26 décembre 2011

La montée des marches ?

 2569 - "Derrière elle..."

Ils sont revenus à leur hôtel bras dessus bras dessous après avoir dîné en ville en amoureux. Il est tard, l'endroit désert est totalement silencieux, le hall faiblement éclairé par les veilleuses. On leur octroyé un code pour rentrer, il n'y a pas de veilleur de nuit, apparemment tout le monde dort.

Ils accèdent à leur chambre située dans les combles du château par un escalier dérobé qui part du palier du second étage. Lentement et sans mot dire, il déboutonne prestement le jean, avant qu'elle ne réagisse. Elle a un peu bu, et vacille, légèrement grise...

- "Tu es fou, il pourrait y avoir des gens qui..." geint-elle quand même tout bas d'une voix tremblotante devant davantage à l'alcool qu'à la peur.

- "Oui... Mais il n'y a personne. Monte !" profère-t-il d'un ton sans réplique. Il a une histoire inspirante avec les escaliers...

Elle s’exécute, mordant ses lèvres, le regard flou déjà... D'un geste preste, il fait glisser en même temps jean et petite culotte le long des cuisses. Caresse les fesses à présent nues avec un geste de propriétaire.

- "Monte, ou je te fesse ici, tout de suite !"

Elle sursaute et entame alors la montée des marches aussi rapidement que possible, en dépit de mouvements entravés par le pantalon qui la gêne, sentant sur elle le regard exigeant et satisfait de son homme. Peur d'une porte qui s'ouvre, d'un autre couple de clients rentrant tard qui pourrait la surprendre dans cette posture. Honte de seulement l'imaginer

Le festival ne fait que commencer...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS