06 février 2016

Piquante Gina...

3307 - "Dans la série lire et relire..."

Rubrique ? Littérature ! Petit extrait du soir.

Un texte de Jean-Pierre Enard, franchement de circonstance et dont j'ai déjà causé par ailleurs, évidemment, en montrant des images.

Illustré par le Maître italien Milo Manara, sans d'ailleurs de rapport avec ce texte qu'il n'avait pas lu avant qu'on ne publie ses dessins avec. Il se trouve qu'il avait opportunément dans ses cartons des tas dessins de fessées, de toute évidence une de ses passions, croquis en bichromie vite jetés sur le papier dont il ne savait que faire. Et que Jacques Glénat décida de réunir, en illustration de la nouvelle écrite par Enard, pour sa collection dite "du Marquis" (sic) qu'il lançait à peine...

"J'abattis de nouveau mes mains sur les fesses brûlantes de Gina. 

Mais cela ne me suffisait plus. Je voulais tout à la fois, boire à sa source, m'enfoncer dans sa rosette, la pénétrer jusqu'à la gorge et faire rouler ses seins sur mon corps. J'aurai voulu être tel ces dieux qu'on représente avec d'innombrables bras. Mais moi, c'est de sexes supplémentaires dont j'aurais eu besoin pour la posséder de toutes les manières à la fois... 

Je ne sais trop ce que nous fîmes mais, à un moment, je me retrouvai assis par terre. Gina était couchée en travers de moi. Mon sexe battait entre ses seins qu'elle pressait avec les mains. Je continuais de fesser son cul qui atteignait l'incandescence et se zébrait de lignes mauves et blanches. 

En même temps, du genou droit, je la branlais... Ou plutôt, elle se frottait sur moi avec vigueur. 

Nous allions ainsi, agrippés l'un à l'autre, quand elle fut prise d'une intense convulsion. Elle m’inonda la jambe d'une marée brûlante tandis que j'éjaculais entre ses seins. 

Nous roulâmes l'un contre l'autre, rivés dans cet espace illusoire que donne le plaisir. 

Gina fut la première à se dégager. Elle se planta devant le miroir et, se tortillant, regarda ses fesses où s'inscrivaient encore les traces de la fessée. 

- "Mon Dieu ! Que va dire Hugo ?"

Je sais pas ce que le gars va dire, ce que je sais, c'est que ça me plait bien...

 Extrait: "l'Art de la Fessée" © Enard - Manara

1 commentaire:

  1. Peut-être va-t-il lui dire qu'elle en mérite une deuxième!😊

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS