gâte et que le ton change...

"Vous avez pas reçu mon mail? J'aimerai avoir des contacts avec des filles qui veulent la fessée. Entre fesseur on doit se tenir les coudes alors ne pas me répondre c'est nul. Faites gaffe parce que je peux aussi savoir qui vous êtes et vous faire des problème. Je demandais juste un cou de main. Vous n'êtes pas serviable."

C'est vrai, mon gars. Je ne suis PAS serviable. Que répondre à ces menaces débiles et larvées ? Que "ça m'en touche une sans faire bouger l'autre", comme disait Chirac avec la belle verdeur qu'on lui a connu ? Ignorer ? Répondre sur le même ton...? On ignore.

Et puis aujourd'hui, l'gars devient sibyllin.Et lourd de menaces en points de suspension.

Ven 10 Jan 2014 - 11:46:59 
De: nicklevengeur@gmx.fr à: stan

"Je sais qui vous êtes..."

Ah là... Bon, ce n'est que ça ? Ça tombe bien, moi aussi je sais qui je suis...

46 commentaires:

  1. Ah ouais, pas mal... J'ignorais qu'une loi fondamentale du monde fessophile exigeait qu'on se refile les coordonnées des potentiels partenaires les uns aux autres.
    Bon. Vous n'êtes pas serviable, Stan. Vraiment, ne pas balancer les adresses des gens que vous connaissez à un parfait inconnu, c'est tellement inadmissible que je ne trouve pas les mots.
    Alors du coup, je comprends qu'il soit énervé le gars. Moi, quand on me tient pas la porte dans le métro, je me rue sur la personne et je la menace de retrouver son adresse avant d'envoyer des lettres anonymes à sa famille et ruiner sa réputation à son boulot.

    (en vrai je suis consternée).

    Constance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est le mot. Vous allez rire, mais à vrai dire il n'y a pas "d'internationale des fesseurs" où ces messieurs les dominants tiendraient des listes de femmes potentiellement fessables et on n'est pas interchangeables non plus. Ce n'est pas une intervention purement mécanique, la fessée, mais une relation humaine entre personnes qui ont des atomes crochus et je ne crois pas qu'on puisse échanger les filles comme on le ferait avec des vignettes Panini...

      "oh putain, tu as Emmanuelle, je l'ai pas, je l'ai pas elle est super rare. Par contre et tu perds pas au change, j'ai Sylvie en triple, si tu veux, en échange ?"

      Supprimer
    2. "mais à vrai dire il n'y a pas "d'internationale des fesseurs" où ces messieurs les dominants tiendraient des listes de femmes potentiellement fessables et on n'est pas interchangeables non plus"

      Les bras m'en tombent tellement je suis surprise.
      Imaginez vous que c'est pareil pour les fesseuses. On considère pas nos partenaires de jeux comme des derrières qui se ressemblent tous.
      (Contrairement à ce que notre ami "gentlemen" à l'air de penser).

      Constance

      Supprimer
    3. Faut pas que les bras tombent, hein. Vous en aurez encore l'usage bien entendu. Et puis le pauvre Simon serait fort marri.

      Supprimer
  2. C'est pathologique, mais presque, non ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si. Mais on en a vu d'autres. Tu reçois pas des trucs de ce genre, toi ?

      Supprimer
  3. Il disait quoi déjà ?
    Gentleman ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah non, "gentlemen", il disait. Merci de passer me faire une petit clin d’œil.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Pathétique certes, mais au fond, hein, surtout symptomatique de ce que pensent certains gars. Vous en avez pas croisé, qui plaquent leur même comportement sur toutes les filles qu'ils croisent en pensant qu'elles sont interchangeables ?

      Supprimer
  5. Mince alors ... Combien de temps faut attendre, quand on a un blog rikiki, pour recevoir ce genre de demande que je file direct ma liste de fesseurs ?

    Je propose qu'on file un coup de main à Nick en lui disant tout de suite si on est intéressé, ici même, ça lui évitera de se fader toute la liste.

    Preums ! Cher Nick Eunitaite (je sais qui vous êtes :)) je ne suis pas intéressée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais comme c'est étrange, ça... Pas intéressée, vraiment ? J'imagine que vous devez bien de temps en temps recevoir quelques propositions écrites circonstanciées ?

      Put... Vous avez une liste ?

      Supprimer
    2. Deuz ! Cher Nick Tamère (je sais qui vous êtes), je suis grave intéressée pour vous attacher à une croix de Saint-André et vous diffuser du Dany Brillant en boucle pendant 24h, en attendant que vous hurliez mon nom avec ardeur pour que j'arrête ce supplice :D
      Bisouuuuuuuuuuuuuus.

      Supprimer
    3. (mais pour le reste ya pas moyen !)

      Supprimer
  6. Et bien moi, je ne sais pas qui vous êtes, Stan. Seulement que vous êtes attentif au regard et au ressenti des autres. Que vous êtes cultivé et ouvert. Que vous avez de l'humour et aussi un peu d'auto-dérision. Que vous lire m'enchante chaque fois que mes vagabondages m'emmènent sur votre blog. Et que les tristes sires ne méritent même pas que vous leur fassiez l'honneur d'une note ici. Belle soirée.
    S.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Touché, chère S. Et si en plus vous me connaissiez, hein... Pour ce qui est de cette petite note agacée ma foi, si, j'en avais envie, parce que parfois c'est juste incroyable de recevoir des mails pareils. Je vous en épargne pas mal. Mais celui-là et surtout le changement de ton entre les deux envois valait la peine d'un petit mot senti.

      Et puis qu'on me demande à moi des listing de filles fessables me ramène à mon adolescence, quand pas un de mes copains n'aurait songé à me demander un truc pareil à moi, vu que je n'en touchais pas une !... :-)

      Supprimer
    2. Desdémone13/1/14 15:32

      Si, si moi je trouve çà drôle ce billet. Et même je veux bien avoir d'autres anecdotes du même genre.

      Supprimer
  7. Cher Stan,
    vous n'avez pas un ami déménageur à lui envoyer ? Monsieur Nick Talope a semble-t-il besoin de se faire rôtir les fesses (ailleurs que dans votre pré carré, si possible)...
    ... et d'apprendre la politesse...
    ... et plein d'autres mots en -esse, à commencer (finir ?) par "Maîtresse".
    Dommage, je vous aurais bien suggéré de m'adresser votre serviteur à l'époque où j'étais encore en activité. Un bon bâillon-boule, quelques straps de contention judicieusement placés, un chat à neuf queues, le solide crochet arrimé à mon plafond parisien et le tour était joué !
    Pas si gentle woman, mais au moins, j'annonce la couleur...

    Et sinon, euh... Bonne année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Chut du bout du Monde, vous qui comme Waldo, Malicieuse Cigogne, Ellie et en fait pas mal d'autres personnes, me connaissez "en vrai" aussi, je vous souhaite une très belle année aussi.

      Il faudra que je vous décrive par le menu des choses dont nous avons parlé, ces fameuses réparations de phares qui ont porté leurs fruits après plusieurs interventions au garage... Il faut dire que le concessionnaire était un spécialiste avéré. Bref, la bagnole remarche !

      Ah euh... si vous reprenez vos activités parisiennes, faites-moi signe. hein... Vous connaissez mon goût pour le canard.

      Supprimer
    2. Peter Pan11/1/14 14:25

      Bonjour Mr Stan !

      C'est du chantage ni plus, ni moins !!!! Déjà le nom fait un peu super-héros de BD. Douteux !! L'a trop regardé les "X-Men" !!!
      Ca me rappelle une anecdote qui est arivée à mes parents il ya un peu plus d'une vingtaine d'année. Après avoir mis une petite annonce dans un magazine féminin pour des conseils en jardinage (comment éloigner les vipères de son jardin, je crois), mes parents reçoivent une visite 3 semaines plus tard, à l'heure de midi (pas bête), d'un type en costard avec mercédès et qui se prétendait expert en méthodes de jardinage après lecture de la petite annonce, etc... Malgré un 1/4 d'heure de palabres, devant l'attitude inflexible de mes parents, finalement, le gars remonte dans sa voiture et on ne l'a plus jamais revu ! Un pique-assiette, rien d'autre !!
      Il ya des revues spécialisées pour partenaires très spéciaux. Alors ? En tous cas il n'a pas du en reçevoir souvent dans sa jeunesse !! Ca lui aurait appris la politesse, à ce godelureau !!! Bien d'accord avec Miss Chut. Bon WE à vous . Peter Pan.

      Supprimer
  8. Cher Stan, je ne vous demande pas de fesses féminines car je croule sous les demandes

    - T'es con Mike de dire des conneries comme ça, c'est même pas vrai.
    - Toi ta gueule je ne t'ai rien demandé !

    Donc je disais, cher Stan, que si vous avez quelques bonnes bouteilles en trop, je me ferais fort de vous en débarrasser.
    Pendant que j'y suis, si vous avez aussi des bons de réduction sur les pneus de moto, je suis preneur.
    Entre blogueur on peut quand même se faire des fleurs sinon à quoi bon.

    Si je n'ai aucune réponse dans les deux semaines, je me verrais dans l'obligation de boire à mes propres frais et de rouler bourré avec des pneus lisses. Avant de prendre la route, j'écrirai une lettre dénonçant votre manque de coopération qui, à mon avis, s'apparente à non assistance à personne en danger.

    Signé

    Gentleman Cambricoleur.

    RépondreSupprimer
  9. La première chose qui me m'afflige dans le propos du type, c'est de considérer les femmes qui nous font l'honneur de jouer avec nous comme des marchandises qu'on peut se refiler entre potes quand on en a trop, ce qui en dit long sur sa qualité de "gentlemen"...
    La seconde -bien pire-, c'est le côté : "je sais qui vous êtes", et je vais vous balancer pour vous apprendre...

    La première chose relève tristement de la beaufferie et de la connerie ordinaire, mais la seconde évoque l'esprit minable, abject et délateur, qui fut en vigueur à certaines heures noires de notre histoire, où une simple lettre anonyme (bien sûr) pouvait valoir la vie à un individu. Ce n'est heureusement plus le cas (pour l'instant) mais l'esprit subsiste dans la crasse humaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, le gaillard se croit menaçant, mais c'est sans importance. Je revendique tout à fait ma passion sans que cela me pose souci. Disons que c'est surtout frappant cette jalousie de ceux qui n'en branlent pas une (sic) et pensent ingénument qu'on doit partager sa bonne fortune.

      Supprimer
  10. On pourrait croire comme ça que l'être humain dans sa progression se serait débarrassé petit à petit de toutes ses tares. S'il fut des époques où ont pouvait accuser l'ignorance comme cause de la connerie, cela ne peut plus être un alibi de nos jours. Pourtant les abrutis sont de même proportion qu'ils l'étaient avant, peut-être même plus nombreux, cela demande à être vérifié. Comment peut-on se regarder dans une glace et afficher son contentement lorsque qu'autant de débilité, de médiocrité assaisonnée de méchanceté suintant par tous les pores ? sans doute si pauvres intellectuellement qu'ils ne s'en rendent même plus compte. Peut-être s'imaginent-t-ils porter un costume alors qu'il n'en n'ont même pas les chaussettes. je ne les plains même pas, ils ne sont pas à plaindre. Ils sont les caïds dans leur feuilleton et les seuls acteurs à leur côté sont des semblables. Il n'y a pas d'humanité ni d'intelligence à leur générique, mais hélas, des épisodes programmés à l'infini.
    Résidus, parasites, fientes, c'est mots sont encore de trop puisqu'ils les définissent comme quelque chose alors qu'ils ne devraient être rien.
    Aucun remède, ils sont indestructibles et régulièrement nous empestent et dévorent quand l'occasion se présente.

    RépondreSupprimer
  11. Toujours étonnant cet acharnement plus qu'idiot, a vouloir empêcher les autres de s'amuser en paix sous prétexte que lui n'est pas capable de fesser (ce qui ne me surprend pas),

    Il n'a pas supporté la frustration de votre manque d'intérêt : comment osez-vous très cher Stan lui refuser l’aumône de nos fesses ? Et en prime vous ne lui répondez pas ? Quelle infamie !

    L'individu au vu de son piètre talent littéraire, de sa réaction à la frustration quasi enfantine, de sa jalousie et j'en passe, ne peut être qu'un pauvre adolescent qui du fond de son lit rêve en solitaire aux fesses des dames.

    D'autre part Petit Nick, la délation, tu l'apprendras quand tu iras au collège est une bien vilaine chose qui nous ramène, comme le dit Sir Waldo, à un passé bien horrible. Je t'accorde vu ta jeunesse présumée le droit de retourner dans ton bac à sable mais laisse les grandes personnes tranquilles.

    Maintenant que tu sais qui est Stan : un homme plein d'humour, cultivé et charmant, à la voix envoûtante, à l'imagination débordante et surtout qui respecte les autres et tout particulièrement femmes. Bref une personne avec qui il est agréable de converser et plus si affinité, tu devrais surtout te demander qui tu es toi ?

    Comme toujours l'anonymat révèle les plus vils comportements. C'est si facile de rester caché. Mais attention, internet laisse des traces...

    Cheyenne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh, j'ai une "voix envoûtante", moi ? Vous êtes trop mignonne, Plume ! C'est marrant je la déteste, cette voix, quand je m'entends en interview.

      C'est vrai que de toute façon je ne m'aime pas trop en règle générale, avec un physique banal, mais ce n'est pas nouveau, ça dure depuis l'adolescence.

      Ceci dit, je survis, hein. C'est juste que parfois je me dis en voyant tel ou tel beau mec avec la classe à la télé qu'on n'a pas tous les mêmes chances au départ. Bon je m'égare.

      Merci de vos cmmentaires, le corbeau est habillé pour l'hiver en cours.

      On verra s'il a encore quelques choses à dire, je sais par expérience que ça peut soit le calmer et qu'on n'en entende plus causer, soit qu'il peut inonder mon mail de râles, comme l'a déjà fait un crétin fini il y a plusieurs années, m'obligeant à filtrer les commentaires durant quelques semaines. Or, j'aime le spontané...

      Supprimer
    2. "je ne m'aime pas trop en règle générale, avec un physique banal" ... tssss ....

      Supprimer
    3. @ItWon'tBeOnTheHead: c'est un pseudo qui ne parlera pas à nos lecteurs qui ne parlent pas anglais. D'autant que pour donner le change, vous signez "Cheyenne", ce qui là par contre parle à beaucoup de lecteurs issus de DD.

      Alors ça donne CeNeSeraPasSurLaTête... Ce qui tendrait à signifier qu'il faudra trouver un autre endroit du corps où "ce sera !"...

      Je suggère les fesses. Forcément.

      Supprimer
    4. Alors oui je persiste sur ta voix, qui est grave à souhait pour un fesseur ;-)
      Ensuite bien entendu les anciens de DD doivent se souvenir de Cheyenne.
      Et en effet It Won't Be On The Head est extrait d'une scène de menace de fessée qui m'amuse : Elle se moque de Lui.
      Lui : I’d hate to start smacking you like I do X (petite tape derrière la tête)
      Elle (son espièglerie fait place bien vite au doute) : You wouldn’t !... You would?
      Lui (soupir) : It won’t be on the head.
      Elle : ?!?

      Supprimer
    5. Un "fesseur"... Tu sais que je suis d'abord un homme avant tout et que je trouve toujours bizarre de réduire à une seule fonction... ça donne un côté un peu mécanique à la chose , un aspect interchangeable.

      Bon, OK, je fesse et j'aime ça.

      Mais pas que...

      Supprimer
    6. Tsss, où comment un compliment devient réducteur. Mais voyons Stan tu as bien d'autres talents c'est évident, mais le sujet de ce blog-ci et un peu autour de ça non ?
      Tu cherches la petite bête là alors que tu as déjà un corbeau à gérer lol...

      Supprimer
    7. Non, en fait, c'est le mot que je trouve un agaçant, tu sais que je n'aime pas les panoplies et le vocabulaire obligé... Le sujet du blog... rire. Oui, c'est clair.

      Supprimer
    8. Mist: le pire c'est que ça marche, merci les filles...

      Supprimer
  12. Ben ouais, c'est comme ça. Je fais avec.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a plein de filles qui pensent le contraire hein!
      :) Mais soit. Je respecte.

      Supprimer
    2. "Plein" ? Tu me flattes. Une ou deux...

      Supprimer
  13. Ma voix alors ? Bon, je ne peux en juger moi-même au fond. C'est ici que ça se passe pour les curieuses, mais moi, c'est plutôt de la voix de la dame que je suis tombé raide. J'en bafouille...

    Sinon, surprenant qu'une cinéphile telle que vous n'ayez pas donné le titre du film en question. à moins que ça ne fasse l'objet d'un concours ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as une voix terriblement sensuelle, Stan (flippe pas, chui pas en train de te draguer, rire). Quelle idée de prétendre le contraire... La vilaine astuce pour avoir plein de beaux compliments :P

      Supprimer
    2. Indice, c'est loin d'être un film d'auteur et il n'y a que cette scène ovni fugace.
      Et puis quand il y a concours il y a récompense et je ne vois pas ce que cela pourrait être.
      Il me semble trop facile de trouver la source.
      Mais il pourrait être envisagé de proposer des énigmes fessiques lors d'un jeu... why not

      Supprimer
    3. http://audiour.com/rqrnuf0z.mp3

      Supprimer
  14. Desdémone13/1/14 15:28

    ..."j'ai dans un petite carnet noir les références de dizaines de gonzesses qui attendraient mon bon vouloir fessophile culotte baissée avec un ticket pour chacune à leur tour se faire fesser par le grand Stan..."

    Une phrase pareille ça fait bicher et ça mérite un dessin d'illustration, je dis !

    RépondreSupprimer
  15. Amoureuse15/1/14 10:00

    Non...je rêve...nous sommes de la chair à fesser. Put'...donnez lui mon adresse mais attendez quelques jours, j'attends un truc pour l'accueillir...

    Et au fait Stan...méfiez vous de moi, je sais qui vous êtes...moi aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, mince, vous savez... Je suis fait aux pattes !

      Bon sinon, je vois que c'est un de ces sujets qui font réagir et j'adore nos petites discussions, c'est riche, argumenté et sans langue de bois. Merci à toutes (et tous) de la haute tenue de vos commentaires qui sont une des raisons d'être de ce blog...

      Supprimer
    2. Ah, au fait... BON ANNIVERSAIRE, Am'

      Supprimer
  16. Mais enfin Stan ! Pourquoi m'as-tu envoyé une liste de 60 filles à fesser ? Et c'est quoi les petites étoiles de couleur à côté de leur nom ?
    ah oui, ça je vois la légende en bas : rouge, "à fesser fort et souvent", vert, "disponible à toute heure", bleu, martinets et ceinture uniquement...
    Ok, c'est bien joli tout ça, mais c'est à Nick qu'il fallait l'envoyer : personnellement, je ne fesse pas, mais je veux bien qu'on m'ajoute sur la liste : violet "ne pas oublier de mettre au coin avant ou après. Attention, surprise, n'est pas une fille"

    :P

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS