19 août 2010

Prendre sa vessie pour une lanterne...

1840 - "Pisseuses"... Me suis toujours demandé pourquoi on (enfin, certaines personnes, pas tout le monde, hein...) appelait les filles comme ça, tiens. Enfin, disons que ça peut être affectueux, sans doute. Il m'est arrivé d'en jouer un peu. Passons...

C'est le titre de ce tableau de Thierry Edet.

400 € quand même, pour accrocher l'œuvre dans son salon. Ou dans ses toilettes, pour inciter.

Euh... On dirait pas un peu du jaune d'œuf ?
Peinture: "la pisseuse" © Thierry Edet

4 commentaires:

  1. Ha si, carrément du jaune d'oeuf.
    Ou alors, elle se tape une sacrée infection urinaire, la pauvre petite.
    Ce qui d'un autre côté expliquerait cette subite envie de se soulager comme ça, au milieu de nulle part... :-)

    RépondreSupprimer
  2. Amoureuse19/8/10 19:48

    Elle doit être sous vitamine C. Ou alors, je dis bien ou alors, il permis de penser que le peintre aime tout simplement les joies couleurs.

    RépondreSupprimer
  3. Je dirai même plus... - Ou alors, cette petite chanceuse pisse de l'or et peut filer, quand elle veut, faire une razzia de sous vêtements au Bon Marché, qui n'est pas bon marché...;)

    RépondreSupprimer
  4. Le sujet est intéressant mais la manière picturale est bâclée : il a hésité, semble t’il, entre plusieurs styles de ‘touches’ et cela donne un résultat décevant -visuellement parlant.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS