21 avril 2015

La concubine est bien punie !

3215 - "Favorite de l’Empereur !"

Et le gars en arrière-plan qui touille son thé pendant que la fille allongée à plat-ventre est "préparée" pour la douloureuse correction qui l'attend.

... Ou qui vient d'avoir lieu d'ailleurs ! On ne sait s'il remonte ou descend la culotte, il y a des marques sur les fesses. Vous me direz que ça peut être les stigmates d'une volée précédente !

Sociétés cruelles du passé (voire...) où les châtiment corporels régulièrement pratiqués obéissent à un cérémonial proche de l'exécution et nous semblent bien éloignés du trouble et du plaisir que nous connaissons nous, dans nos émois d'adultes.

La Chine, la Russie avec le terrible knout dont on sait que 40 coups pouvaient entraîner la mort !

C'est clair que là aussi, on est loin des simples fessées éducatives ou punitives vantées par la Comtesse de Ségur, "née Rostopchine"...

Une illustration des punitions d'antan, quand la vie des hommes et à fortiori des femmes ne valaient pas grand chose. Ce qui n'a malheureusement pas tant changé de nos jours...
Dessin © ?

3 commentaires:

  1. Bonjour Stan,

    Au vu du style des personnages, je dirais que l'auteur a exercé son talent entre 1960 et 1980( ?). Mais lequel en particulier je ne pourrais le dire. Peut-être un auteur de romans illustrés ou de BD pour adultes.
    Pas de coup de crayon ou des détails caractéristiques du travail d'un auteur particulier. Ou carrément un artiste d'avant-guerre. Comme dans votre précédent Post. Hé Hé Hé Hé Hé !!!
    Charles.

    RépondreSupprimer
  2. Pecan nutjob23/4/15 01:01

    Dans certaines séries chinoises? ou coréennes? on voit le châtiment corporel suivant: le condamné ou la condamnée est allongée à plat ventre sur une croix, mains et pieds attachés aux extrémités, et fessé devant le magistrat local avec des sortes de longues paddles par deux hommes placés de part et d'autres. Vu le bras de levier, cela devait faire de sacrés bleus!

    Il me semble avoir lu que pour les hommes on dénudait le postérieur, mais pas pour les femmes.

    Il me semble me rappeler d'une petite vidéo où une dame de la noblesse? subissait ce châtiment, puis on la voyait sur le ventre dans ses quartiers (un voile ensanglanté sur le postérieur?) présentant ses fesses aux soins d'autres femmes.

    RépondreSupprimer
  3. Sans être un spécialiste, j'apparente plus ces corrections-là à de la torture ou à des exécutions publiques assez loin de mes plaisirs... Mais le dessin me plaît.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS