19 avril 2013

L'éducation de "Rita"...?

   2943 - "La remettre en place..."

Pour une fois, c'est une séquence "punitive" exclusivement dans laquelle le sexe n'a pas sa place. Le dialogue est très clair: agoodspankin est le fesseur chez qui cette jeune étudiante en jeans se rend régulièrement pour expier ses fautes, ses étourderies et sa paresse, sans qu'il ne soit fait mention d'une ébauche de sexualité entre eux.

 Et ça fonctionne, je suis séduit par l'histoire et touché par cette jeune femme de 23 ans fessée comme une gamine par un mentor strict, lequel la remet en place avec une efficacité évidente avant de l'envoyer au coin, avec le nez collé au mur...

Celles et ceux qui me lisent savent que ce n'est pas mon ordinaire, mais cette vidéo fera sûrement plaisir à quelques jeunes femmes qui suivent le blog et avouent être intéressées par la fessée en tant que réel moyen éducatif, sans pour autant se sentir obligées de passer par la case "sodomie et autres plaisirs", une fois le cul fermement rougi de la bonne manière par un monsieur strict et sévère comme il faut...

Et en voyant ce film, je les comprends...

video
Images © agoodspankin

10 commentaires:

  1. voila l'exemple d'une fessée progressive : des series de claques sur les fesses et des series de caresses et ainsi de suite. Ce genre de fessée peut durer plus d'une heure et permet pour celui ou celle qui prend sa fessée d'atteindre l'extase ! trop bon ! merci pour cette belle video.

    RépondreSupprimer
  2. malicieuse-cigogne19/4/13 11:41

    Ah trop bien cette vidéo ! Sauf qu'elle s'appelle Elizabeth, et pas Rita ;)
    J'aime beaucoup l'esprit des vidéos de ce fesseur, mais encore plus quand il fesse cette demoiselle précisément.

    RépondreSupprimer
  3. Alors... "L'éducation de Rita" est une pièce de théâtre qui reprend un peu le concept de Pygmalion. J'ai vu il y a trente ans la pièce à Marignyk jouée par Henri Garcin dans le rôle du prof et Anémone dans celui de l'ingénue. J'avais bien entendu que son prénom était Elizabeth...

    RépondreSupprimer
  4. Stan je vous demandais le lien de " L'éducation de Rita " mais je ne veux pas vous embêter ;-)

    RépondreSupprimer
  5. @Sofia: Je ne comprends pas très bien que vous ne puissiez pas le lire sur le blog, vu qu'elle est "open" et sans verrou. ça doit venir de vos pare feux mais bon. Avons-nous d'autres visiteurs ayant des soucis de lecture des vidéos ?..

    Ça se passe

    RépondreSupprimer
  6. On remarquera quand même qu'elle a déjà les fesses rouges, il semble qu'il y ait eu une fessée avant sur le tissu. Ce qui n'est pas - mais vous le savez... - ma façon de faire. J'aime bien ce petit film qui joue de l'aspect punitif, excluant le sexe, ce qui n'est pas non plus un aspect du jeu que je connais.

    C'est bien pour ça que je passe la vidéo, d'ailleurs, histoire de lire les réactions que ça entraîne...

    RépondreSupprimer
  7. Tenez, pour comprendre le titre... Et ne pas confondre Rita et Elizabeth.

    RépondreSupprimer
  8. Ah les joies et les imprécations de la fessée thérapeutique....

    RépondreSupprimer
  9. Vous avez vu ce petit geste quand sa main s'envole pour se protéger puis hésitante devant les conséquences possibles de cet acte (claques sur les cuisses par exemple... :p) Elle lui agrippe la main et lui serre le long de sa cuisse... ?

    Je le connais bien ce petit geste quand ça commence à pincer foooOOORT !

    RépondreSupprimer
  10. Excellenté La sagesse vient aux femmes par le cul, et une bonne fessée qui rend les fesses bien rouges leur permet de réfléchir comme il faut...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS