07 juillet 2015

Cuir contre cuir...

3268 - "Bien assurer la prise... Conseil d'alpiniste !"

Les mains sur elle.

Comme une emprise. Un passage à l'acte. Un début de possession, prélude indicatif à un acte purement sexuel, geste de "propriétaire", presque.

Poser une main sur ses fesses quand nous marchons côté à côte, dans la rue. Sentir les globes ronds et fermes rouler et "vivre" sous mes doigts, sous jupe ou jean's sans me soucier le moins du monde des regards des gens qui marchent juste derrière nous.

Et puis, une fois rentrés et la porte refermée...

... Mes mains sur elle. La gauche qui claque, la droite qui maintient.

Et puis ? Mes doigts en elle...

Images © ?

16 commentaires:

  1. La chaleur que je ressens à lire ces lignes n'a pas grand chose à voir avec la canicule.

    RépondreSupprimer
  2. Ogreline7/7/15 19:31

    Humm. Court mais très efficace. Merci
    PS : très jolies photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, vous savez que j'y fais attention... J'aime bien les images, en fait !

      Supprimer
  3. jolies photos, très bien commentées...suggestives comme il le faut...

    RépondreSupprimer
  4. Jacqueline9/7/15 23:11

    oh ! stan ; peu de mots mais tout est dit ; j' en suis toute retournée

    bien cordialement
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "retournée", c'est le mot. Faites gaffe quand même !

      Supprimer
    2. Amoureuse11/7/15 15:49

      Tiens c est marrant dans quelques jours je vais grimper avec un alpiniste dans les Gorges du Tarn.

      Je vais forcément y penser à cette petite phrase...

      Supprimer
    3. Forcément. Tenez-vous bien...

      Supprimer
    4. Je vous rassure...je vais bien assurer ma prise.
      Kiss!

      Supprimer
    5. Comme me voici rassuré... Grimpez, grimpez. Le plus dur c'est toujours la descente, n'est-ce pas ? Gardez vos arrières.

      Supprimer
    6. Vous savez aussi bien que moi que je suis hautement vigilante avec mes arrières.

      Supprimer
  5. Bonjour Jacqueline et vous toutes,

    En effet, notre ami et talentueux Stan a l'art et la manière de tourner la prose à son avantage (rires) ou du moins pour le plus grand plaisir de nous tous et du sien. Digne d'un auteur à succés. Non ?
    Charles

    RépondreSupprimer
  6. La prose, ou LE prose ? En argot des années Audiard, on sait le sens du mot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Stan,

      Que nenni ! Je voulais parler de LA prose. Mais vous l'aviez deviné sans aucun doute. Mais merci pour cette leçon d'argot. Vous êtes un fin connaisseur en langage châtié.
      Charles.

      Supprimer
  7. prose: (Argot) Fessier, postérieur.

    "T'auras sûrement droit à des coups de pompe dans le prose de la part de tes vieux, mais les autres seront tellement soulagés qu'ils te baiseront les mains !"

    San Antonio © "Trempe ton pain dans la soupe" S-A 173 - Fleuve noir - 1999

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS