29 juin 2012

Sur mes genoux...

  2751 - "Déculotter la dame..."

Ce sont des instants forts, troubles, des moment rares qui me font battre le cœur. J'ai beau connaitre la sensation depuis des années, c'est toujours source d'émotions incroyables.

À chaque fois.

Je me délecte de voir apparaître ses fesses, quand je descend lentement la culotte pour la mettre cul nu. Je jouis du spectacle, j'ai un mal fou à résister à l'envie de la prendre immédiatement. Mais la fessée est un autre plaisir qui me convient parfois tout autant. Plus encore quand je conjugue correction et sodomie. Les fesses, toujours les fesses...

Ah, au Moyen-âge, on m'aurait sans doute brûlé pour ça. Péché mortel... Mais on est au 21ème siècle.

Ses fesses palpitent de frousse, elle a un peu la chair de poule, l'attente lui pèse. Mais l'attente ne dure pas.

2 commentaires:

  1. je trouve que ce texte exhale un érotisme grisant. Le vécu, si ç'en est, est bien plus troublant que la fiction.

    RépondreSupprimer
  2. Je crois qu'il suffit de lire pour savoir que "c'en est"... Je l'écrirais autrement, sinon.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS