17 juillet 2014

Cupidon tient bien le fouet...

3101 - "L'amour s'en va, l'amour s'en vient..."

Mais quoi qu'il arrive, ça passe donc par la fessée. Ou par les fesses. Bref, c'est situé par là.

Fragonard (1732-1806) ne s'y était pas trompé avec cette magnifique eau-forte de la "Femme fouettée par l'Amour"...

Ou serait-ce plutôt: "par amour" ? Vaste débat.

Un débat d'ailleurs relancé par une de nos lectrices attentive et iconographe...

"Vous avez présenté récemment une très belle "Femme fouettée par l'Amour" crédité Fragonard. Je connaissais ce dessin comme frontispice de "En Virginie" de Jean de Villiot, d’après la fiche bibliographique du libraire qui vend ce livre sur abebooks BiblioCuriosa confirme sa présence dans cet ouvrage et précise que le frontispice est peint par A.E.G., gravé par L. Valperga, reproduit par la firme Goupil (trois intervenants qui me sont complètement inconnus). 

Cela ne retire rien à la qualité de l’œuvre mais alors qui croire ? 

 Je soumets ce dilemme à votre réflexion..."

Image © (?) Jean-Honoré Fragonard

4 commentaires:

  1. Annonciate17/7/14 16:01

    Bon finalement Cupidon n' envoyait pas que des flèches en plein coeur...il fouettait aussi les fesses avec. Bienheureuse femme !!!

    RépondreSupprimer
  2. On fesse comme on aime...

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai qu'c'est beau. Et puis Fragonard, on peut l'exposer sur ses murs sans risquer de passer pour un sale pervers ! Pour une déco fessée discrète... (Ula Oups mode "Valérie Damidot" on)

    RépondreSupprimer
  4. Du coup, je ne sais plus si cette image est bien de Fragonard...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS