07 septembre 2008

American way of spank...

687 - J'ai déjà évoqué l'étonnante Spanking Convention Shadow Lane, rendez-vous annuel des "fesseurs" américains à Las Vegas.

Et l'an passé, la délicieuse Pixie (qui n'y était pas cette année) a eu la gentillesse de m'en expliquer longuement le déroulement.

Todd et Suzy - qui y ont participé, eux - évoquent en textes et images sur leur blog American Spanking Society leur week-end du 27 août à Vegas pour l'édition 2008, la semaine passée... En 2 parties. C'est vraiment un truc à part !

(update 9/9/08: une troisième partie ici)

J'ai eu l'occasion d'aller il y a des années au Salon de l'érotisme, un endroit que j'ai trouvé triste à mourir, envahi d'hommes seuls au regard vicelard tourné en biais pour regarder les filles. Et le portable à la main pour prendre des photos de tous les culs qu'ils n'auront jamais. Glauque et sans attrait.

Les rassemblements où on met le sexe en avant attirent toujours toute une faune de tarés que l'on n'a pas spécialement envie de fréquenter. Même aux USA, forcément. Ceci dit - et à lire ce qu'en disent les participants - cette Convention très "cadrée" et surveillée semble se dérouler dans une ambiance générale assez "bon enfant"...

Et Todd en a profité pour recueillir les impressions à chaud de nombreux participants de la "party"...

10 commentaires:

  1. Aquarelle7/9/08 15:40

    Ahhh la " spanking convention " !! faudra que je m'y rende un de ces jours moi qui suis allée 8 fois aux USA je ne savais même pas qu'elle existait ... par contre il me faudra un partenaire , je ne vais pas y aller toute seule quand même ! hummm? ( rire )

    RépondreSupprimer
  2. C'est un truc assez unique. Qui me semble bien américain...

    Sûrement amusant d'y faire un tour en observateur. Mais je connais le fonctionnement de ces Conventions et je ne suis pas certain d'y trouver le trouble et le baroque nécessaires. La fessée reste pour moi un truc intime et complice, quasi conjugal, que je ne me vois pas faire "partager" à une assistance complice dans ce contexte là.

    RépondreSupprimer
  3. Aquarelle7/9/08 16:20

    Moi ça ne me gênerait pas de donner une fessée a quelqu'un devant une foule de Ricain , ce serait juste un fessée punitive voila tout ! rire

    RépondreSupprimer
  4. Va falloir économiser pour faire le voyage, alors... Vegas vaut le coup d'oeil de toute façon.

    Prochaine convention en février je crois...

    RépondreSupprimer
  5. Je suis allée à 3 salons de l'érotisme. Voulant croire que 'le prochain' serait l'idéal, celui qui me conviendrait.
    Je n'y ai trouvé que des hommes pleutres ou timides ou voyeurs, des femmes parfois trop exhibitionnistes, trop maquillées, trop tatouées. Aucun charme, aucune subtilité. J'aurais essayé...
    Quant à la 'Spanking Convention' je crois que c'est un truc un peu bon-enfant comme savent le faire les anglophones et que je pourrais m'y amuser.

    RépondreSupprimer
  6. @ Nush:

    on y a vu les mêmes choses. Je vous imagine bien au Cap d'Agde, du coup...

    Et le reportage amusant de Sof-e sur DDF me conforte encore plus dans mon approche personnelle. Chacun fait ce qu'il veut s'il y trouve plaisir, et loin de moi l'idée de brocarder ceux qui aiment, mais "l'érotisme de masse" est décidément un truc qui me débecte...

    RépondreSupprimer
  7. En ce qui concerne le ‘Cap d’Agde’ : j’y suis allée, j’ai vu.
    C’est complètement hallucinant la 1ère fois, amusant la 2ème, la 3ème j’ai commencé à me demander ce que je faisais là. En conclusion : j’y vais de temps en temps pour acheter certaines tenues que je ne trouve pas ailleurs (toujours ma manie des Fal’...).
    C’est comme les 'salons de l’érotisme', les 'clubs libertins' ; c’est un ‘état d’esprit’.
    Loin de moi de fustiger, de critiquer ou quoi que ce soit d’autre car j’en suis la cliente (?!) ponctuelle. Non pas en simple voyeuse mais en femme voulant expérimenter et connaitre son environnement sensuel. Toutefois je ne me reconnais pas totalement dans ces univers sexuels qui mettent en avant la multiplicité.
    Je me sens plus proche de l’univers d’une Bettony Vernon ou d’une Dita von Teeese.

    RépondreSupprimer
  8. Oui, soyons clairs, je n'aime pas, mais si les gens s'y sentent à l'aise et peuvent ainsi exulter, je ne juge pas pour autant.

    Je sais juste que ce n'est pas pour moi et que rien ne vaut la complicité à deux... Ou trois... Ou plus si affinités réelles. Mais dans des endroits "classes", doux et inattendus...

    Mais c'est déjà si compliqué de réussir l'osmose parfaite en duo qu'on ne va pas se lancer des challenges supplémentaires...

    "Oh non, hein ! À quatre, c'est immonde ! Déjà qu'à deux, c'est dégueulasse..."

    Les bronzés, Luis Rego - 1978

    RépondreSupprimer
  9. Thank you!

    :)
    Todd and Suzy

    RépondreSupprimer
  10. Hello Todd & Suzy. It appears that our spanko World is a small one... Welcome in France...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS