04 mars 2015

Beaucoup de bruit pour rien ?

3157 - "Et au final, Blogger ne change RIEN !"

Après avoir décidé unilatéralement de bannir les blogs "à caractère érotique" à la fin février avec effet au 23 mars prochain, provoquant la colère et la rage impuissante de millions de lecteurs, Google (et donc le service Blogger) fait marche arrière, et ce quatre jours après avoir annoncé une volonté de durcir sa politique d'utilisation.

C'est un site américain, et le puritanisme là-bas n'est pas un vain mot... Ceci explique cela. Levée de boucliers, évidemment ! On peut titrer au fusil-mitrailleur sur des gens, là pas de souci. Mais montrer des culs, là c'est pas possible !

Blogger voulait bannir "nudité et contenus sexuellement explicites", comme on dit. En laissant un mois à ses utilisateurs pour trouver une solution, ou passer en blog dit "privé" autrement dit, lu par dix personnes... Mais le géant des moteurs de recherche a finalement fait marche arrière sous la pression de milliers d'utilisateurs, ulcérés de cette atteinte à leur liberté d'expression...

Du coup, Blogger a été la cible depuis mardi d'un déluge de réactions négatives d'internautes. Alors plutôt que de censurer tout contenu explicite, ils ont choisi de poursuivre la lutte, mais cette fois contre la "pornographie commerciale". Et là, ça me va.

"Nous avons reçu beaucoup de retour, concernant notamment le fait que ce changement soit rétroactif (certains utilisateurs ont un compte depuis plus de dix ans) mais aussi sur l’impact négatif que cette mesure pourrait avoir pour les personnes pour qui le fait de publier des contenus sexuellement explicites est une manière d’exprimer leur identité !" a indiqué la gestionnaire de produits Jessica Pelegio sur un forum.

"Plutôt que d'appliquer cette nouvelle règle, nous avons décidé de mettre les bouchées doubles afin de faire respecter notre politique sur la pornographie commerciale." Elle a ajouté que les gestionnaires pourront continuer de marquer les blogs contenant du contenu sexuellement explicite de la mention "adulte".

"Les blogueurs qui appliquent cette politique à la lettre n'auront pas besoin de changer quoi que ce soit à leurs blogs", a-t-elle ajouté.

La nouvelle politique de Google avait soulevé l'ire des utilisateurs sur Twitter, certains ayant même qualifié ce changement de censure. Violet Blue, auteure d'un blog sur la sexualité humaine, avait tweeté que "censurer ce type de contenu va à l'encontre de ce service fondé sur la liberté d'expression".

Dont acte. On continue donc, librement et ça rassurera sans doute bon nombre de lecteurs.

Et de lectrices agacées, inquiètes ou simplement tristes (si si), dont j'ai reçu beaucoup de témoignages par mails. Un blog comme "Au fil" sert probablement de "porte d'entrée déculpabilisante" sur une sexualité "différente", pour bon nombre d'entre-elles...

Comme pour moi la lecture de Union, dans les années 70.

2 commentaires:

  1. Bonsoir à tous et toutes!

    Nouvelle décision! Sage décision !
    J'ai déjà commencé l'exportation de mes blogs !

    Heureuse de pouvoir vous lire encore! Ouf

    Saadienne


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravi de vous lire toujours, Saadienne !

      Oui, ouf, nous avons été des milliers à chercher des solutions d"hébergements (d'ailleurs pas facile à moins de créer son propre site, indépendant), avant que Google et donc Blogger ne mettent fin au bout de 4 jours à cette mauvaise idée, en annulant leur décision unilatérale, puritaine et logique dans l'esprit américain, mais dévastateur à l'heure où on nous parle liberté d'expression...

      Donc on continue. J'irai bien jusqu'à 3333 ^psts, c'est un pari. Ensuite ? c'est selon...

      Supprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS