06 avril 2015

Never too old ?

3192 - "L'âge de ses artères..."

Une amie qui connait mes "déviances" et avec qui je parle de temps en temps de loin en loin, me dit souvent que ce qui importe pour elle, c'est la différence d'âge avec l'homme qui lui donne des fessées.

 Elle se sait incapable de s'imaginer corrigée par un garçon de sa génération.

Pour faire simple, afin que le fantasme fonctionne, il lui faut un contexte de respect et un homme qui en impose, un type plus âgé qu'elle, quoi !

Sinon elle n'y croit pas et débranche...

Moi, ça m'arrange, mais vous ? Est-ce une notion qui a de l'importance à vos yeux ?

J'ai déjà posé la question et il semble que oui, pour le contexte punitif de la chose, un correcteur efficace dans lequel on "croit"et qui remet les idées en place se doit d'être plus professoral et sévère, voire strict, qu'un amant "classique" qui a un tout autre rôle, ou cumule les deux...

D'ailleurs parfois, le sexe est exclu de ce genre de relation préceptorale.

Une autre de mes amies s'en va une fois par mois "expier" ses fautes dans un pavillon de la banlieue Ouest, une confession de ses péchés exactement comme elle le ferait à l'église auprès d'un prêtre.

Sauf qu'au lieu de réciter trois Pater et un Ave, elle se voit, en guise de rédemption, gratifiée d'une cuisante fessée qui la calme les 30 jours suivants, avant de revenir à nouveau à Chaville, anxieuse mais excitée, se faire tanner le cuir de la bonne manière "old school" qui la fait fantasmer, puis de repartir apaisée et le derrière cramoisi...

L'homme qu'elle a choisi pour ce rôle est de vingt ans plus vieux qu'elle et n'a qu'un rôle de mentor et de "recadreur"... Pas d'érotisme entre eux, c'est le deal...

Mais j'ignore si vous avez le fantasme de vous faire fesser comme sur cette photo en Une par le sosie de... Pierre Bellemare ?

3 commentaires:

  1. Amie proche7/4/15 21:41

    J'atteste que tu n'as pas de moustache, hein... Rien à voir avec Pierre Bellemare !

    RépondreSupprimer
  2. Le Coach8/4/15 16:17

    Je pratique le coaching privé directif dans une relation dénuée d’érotisme et comme c'est l'autorité que recherchent mes coachées et qu'elles l'obtiennent pour le recadrage de fautes ou comportements réels, l'âge leur importe peu. Je coach en ce moment une femme de 67 ans (j'en ai 17 de moins) et elle m'a confirmée que quand elle se faisait grondée déculottée devant moi puis fessée, elle se sentait toute petite et fautive et que la question de l'âge ne se posait absolument pas.

    Pour ceux et celles qui ont des pratiques dans la même logique, je serais ravi d'échanger avec vous.

    Le Coach

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS