14 novembre 2012

Bien éduquer les étudiantes...

    2881 - "Manuel scolaire..."

"The corporal punishment of schoolgirls" de Meg Stone...

Il y a des bouquins comme ça qui paraissent surréalistes de nos jours. Pourtant ces manuels éducatifs existaient en quantité au début du vingtième siècle... C'est une réédition qu'on peut trouver encore, une curiosité, évidemment...


Ci-dessus photos à l'appui la bonne méthode détaillée à appliquer: c'est une gouvernante à l'air sévère qui esquisse les gestes précis "à reproduire chez vous"...


Le concept semble bien lointain. Je sais que dans les années 70, pour l'avoir vécu (mais pas reçu...), les châtiments corporels étaient toujours en vigueur dans certains établissements et collèges privés britanniques...

J'ignore ce qu'il en est de nos jours...

9 commentaires:

  1. La fessée (déculottée sur les genoux de la maîtresse devant toute la classe) était elle aussi toujours en vigueur dans une certaine école privée parisienne dite "de bonnes soeurs" que j'ai fréquentée à la fin des années soixante. Je ne peux pas imaginer que mon goût pour cette pratique remonte à cette époque, tant j'étais terrorisée par les punitions de cette horrible maîtresse moustachue. Je me suis tenue à carreaux, croyez-moi. Comme quoi, ça marchait ...

    RépondreSupprimer
  2. Mouais... ça marchait, mais à quel prix?
    Nan, je persiste. Il n'y a qu'à l'âge adulte que ça marche bien, cette méthode.
    D'ailleurs, si dans les manuels évoqués, il y avait une vraie bonne méthode, bien expliquée, pour éviter l'effet dit du boomerang quand j'utilise un martinet ou une ceinture pliée en deux, ça m'arrangerait (ça fait mal et je sens bien que je perds en crédibilité quand je me prends la ceinture dans la gueule)

    RépondreSupprimer
  3. sixofthebest14/11/12 22:57

    If I was the headmaster of that school. Each one of these naughty school girls, who had anything to do with this demonstration of 'No to the Cane'. Would find themselves in my study, with their school uniform raised waist high, their knicker's down to their knees, and given 'six of the best', on their tender young bare bottoms. So say I.

    RépondreSupprimer
  4. Pecan nutjob15/11/12 00:47

    Le "paddle" (sans déculottée) est encore d'actualité dans les écoles, y compris publiques, de certains états "traditionnalistes".

    Mon épouse a grandi dans une zone plus "libérale", où le "paddle" scolaire, sans avoir totalement disparu, était exceptionnel, mais dans de nombreuses familles on utilisait le paddle (en version plus petite) ou la brosse... éventuellement déculottée. (Ma belle-mère pratiquait la déculottée à main nue, mais sa sœur aînée utilisait encore la brosse, ce qui fait que mon épouse y a goûté quand elle a fait des grosses bêtises avec sa cousine.)

    RépondreSupprimer
  5. Trouvé sur google:
    Corporal punishment in British state schools, and also in private schools receiving any element of public funding, was banned by parliament in 1987.
    In the remaining private schools it was banned in 1999 in England and Wales, 2000 in Scotland, and 2003 in Northern Ireland. Most had anticipated the legislation and abandoned CP voluntarily several years earlier. A few Christian private schools held out, and fought the ban through the courts, ultimately without success.

    RépondreSupprimer
  6. Manioc, c'est à dire: "Les châtiments corporels dans les écoles publiques britanniques et dans les écoles privées bénéficiant d'un financement public, ont été interdits par le Parlement en 1987.

    Dans les autres écoles privées, il a été interdit en 1999 en Angleterre et au Pays de Galles, 2000 en Écosse, et en 2003 en Irlande du Nord.

    La plupart avaient anticipé la législation et abandonné volontairement les châtiments quelques années plus tôt. Quelques écoles privées chrétiennes ont tenté de combattre l'interdiction devant les tribunaux, finalement sans succès."

    RépondreSupprimer
  7. C'est peut-être un peu hors sujet mais, sur la photo du haut, je trouve la 3ème fille en partant de la droite , très sexy!
    Elle l'est d'autant plus que c'est pas une photo faite dans ce but.
    Les bas + les chaussettes: C'est "the touch"! J'adore! :-)

    Le sens du panneau est un peu ambigu, lu par nous et sur nos pages: "Pas a la cane!"
    C'est donc l'instrument qui ne leurs convient pas et pas le fait qu'on s'en prenne a leurs petits postérieurs... Ouf!!



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, JP, c'est une photo étrange. Moi aussi j'avais repéré la jeune personne. Et je partage ton avis sur le sens à donner au panneau. Je crois que cette photo date des années 70, mais je n'ai pas du tout de certitudes à ce sujet.

      Supprimer
  8. Unbelievable. C'est peu dire que ce genre de publications feraient scandale maintenant. " Je suis pas vraiment pour ces châtiments corporels dit une mère, mais ça marche! "

    J'ai trouvé aussi une revue américaine des années 50 où est détaillé le pour et le contre des fessées aux adolescents, avec les avis des intéressés qui punissent et qui sont punis!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS