27 mai 2013

Chambre avec vue...

   2962 - "La porte de derrière..."

Le dessin du jour est de Trudy.

Je ne sais pas grand chose de l'auteur, mais c'est une image qui parle d’elle-même. La honte d'être vue, d'être surprise en train de recevoir une bonne fessée. C'est un paramètre d'excitation assez fréquemment rencontré chez les filles qui la reçoivent...

Certaines s'en gargarisent et n'ont pas peur qu'on les surprenne en position et même s'avouent volontiers assez excitées, en bonnes exhibitionnistes qu'elles sont.

Il en est d'autres qui frémissent d'aise en y pensant. Tout en souhaitant très fort que ça demeure un fantasme.

D'autres encore détestent l'idée et rentreraient sous terre si ça leur arrivait.

Et vous ? Avez-vous eu des témoins de vos infortunes ?

Tiens, si vous faites partie d'une de ces catégories, dites-nous donc comment ça se passe et ce que vous avez ressenti quand c'est arrivé... Je suis persuadé sûr que ça intéressera les lecteurs.

Et les lectrices, donc.
Dessin © Trudy

7 commentaires:

  1. Il est bon ce dessin et très explicite. Je ne connais pas TRUDY, mais bravo à lui.

    Bon pour mes impressions sur le sujet par rapport à mon vécu, j'e m'abstiens car je respecte l'orientation du site de Stan.

    Je suis bien certain que de belles fessées vont nous tout nous raconter.

    RépondreSupprimer
  2. Quelle orientation ? Y a une orientation ? J'ai pas vu d'orientation... :)

    RépondreSupprimer
  3. Il n'y a pas d'orientation particulière... Tout est recevable à part l’innommable et les gens qui tournent en boucle autour de leur "souvenirs" en culotte courte. Mais par ailleurs, Je crois que Trudy est un prénom féminin, hein...

    RépondreSupprimer
  4. Alors Bravo à elle !

    S'cuze !

    Z'ont qu'à mettre une "E" à la fin.

    RépondreSupprimer
  5. Mike, tu viens d'avoir la permission de non abstention...

    RépondreSupprimer
  6. Au moment de nous quitter devant la gare de Lyon grouillante de voitures et de voyageurs, P. me prend dans ses bras et je lui souffle : "j'aurais bien reçue encore une fessée avant de partir si nous avions eu le temps". " Nous avons encore quelques minutes avant ton train" répond-il en commençant à m'administrer quelques claques à travers ma jupe légère ,au milieu des taxis. Je jette des coups d'oeil affolés autour de moi, mais au milieu de cette foule pressée et anonyme dans laquelle je vais bientôt me fondre, il semble que personne ne nous prête attention et je me laisse aller ... au diable les autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amusante image; même si c'est plus symbolique qu'autre chose. Pas question de se faire baisser la culotte, évidemment. C'est pas l'envie qui manque, mais parfois, juste on peut pas...

      Supprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS