16 juillet 2014

Elle et son double...

3100 - "Reflet de l'âme..."

La fille dans le miroir... Je regarde miss Hunter Leigh, de Phoenix, Arizona, prendre la pose... Et pense aussitôt à Elle.

Oh, je pourrais vous laisser imaginer d'abord ce que ça VOUS inspire, surtout si vous êtes une dame qui avez déjà failli vous démonter le col en tentant de voir les traces dans une glace... Torticolis garanti.

Quand je l'ai rencontrée, il y a de cela, euh, quelques années, Elle m'a souri d'entrée, probablement pour me mettre à l'aise parce qu'Elle me sentait passablement stressé. Le temps d'un repas et d'éclats d'un rire pas forcé du tout avant une sortie du resto bras dessus, bras dessous, la glace rompue pour de bon. Je n'avais même pas vu ses fesses.

Mais j'aimais bien ses yeux.

Après ? Après, Elle était exactement comme sur cette photo. Oui, j'avoue, un peu d'années en plus, une vie déjà, vingt ans, puis trente, puis quarante... Puis moi. Je sais qu'Elle a été un jour pas si lointain cette demoiselle brune et mince regardant avec attention s'il lui restait des traces de son passage. À lui.

L'avait-il rêvée ? Avait-Elle vraiment reçu ces fessées, Elle, la révoltée pasionaria, prête à défendre la veuve et l'orphelin à chaque instant, même pendant l'amour ? Je sais, Elle peut sans réfléchir s'attaquer à plus fort qu'elle, sans l'ombre d'une hésitation. Elle déteste l'injustice. Sous toutes ses formes.

Mais adorait la fessée. Et une certaine forme d'abandon et de soumission qui s'y rattache. Paradoxal.

Pas de raison d'en parler au passé. Vivante, Elle doit bien continuer le combat quelque part... I hope.
Image © Hunter Leigh

7 commentaires:

  1. La première fois, je me suis contorsionnée longtemps devant le miroir pour tenter d'apercevoir quelques rougeurs, signes que le rituel de passage était accompli.
    Depuis, comme pour beaucoup, la cérémonie du miroir est devenue une sorte de protocole auquel je ne peux résister, une façon peut être de rendre hommage à son habileté ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un fait qu'il faut être habile et juste dans le dosage...

      Supprimer
  2. Qu'est ce qu'elle est belle !!!

    RépondreSupprimer
  3. Sourire , et bien moi j'ai fait installé deux miroirs l'un reflétant l'autre :-)

    Je reviens sur les mots un peu plus haut , pourquoi "paradoxal" , on peut aimer la fessée l'abandon qu'offre la soumission et être une femme de caractère ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il fallait entendre le second degré contenu et l'admiration réelle portée à celles qui savent être deux personnes en une seule...

      ... Bien évidemment qu'on peut être dans l'abandon tout en ayant du caractère. mais c'est communément surprenant pour les gens dits "normaux" qui ne comprennent que le blanc ou le noir et pas le gris...

      Et encore moins le rouge.

      Supprimer
  4. sixofthebest13/10/14 17:06

    The mirrored reflection of a spanked female bare bottom. Yes, she reflects what just happened to her, by her master. The pain will linger on for a while. Until the next spanking she will receive.

    RépondreSupprimer
  5. RosalaRose1/6/16 17:20

    Texte empreint de nostalgie et de réel comme souvent Stan sait nous les raconter. merci. Et Elle ? Qu'est Elle devenue ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS