23 décembre 2017

Sous le regard attentif de Milo...

3369 - "... Et sous l’œil attentif de Manara !"

Bien au-delà du jeu induit et de l'érotisme partagé contenu dans l'application d'une bonne correction "entre adultes consentants", je professe (sic) une réelle attirance physique pour le “après-fessée" amoureuse, cette phase de tendresse et d'abandon nécessaire après l'orage, phase qui d'ailleurs pour certaines de mes amies pourrait presque justifier à elle seule leur intérêt pour la chose. C'est dire...

Le après... L'envie, le désir, le besoin de la sentir se blottir dans mes bras, de chuchoter... ou ne rien dire. Avant de recommencer. J'ai eu des rencontres torrides, des moments magiques, mais aussi des ratages et d'autres instants plus ternes, des moments de troubles et parfois de... l'ennui, certes masqué pour ne pas faire de peine, mais réel. Désolé, je n'aime pas les rencontres à la sauvette. J'ai déjà donné. C'est fini. Il faut aussi s'aimer... L'oublier, c'est aussi se perdre.

Oh j'entends d'ici les indigné(e)s qui me diront à raison que "quand on ne peut pas vivre sa passion dans le couple légitime, on le cherche dans l'évasion extérieure quelques heures dans les bras ou sur les genoux d'un étranger croisé au détour d'un blog, d'un site ou d'une soirée", à la sauvette. J'ai aussi vécu ça et c'est bien pour ça, pour les regrets d'avoir cédé quand même, quand je sentais pourtant que ce n'était pas indispensable, que je préviens...

Il m'est arrivé de penser de moi-même "Quel con ! Mais pourquoi... ?"

Parce que le goût amer parfois que ça laisse après, quand il ou elle est partie rejoindre sa vie, je connais... J'ai eu fait !

Ah, pour ce dessin, j'ai repris une très jolie image de deux de mes amis de notre petit monde qui il y a quelques années ont immortalisé pour toujours une de leurs séances, en compagnie d'une photographe talentueuse qui a su les prendre au bon moment dans l'intimité. Merci à eux trois. Base de départ autour d'une attitude, pour une image pile dans l'esprit de cette tendresse que je souhaitais illustrer pour ce billet d'humeur...

J'ai souvent parlé de Manara, que j'ai d'ailleurs eu la chance de croiser il y a quelques années et dont évidemment j'admire le travail... Il n'y avait rien de tout ça dans la chambre d'hôtel où eu lieu la prise de vue il y a quelques années.  C'est juste pour faire un clin d’œil que d'avoir replacé un tableau et un album de l'auteur du fameux "Déclic" et de quelques autres œuvres, toutes empreintes de l'évidente passion de l'auteur italien - à n'en pas douter, mais je ne lui ai pas posé la question ouvertement, il s'est contenté de répondre par un petit sourire énigmatique - pour la sculacciata......

Une grande image extraite de "l’été indien" qui n'a pas grand chose à voir avec celui chanté par Joe Dassin il y a plus de 40 ans... Et bien entendu, le fameux et inspirant "Art de la fessée" dont j'ai déjà eu l'occasion de vous parler dans ces pages. J’aurais aussi pu ajouter le Serguine à couverture rose, d'ailleurs. Mais "l'éloge de la fessée" (à ne pas confondre) est un livre que j'ai toujours trouvé très barbant.
Dessin: "Sous l'oeil de Milo !" © Stan/E.

13 commentaires:

  1. Superbe dessin ( encore )

    RépondreSupprimer
  2. Là, c'est à moi (nous) de te dire merci. Le texte est chouette aussi évidemment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai une version HD pour vous... comme promis j’ai remplacé Monsieur par... moi.

      Supprimer
  3. Dessin magnifique.
    Texte qui ne l'est pas moins.
    Fidèle à vous même.

    RépondreSupprimer
  4. Hé oui on n'a pas toujours la chance d'avoir le compagnon, ou la compagne partageant nos jeux. Joli dessin. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pensais à notre brève discussion sur le sujet. Ça m’a inspiré.

      Supprimer
  5. J'y ai pensé aussi :-)

    RépondreSupprimer
  6. Belles remarques, qui rappellent si besoin est que l’on peut être un fesseur passionné tout en étant un homme sensible, sensé et responsable.
    Et bien, une superbe image illustrant merveilleusement un beau moment intime de discipline conjugale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si besoin est. Mais est-ce que réellement besoin est ? À part pour quelques personnes pouvant confondre jeu érotique entre les fameux "adultes consentants" et violence conjugale réprimée par la loi comme il se doit et qui est évidemment à mille lieues de ce blog... ?...

      Supprimer
    2. Nous sommes d’accord. Mais c’est toujours agréable de le voir rappelé de belle façon.

      Supprimer
  7. Congrats on your 12 years of Spankdom .

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS