01 février 2018

De bons comptes font de bons amants.

3379 - "Le compte à rebours est commencé..."

L'idée ? C'est pour le 8, date anniversaire ! Beau chiffre, deux ronds qui évoquent une paire de fesses, pourrais-je dire devant la psychologue me montrant des images anodines qu'invariablement je rendrais érotiques ! Est-ce que je vois des culs partout ?

Jadis j'avais organisé un petit concours pour mes lectrices dont l'enjeu était... une fessée. Surprenant, non ? Ma belle amie "Chut" m'avait dit lors d'un dîner, complice et amusée, que quelle que soit la gagnante, qu'elle me plaise ou pas, "il faudrait aller au bout" et donc, la fesser...

Une histoire de commentaires à atteindre, un chiffre aussi rond qu'un cul de femme, le 12 000ème (ou était-ce 15 000 ?) atteint par une certaine Valentine, qui reçut sa fessée en bonne et due forme, un jour, pas bien loin de la frontière belge...

Moment inattendu mais réel. Au petit matin, la radio m'apprenait l'infortune d'un de nos hommes politiques en vue du côté d'un Sofitel, à l'étranger. Aucun rapport ?

Bon. C'était amusant et comme dans la chanson de Piaf, "Non, je ne regrette rien !"...

Rien de rien ?

Peut-être quand même, en y repensant, d'avoir un peu expédié la chose, mais la dame ayant trouvé son contentement, moi aussi, du coup... Ce fut un one shot, sans lendemain. Sans amour et envie réelle, ces jeux deviennent un peu gratuits et sans objet, je crois. Je suis un fesseur romantique...

Davantage "amoureux avec suivi régulier" que "fesseur d'un soir". Oh, je reconnais l'avoir été parfois, mais au final, ça m'a toujours laissé un peu sur le côté, avec amertume et regrets de ne pas avoir su dire non, quand je sentais (avant) qu'il ne fallait pas y aller. Et que j'y allais quand même. Avec (après) de l'agacement envers moi-même d'avoir été incapable par pur plaisir de résister, de dire non.

Bref, d'être aussi "facile" parfois...

Allons. Mieux valent des remords que des regrets. Je n'ai ni les uns ni les autres. C'est passé.

Du coup, nous voici arrivés, vous et moi, à la 12ème année "d'Au Fil des Jours"... Marquer le coup, oui, mais comment ?

OK, sans aller jusqu'aux 15 000 claques d'une fessée mémorable qui fut appliquée mathématiquement devant un public averti il y a quelques années, mettant en scène un ami disparu et sa compagne, j'ai pensé que 100 claques par année ? 1 200, donc ?

Ça devrait faire une jolie photo, que, pudeur oblige, je transformerai en dessin. Madame une fois rougie se préférant culièrement illustrée que crûment photographiée par mes soins, l'image vaudra preuve.

Le 8 février, date anniversaire, ce sera donc une fessée qui compte ! Just for fun...

... And love, as usual.
Dessin: "12X100=1200" © Stan/E.

12 commentaires:

  1. Bonjour Stan,

    Plaisant, votre dessin ! Ca fait un peu affiche de spectacle ou de pièce de théâtre genre "comédie de boulevard". Bref.
    Le 8 février, ce sera la fête des "Jacqueline". Et à quelques jours près, c'était la Saint-Valentin.
    Une "Valentine" romantiquement fessée pour la célèbre fête des Amoureux. Pas mal , non ?
    En tout cas... bon Anniv' à vous deux Stan !
    Charles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c’est l’esprit « au théâtre ce soir... » on est d’accord. même si la fessée n’est pas jouée mais bel et bien réelle..

      Supprimer
  2. Très cher,

    1200 claques...et bien je me demande si ça me ferrait peur ou envie.
    On va dire envie.
    Mais ménagez votre main (rire).
    Le 8 donc ?
    A votre place j'aurais lancé la journée fessée... Apres le 08/08...le 8 fevrier journée nationale (enfin stanesque) de la fessée.
    Avec photos à d'appui pour tous les participants...
    Mais là c'est mon côté voyeuse qui parle.
    Félicitations pour ces douze années.
    Au passage : très beau dessin...
    «fais le, qu'on en finisse»... Je connais cette phrase....pressée de finir ? Où de commencer ?

    RépondreSupprimer
  3. Je n'avais pas vu le badge au revers de la veste...
    J'aime bien les détails...
    Votre main rouge, le badge, vos cheveux (toujours brun ?)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L’Oréal y pourvoit...

      Supprimer
    2. Parce que vous le valez bien...
      Quand j'y pense : 1200 claques...je ne sais pas qui je dois plaindre le plus... Madame ou votre main. Sans compter votre épaule (l'Oreal vous rajeuni...uniquement les cheveux vous savez)...Je plaisante hein !
      N'allez pas dire à Monsieur que je suis impertinente...
      Sinon je n'aurais pas besoin de teinture pour la coloration de mes fesses.

      Supprimer
  4. ... et cette robe bleu canard existe bel et bien. commandée sur le net, reçue, essayée. et jamais portée depuis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime la robe, Madame doit être «a tomber», mais difficile à retrousser cependant. Et, n'en déplaise à Madame, une fessée c'est cul nu.

      Supprimer
  5. Great drawing! It's soooo sexy. xoxo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh, thank you Veronica... That’s funny, those days I was looking your own pics on your blog to draw a tribute to you... Soon, i will show something about you et your husband... many kisses from Paris, dear.

      Supprimer
  6. Valentine21/6/18 14:34

    Un moment attendu car j'ai vraiment usé de stratégie pour gagner ce concours, en préparant à l'avance un certain nombre de commentaires, que je n'avais plus qu'à copier coller dans la foulée, juste avant d'atteindre le chiffre rond gagnant, laissant peu de chance à d'autres candidates de remporter ce prix. :) Puis inattendu,car n'y croyant pas vraiment au moment venu, je me suis rendue sur le lieu de rencontre sans savoir si effectivement tu irais au bout de la récompense. Même si comparer une fessée à une récompense paraît paradoxal, mais c'était un tel plaisir, que finalement ça ne l'est pas. Un très bon moment sans lendemain oui et non, les aléas de la vie n'ont pas permis de renouveler l'expérience (je me suis mise en couple peu de temps après) mais le délicieux souvenir reste intact, sans que rien n'ait pu le gâcher. ;) Bises

    RépondreSupprimer
  7. Ah c'est un souvenir aussi inattendu qu'intéressant... Renouveler n'était pas à l'ordre du jour pour ce one shot qui finalement aura été un souvenir efficace.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS