24 novembre 2014

Bons ou meilleurs ?

3144 - "La parité, ma bonne dame... La parité !"

Faut-il être amis ou amants ?

Ou les deux ?

Est-ce que la phrase sur ce dessin en Une a un sens ? Peut-on être l'un sans avoir été l'autre et vice versa ? Difficile de répondre à ça sans évoquer nos cas personnels.

Mes amies importantes, celles qui comptent, ne me gardent pas rancune du passé, quand il est passé. Même s'il remonte à loin. Je demeure amis avec mes ex plutôt longtemps... Jusqu'à redevenir amants ? Voire...

Refaire l'amour et plus encore avec sa première compagne retrouvée sur le net plus de trente ans après la première rencontre ? Et s'apercevoir avec stupeur qu'on retrouve des audaces d’antan. Et qu'on les vit mieux...

C'est dire...

Et la parité ? "Je te fesse bien parce que j'ai subi ça moi aussi en d'autres temps et que je sais ce qui te trouble... Ce que tu attends." Ce n'est pas une règle d'or, mais c'est un peu la mienne. Comprendre le ressenti pour le faire mieux vivre.

Et puis il y a le partage. Avoir autant envie l'un que l'autre d'être à la fois dominant et dominé... Au feeling. Complicité rare mais explosive. Se reposer sur l'autre, s'abandonner à son bon vouloir. Se méfier des fessées qu'on lui donne, qu'elle vous rendra le jour où elle sera la plus forte. Pour un jour, une semaine ou une heure, intervertir les rôles habituellement dévolus...

J'aime.

Mais je sais aussi la rareté de ces échanges. Car à l'instar de ce qu'on prétend pour le rire, on peut jouer de tout mais pas avec n'importe qui. 
Image © YG

3 commentaires:

  1. Elle est vitale, cette complicité maintenue, malgré ou grâce aux années, avec les amis et les amants passés. C'est elle, c'est ce lien là que je tisse en premier et que je ne défais jamais. On dit beaucoup de soi dans la manière dont on aime. Vous dites beaucoup de vous ici.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup ce post. Ce n'est certes pas une convenance universelle, mais en tout cas elle paraîtra à beaucoup comme un peu sienne.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Stan,

    Hum, l'éternelle question : peut-on croire à l'amitié entre Hommes et Femmes ?
    "On a tous en nous quelque chose de Tennessee" chante notre Johnny préféré. On n'abandonne rien de nous au fond. Les gestes et les habitudes reprennent vite le dessus. Chacun /e avec son vécu propre, ses envies, ses peines et ses joies. Bref, tout ce qui fait nous. En quelques instants, tout le passé vous revient en pleine figure. Comme une vieille connaissance qui vous bouscule au coin d'une rue.
    Charles

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS