13 avril 2012

Dîner en tête-à-tête !

 2683 - "Avec ou sans confit..."

"Does that dinner invitation include hair pulling, bondage, nipple clamps and hard anal sex afterward ?"

C'est le texte original. Et une question précise. Y aura-t'il sous-entendu ou pas dans ce foutu dîner ? Pas d'hypocrisie, on y pense toujours un peu. Ou beaucoup...

Autant jouer carte sur table et donner la règle du jeu (si jeu il y a) avant que le jeu ne commence.

Il m'est arrivé de déjeuner (ou dîner...) avec des femmes tout à fait charmantes sans que l'ambigu soit de mise. Juste le plaisir de passer un moment, sans imaginer nécessairement du sexe à suivre... Non qu'elles ne me plaisent pas, bien au contraire.

... Mais on n'est pas obligés de sauter sur tout ce qui remue. Le jeu, la séduction, même le flirt n'impliquent pas une conclusion à tout prix, si ?

Il est bien arrivé qu'en cours de repas mes désirs s'exacerbent et que l'envie progresse. Mais aussi le contraire, venir en souhaitant qu'il se passe quelque chose, mais que l'envie me quitte, au fil des minutes.

Ou même pire, que ce soit moi qui ne plaise pas du tout à la dame et que je le sente rapidement... L'horreur.

Pas très facile à vivre, dur pour l'orgueil et l'amour propre...

J'ai déjeuné avec une dame qui me plaisait bien mais que je "n'envisageais" pas un instant... Sauf qu'à la fin de la journée, au moment de se séparer, le fait d'avoir pris du temps ensemble avait fait naître l'envie. Je ne lui ai pas dit. Juste d'un sourire, fait comprendre que "oui, c'était possible désormais..."

Il ne s'est rien passé donc. Mais savoir que ça pourrait a été suffisant, plutôt troublant et agréable.

Et pour vous ? Avez-vous besoin qu'il se passe des choses de façon concrète ou bien est-ce que l'évocation et le fait de savoir que "c'est possible" vous suffit ?

2 commentaires:

  1. Par le passé, j'ai apparemment loupé quelques occasions parce que je ne vois rien. Pendant un moment, j'étais tellement convaincue que je n'avais aucun attrait que je ne cherchais même pas à savoir. Après, je ne faisais pas attention, probablement parce qu'inconsciemment je n'étais pas prête à me laisser aller à des jeux de séduction. Avec Simon, j'ai mis du temps. A me rendre compte qu'il ne me regardait pas comme les autres, qu'il était attiré, mais ce qui a pris le plus de temps, c'était de me rendre compte que j'étais amoureuse. (D'accord après j'ai mis six mois à me déclarer mais c'est un détail)

    RépondreSupprimer
  2. Je ferais même plus de bornes, je crois. Si je vous disais parfois où ça entraîne ces paris, ces "chiches" et autres défis, ça vos ferait probablement sourire.

    L'invitation demain ? Je peux pas, j'ai piscine, mais allez savoir ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS