26 mars 2015

Le pouvoir de MA main...

3180 - "L'adieu aux armes..."

Fesser à la main demeure mon credo. Et je n'en déroge pas.

J'ai depuis l'an passé un fort joli martinet qui ne m'a servi qu'une fois et désormais repose dans son emballage "discret", attendant d'être sorti et manié régulièrement avec efficacité par un amateur ou évidemment... une amatrice.

Je me demande si je ne vais pas le céder - moyennant contribution à définir - à une tierce personne.  Homme, femme, je ne sais pas, mais je devine qu'il serait mieux utilisé entre les mains de qui le souhaiterait...

Qui serait intéressé ? Et pourquoi ?

Faire offre dans les commentaires ou par mail...

10 commentaires:

  1. Mais heuuu... Vous comptez faire une plus value sur un martinet Waldo ? Vous comptez verser la différence sur l'assoce "Les orphelins de la fessée ?"... :D Un peu de cash...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de plus-value, non, mais ce sera plus utile à une personne qui en aurait l'usage. je prendrai des nouvelles de temps en temps...

      Supprimer
    2. Ahahaha ! Trop mignon* ! Voila une idée poétique !

      * pervers

      Supprimer
    3. Je profite de cette « vente publique » (ah ! le fric !) pour signaler que j’ai à céder (après d’âpres négociations par mail) :
      - un pantalon fendu (avec l’accorte soubrette qui va avec)…
      - un équipement (presque) complet de ponygirl…
      - et quelques accessoires ayant très peu servi… (liste sur demande)
      Mais : je ne cèderai pas mes fouets, cravaches, martinets, canne, badine… ! Nanméo ! Jamais !...

      Supprimer
  2. Pensez à vos vieux jours ! Quand votre épaule pleine de rhumatismes n'aura plus l'amplitude nécessaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh, alors je ferai mes adieux à la scène, je ne manque pas de souvenirs, souvenez-vous....

      Supprimer
    2. Les souvenirs, c’est comme tout, il faut les entretenir… régulièrement s’en occuper… les caresser, les faire reluire…
      Mais surtout : se créer d’autres souvenirs…

      Supprimer
    3. Faire ses adieux à la scène? Expliquez moi comment on fait, ça m'arrangerait ! Comment éteint-on les lumières à 55 ans! Vous croyez-qu'il suffit d'appuyer sur un bouton pour que la libido se déconnecte? Je suis bien placée pour savoir qu'il n'existe pas d'interrupteur!

      Supprimer
    4. @Zabelle: je n'en sais rien, en fait. Comme vous je pense que c'est un truc "à vie". Et que dans mon cercueil je banderai encore, c'est bien pour ça que je veux me faire incinérer...

      Blague à part, on vit avec. Pour ma part, j'ai de souvenirs, de belles images, des moments rares et réussis en mémoire et encore sans doute pas mal de choses à vivre, l'avenir me le dira.

      Supprimer
  3. Ce n'est pas le petit bouton, là, dans l'angle ?... Mince, je croyais...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS