06 mai 2010

"Trop velue, poil au Q..."

1662 - "Histoire de poil", ce soir, sur le blog d'Alexandra pour une tranche de vie très drôle, qui sent le (vé)cul.

La jeune Montréalaise qui n'a pas sa langue dans sa poche - loin s'en faut - raconte en détail, c'est le moins qu'on puisse dire, un truc qu'on a tous fait, probablement: un rasage intime (anal en l'occurrence) jouissif dans l'instant, excitant ensuite...

... Mais qui se transforme en torture dès le lendemain, lors de la repousse.

Psst, un conseil, Alex: plutôt que le rasoir et les lames, un peu de crème dépilatoire...

8 commentaires:

  1. Ce qui n'est pas forcément une meilleure idée ! Sur toutes les crèmes d'épilatoire que j'ai pu voir ils déconseillent très fortement de les utiliser sur les parties intimes.

    Après ca dépend aussi de la sensibilité de chacun, mais vu les légères brulures (au bout de 2mn seulement) que j'ai eu la dernière fois sur une aisselle, je n'ose pas imaginer ailleurs... ;p

    RépondreSupprimer
  2. @ Ana: clairement, l'idéal si on veut le faire, c'est l'épilation en institut et pas le rasoir. Vrai aussi que la crème peut-être agressive pour les muqueuses intimes, selon les peaux des unes et des autres, certaines étant très fragiles...

    . Mais il y a des personnes qui n'osent pas par pudeur et d'autre part le rasage entre amants est probablement quelque chose d'érotique, en tout cas intellectuellement.

    La repousse reste un problème de toute façon.

    RépondreSupprimer
  3. La solution idéale est donc d'avoir un(e) amant(e) esthéticien(ne) !

    Notons que les hommes sont peu nombreux dans la profession ; dommage...

    RépondreSupprimer
  4. Je connais peu de femmes qui aimeraient se faire épiler par un homme. Hors jeux sexuels, j'entends. Montrer son intimité de façon "froide" et technique n'a que peu de motif d'excitation. Un peu comme quand on va chez le gynéco, je suppose.

    RépondreSupprimer
  5. Tout dépend du degré d'intimité que l'on a avec Monsieur ou Madame. J'ai eu deux hommes dans ma vie qui aimaient s'occuper de moi de cette façon là. J'avais l'impression à chaque fois de couper ma respiration et de ressentir de la honte, alors que leurs regards étaient plus que bienveillant.

    Je préfère ceci dit que cela reste "entre femmes" dans un joli petit cabinet esthétique et lui montrer le résultat ensuite.

    RépondreSupprimer
  6. Eh bien oui et non !

    Je connais pas mal de femmes qui préfèrent avoir un gynéco homme justement, qui les trouvent plus "bienveillants" comme dit Amoureuse, alors que les femmes prennent moins de pincettes (opinion que le partage)

    Donc pour une épilation en institut... franchement pourquoi pas !

    RépondreSupprimer
  7. L’épilation de l’anus n’est possible qu’avec une bonne dose de ‘courage’ et une autre de cire !
    Au moins c’est doux et net pendant 3 semaines minimum (en général bien plus...).

    RépondreSupprimer
  8. La femme (arabe, style matrone, 60 ans, férue de tradition) qui tenait l'institut de beauté où allait une de mes amies lui disait toujours, quand elle lui demandait de se retourner après avoir fait le devant, pour lui épiler l'anus:

    "comme ça ton mari sera content"...

    Ils ont le sens de la formule, au Moyen-Orient...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS