08 février 2013

Poème pas net, trouvé sur le Net...

   2926 - "Nymphette ingénue..."

Une lectrice a trouvé ça sur le net, au beau milieu d'un site de poèmes "vanilles" rédigés par des amateurs. Ça lui a paru assez amusant pour me l'envoyer par mail.

Et j'ai bien aimé. Donc, je répercute...

La fessée

À la voir, on dirait une jeune ingénue.
Dix-huit ans, longs cheveux, mignonne en vérité,
Parlant d’une voix douce, avec sincérité.
Plus d’un l’admire, enfin, pour sa taille menue.

Elle avoue un secret, le dit sans retenue:
Masochiste, elle veut de la sévérité !
Qu’importe le motif, la belle a mérité
De recevoir, céans, la fessée à main nue.

Vêtue uniquement d’un petit tablier,
Elle offre ses rondeurs qu’on ne peut oublier,
Aux regards curieux posés sur l’indécente.

Pour calmer la fillette, on la fesse très fort.
Ce jeu cruel lui donne assez de réconfort...
Qui la croirait ainsi, la fraîche adolescente ?

Qui la croirait ainsi, cette gamine, heureuse
D’offrir son corps de femme aux plis de pantalons ?
Tout jeune homme aimerait marcher sur ses talons
Et demander sa main, d’une voix langoureuse.

On fuit la demoiselle et le fossé se creuse.
L’indifférence arrive, elle perd ses galons:
On demande pourquoi la reine des salons
Veut de la discipline à ce point rigoureuse...

Les regards curieux attendent le final...
La main du fesseur claque en un rythme infernal:
La punie exécute une bizarre danse.

On l’aime, on la rejette; elle ne sait choisir.
Le bas du dos rougit, il ondule en cadence
Elle ferme les yeux et gémit... De plaisir !
Texte © ?
Image © Lauri Blank

2 commentaires:

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS