27 mars 2018

À fond la forme, quoi !

3383 - "On vous voit, les gens !"

C'est le responsable de la communication de Décathlon qui l'a fait remarquer dans un amusant tweet récent. Car visiblement surpris par l'explosion des ventes de... cravaches (!) la chaîne de magasins d'articles de sports s'en étonne dans un premier temps, ne voyant aucun cheval garé sur le parking clients...

... Avant de faire le rapprochement évident: tout est lié, les ventes "suspectes" ont augmenté d'un coup à la sortie du fameux navet américain porno chic "50 nuances, etc..." Le mummy porn dans tout ce qu'il a de détestable, puritanisme en plus,  

"My God, mais quelle horreur !" disent-ils/elles la main devant les yeux, mais les doigts suffisamment hypocritement écartés pour ne pas en louper une miette. C'est les Américains...

"Décathlon, à fond la fessée !" pourrait-il devenir le nouveau slogan porteur de la marque ? Une cravache se vend il est vrai à compter de 3 €, et je ne vous les conseille pas, mais alors pas du tout parce que ce sont des instruments qui méritent de la qualité, ne prenez pas à ce prix-là un mince brin de fibre de verre, recouvert de faux cuir... 

Prenez-les en micocoulier, de grâce ! Et là ça chiffre. Mais vous m'en direz des nouvelles et votre partenaire aussi... Sans aller jusqu'aux 380 € de la superbe Hermès, une vraie cravache de dressage tressée et en micocoulier vous coûtera - au minimum - 20 fois le prix annoncé ici... Mais elle vous fera de l'usage et ne cédera pas au bout de trois ou quatre utilisations, l'embout se détachant, par exemple.

Bon. L'article ne dit pas combien de clientes rosissantes et la mine gênée ont rapporté l'objet du délit, "ticket de caisse faisant foi", en se rendant compte, au-delà de l'excitation artificielle du départ "pour faire comme tout le monde et ne pas mourir idiotes", qu'en fait, ben ça fait mal et que ce n'était pas du tout leur truc... Mais alors, PAS du tout. J'ai connu ça.

Ben oui. Ce sont de vrais désirs qu'il faut avoir en soi, sado-masochisme (c'est dit...) réellement chevillé au corps et surtout pas par suivisme moutonnier d'un film médiocre tristement à la mode.

"Vanille", "BDSM", chacun sa façon de voir, rien d'imposé et toujours "entre adultes consentants". Cravaches, paddles ou martinets, et évidemment la main, en priorité pour moi, même si depuis quelque temps et en cas de sévérité nécessaire dans la DD, il m'arrive d’utiliser aussi quelques "instruments".
Parce que l'érotisme n'est pas quelque chose de simpliste, c'est même pile le contraire. L'humain est complexe... Et nous n'avons pas, loin s'en faut, TOUS les mêmes envies, les mêmes univers, ni a fortiori... les mêmes troubles.

... Et pis c'est tant mieux !

PS: Ah, on notera l'amusante réplique cinématographique immédiate tweetée par la communication de Leroy Merlin, pas en reste et avec comme une pointe de regret. Non ?

10 commentaires:

  1. Bonjour Stan,

    C'est fou comme un livre peut parfois influencer une certaine catégorie de personnes. Tous les goûts sont dans la nature, certes. Mais une bonne fessée plutôt sonnante et pas trébuchante aurait suffi et sans coûter un seul centime d'Euros. Si ce n'est de l'huile de coude et un peu de sueur. Evidemment.
    Mais ce que femme veut...
    Comique la réponse du berger à la bergère...
    Charles.

    RépondreSupprimer
  2. Il n'y a rien qui dit que ce sont des femmes qui sont venues acheter les cravaches. Peut être des hommes qui voulaient essayer un nouveau truc !
    J'ai aussi adoré la façon de répondre du community manager de Leroy Merlin. C'est sympa et ça change des commentaires stéréotypés et ça donne presque envie d'acheter un marteau 😉

    RépondreSupprimer
  3. Et dire qu'il y en a qui se creusent la tête pour relancer le croissance et l'économie. Que décathlon présente des députés... La solution votée sera de libérer le SM, BDSM et tout les petits jeux de calquage de culs, qu'ils soient érotiques, soft ou plus hard. Allez hop, une campagne de pub qui décomplexe, quelques bons films à la TV publique et en une année, c'est vingt points de plus au baromètre du PIB.

    RépondreSupprimer
  4. En voilà une idée, qu'elle est bonne !!
    "Ca c'est vrai çà ! " Comme disait la Mère Denis.
    Je vote Mike !
    Charles.

    RépondreSupprimer
  5. Stan....J'adore décidément votre écriture.
    J'envoie de ce pas votre article à mon nouveau fesseur... J'espère qu'il a mis le prix dans la sienne...LOL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon, un nouveau fesseur ??

      Supprimer
  6. Nathie (Louve)11/4/18 09:55

    Un petit coucou pour te souhaiter une très bonne fête Stan :) bises

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Merci, Madame. C'est vrai que c'est la saint Stanislas et ok, même si ce n'est pas mon vrai prénom, il a du sens et me colle à la peau autant que ma main sur vos fesses, il y a de ça quelques années...

      Supprimer
  7. Et mes fesses s'en souviennent encore ;)

    RépondreSupprimer
  8. Insightful and informative! Thanks for your generosity for sharing.
    Un câlin

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS