24 juillet 2010

Je n'aime pas les instruments, mais...

1808 - "Hein ? Mais tu dis toujours que tu n'aimes fesser qu'avec la main. La gauche, même..."

D'accord. Mais avec une invite comme ça, facile de se laisser un peu tenter, finalement ? Un essai, pour voir ?

Je crois que ce que je préfère dans cette image, c'est l'attitude d'offrande consentie de cette femme qui se déculotte devant lui, et cette perspective d'abandon en toute confiance. Donner les rênes, se laisser guider pour glisser vers une douleur acceptée, en sachant que lui "saura", "entendra" quand il faut stopper... ou poursuivre.

Il faut s'aimer, se connaître bien pour ainsi s'abandonner. Ou alors s'en foutre et ne chercher que la douleur sans savoir qui corrige, ça marche aussi: j'ai des amies qui veulent des sensations et surtout pas "d'histoire" avec le fesseur...

Mais ce n'est pas ma façon de voir.

2 commentaires:

  1. C'est une posture très provocante. Belle et provocante....:-)

    RépondreSupprimer
  2. "Il faut s'aimer, se connaître bien pour ainsi s'abandonner."
    I agree with you Mr Stan !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS