25 mars 2015

Impatience avant de gueuler...

3179 - "Wait and see..."

Depuis une dizaine de minutes, elle est inclinée sur le lit, dans cette chambre déserte...

Et elle attend ! Le moindre bruit dans le couloir de cet hôtel suranné au parquet qui craque et à l'insonorité médiocre (autre sujet d'inquiétude) la fait sursauter, toute à l'attente de la clé tournant dans la serrure.

Plus tôt dans la soirée, attablée avec cet homme qu'elle connait à peine pour ce dîner un peu guindé qui n'en finissait pas, elle a laissé passer un geste d'humeur pourtant vite réprimé... mais qu'il a vu ! Penché vers elle quelques secondes plus tard, il lui a chuchoté à l'oreille à voix basse de monter l'attendre, d'un ton n’appelant pas la réplique...

Elle sait pertinemment ce que ça signifie. Il est vrai qu'ils ont établi par mail depuis des semaines des pratiques disciplinaires très claires. Un jeu certes, mais un peu plus quand même...

Obéissante, et se mordant les lèvres d'inquiétude et d'envie mêlées, elle s'est levée sans un mot, a pris congé des autres d'un hochement de tête poli, affichant un sourire un peu forcé, avant de s'éloigner en balançant des hanches, un brin provocante, passablement troublée pourtant. Des papillons dans le ventre, elle est maintenant dans la chambre à l'attendre.

Comme il lui a ordonné et qui fait part du rituel qu'ils ont choisi au fil de leurs conversations, elle a fait pipi, puis s'est lavé les mains et a retiré sa jupe et ses collants avant d'aller s'appuyer à plat ventre, les coudes sur la couverture bleue de la chambre. Fesses nues, culotte au milieu des cuisses.

 C'est leur deal...

"Mais qu'est-ce qu'il fout !"

5 commentaires:

  1. C'est amusant comme je crois que beaucoup d'entre nous (parmi la gente féminine) peut se reconnaître dans cette (jeune) femme un tantinet impétueuse et qui tente en vain de masquer sa nervosité derrière un tout petit riquiqui geste d'humeur ?

    La voix chaude de l'homme qui lui annonce la sentence attendu et crainte à la fois... Son coeur qu'elle sent se recroqueviller, la sensation de chaleur qui lui monte aux joues, les yeux qui se baissent.
    Elle se lève un peu vite, pressée d'échapper à son regard, avance de quelques pas, hésite, se retourne... Ne pourrait-on pas retarder encore un peu le moment fatidique ?
    Elle balaie sa faiblesse d'un revers de la main et se dirige vers l'ascenseur d'un pas qu'elle veut sûr. L'a-t-il vu ?

    A quoi pense-t-il, lui ? Ces dix minutes sont interminables... Veut-il lui laisser assez de temps pour se préparer ? Ou bien est-ce "juste" pour faire la pression ? A-t-elle le temps de retourner un instant dans la salle de bain ? Et si il rentrait à ce moment là, ne la trouvant pas comme il lui avait demandé ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toute la problématique est posée.Oui, j'ai joué à ça... Elle aussi.

      Et vous posez la bonne question: que pense l'homme ?

      Pour ma part, j'ai au moins le cœur qui bat aussi fort qu'elle, en y pensant d'abord, en montant ensuite et au moment de mettre la clé dans la serrure (acte oh combien symbolique de ce qui pourrait bien suivre...)

      ... Et d'entrer dans la chambre.

      Supprimer
    2. Voir qu'elle s'expose et s'offre... acceptant la punition...
      Mais l'essentiel (dans cette photo) n'est-il pas le bleu de la couverture ? sur laquelle se détache le postérieur lumineux de la belle...

      Supprimer
    3. La couleur, j'avoue, donne un relief aux fesses ainsi exposées...

      Supprimer
  2. very sexy fat bottom beautifully positioned for spanking

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS