27 décembre 2011

Sous la botte barbare...

 2571 - "Camps de filles..."

Oh, à part dans l'imaginaire tourmenté du dessinateur, ça ne ressemble pas à grand-chose, ces filles au look totalement sixties, aussi bien coiffure que vestimentaire, mais ça a été un temps très à la mode et on pouvait trouver des trucs en vente libre, mais désormais sous le coup de la loi, dans une certaine forme de littérature de poche au cours des années 70. Et puis ça c'est calmé. Politiquement incorrect.

Je n'aime guère l'idée de jouer ainsi avec les horreurs du passé, mais force est de constater que ça existe: on trouve quantité de dessins du même style en couvertures de bouquins de gare et un tas de films de genre, j'ai déjà eu l'occasion d'en causer ici...

6 commentaires:

  1. Je ne suis choquée par rien sur votre blog que j'aime beaucoup, je vous l'ai avoué recemment mais je ne m'attendais pas à ça. Pourquoi signaler ce dessin ?
    Le fait qu'il existe ne me semble pas une raison suffisante.

    RépondreSupprimer
  2. Ma foi tout est contenu dans le texte, en clair. Je ne cautionne pas, j'informe. Il est un fait que nous avons eu un temps des romans, des textes et des films flirtant avec une limite évidente. Il y a d'autres posts où j'en parle, sans me repaitre pour autant. Tous comme les films de Lupus, très hard et violent dont j'ai déjà parlé, sans que ce ne soit ma tasse de thé.

    Je comprends que ça ne plaise pas.

    Le dessin est en plus assez ridicule avec ces filles totalement anachroniques, issue de la plume peu "informée" du dessinateur...

    Vous trouverez matière à apprécier d'autres posts de ma part, pas d'inquiétudes... Six ans de divagations, il y a quelques messages dignes de vous distraire.

    RépondreSupprimer
  3. Vous ne cautionnez pas ?! Il suffit de cliquer sur le lien pour s'apercevoir du contraire.
    Ce qui vous embête c'est l'anachronisme !
    Ca fait froid dans le dos.
    Et que personne ne réagisse c'est encore plus grave, hélas.

    RépondreSupprimer
  4. Bah, vous me faites un procès d'intention sans objet. Il suffit de me lire pour comprendre ce que je veux dire sans chercher la petite bête et voir du malsain là où il n'y en pas.

    Dan ce domaine, je ne vais pas vous donner mes états de service, mais pas de doute à avoir sur ma détestation des hommes en noir. On ne refait pas l'histoire ici, je présente des illustrations, elles ne vous plaisent pas, j'entends bien, mais les montrer n'est pas fait pour valoriser pas le régime évoqué.

    Si vous avez froid, dans le dos ou ailleurs, mettez un pull.

    RépondreSupprimer
  5. Il suffit de vous lire, oui.

    RépondreSupprimer
  6. Visiblement, peine perdue. Savoir lire est une chose, interpréter à sa sauce, une autre. En gros, c'est par cycle, on a chaque saison un gars ou une fille qui viennent lire et restent au premier degré, m'accusant de tous les maux, en appelant à la ligue X ou Y pour ma caution intellectuelle sur un sujet qui les dépassent.

    C'est bien plus simple: je fais ce blog pour MOI en relevant ce qui me plait, m'indigne, me fait réagir ou bander, ou pas. Et je le livre ici. Après vous en faites ce que vous voulez.

    Fin du dialogue.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS