02 juillet 2020

Atteindre son Graal !

3504 - “Le fruit défendu...“

Dans ma série "elles existent et m'envoient leur images pour être dessinées" à ma façon (souvent avec les fesses rouges, il est vrai...) comme je le fais désormais depuis quelques semaines à partir d'images personnelles, pour éviter les images du net... et je ne sais pas pourquoi, mais en recevant l'image qui m'a servi de base pour l'illustration, j'ai tout de suite imaginé Eve et la pomme. J'avais même dessiné un serpent, c'est dire si j'étais dedans...

Cette femme, appelons-là “SombrEve“... qui sort de sa douche veut à toute force goûter au fruit défendu, fusse au prix de punitions exemplaires pour oser transgresser les interdits ! Du coup je l'ai imaginée debout sur son divan-lit tentant à nouveau d'attraper cette pomme symbole très rouge qui la nargue, comme suspendue sur un papier peint d'arbres stylisés au-dessus de son lit, place des ébats et des plaisirs.

Des douleurs aussi, ses fesses rougies en témoignent...

Je remercie au passage la dame qui avait pris cette photo d'elle dans sa salle de bain et a hésité à me l'envoyer, pensant que ça ne m'intéresserait pas... de m'avoir permis avec elle pour une fois de sortir des silhouettes idéalisées par une mode dictatoriale qui tendrait à nous faire croire que toutes ces filles retouchées dans les magazines par Photoshop existent et seraient la norme à suivre, au prix parfois de douloureuses remises en question...

Même nous dessinateurs avons souvent tendance à représenter des femmes comme autant d'icônes hypersexualisées, parfois très éloignées de la féminité telle qu'elle est dans la "vraie vie"...

Les femmes que je crois dans les salons se plaignent souvent de ne pas s'y retrouver, avec leurs qualités mais aussi leurs "défauts physiques" parfois très émouvants, qui les rendent humaines et vraies. Authentiques et pas bimbos pour gamins onanistes.

Un auteur de BD comme Régis Loisel dessine dans ses albums des femmes "de la vie" avec leurs rondeurs, leurs hanches et leurs complexes, tend à leur permettre d'être représentées pour une fois comme elles sont et non pas comme les hommes les imaginent. Lisez donc "Troubles fêtes"... 

Pas de fessées, mais des corps féminins... 
Dessin: "Les fruits rouges" © Stan/E. - 2020 
Modèle: Sombrelle

11 commentaires:

  1. "Les fruits rouges" portent bien leur nom. Joli dessin. Beau modèle aussi.

    RépondreSupprimer
  2. À l’instar de ces nombreuses femmes qui ne se reconnaissent pas dans ces silhouettes idéalisées et hypersexualisées, je ne peux que souscrire à votre propension à vouloir sinon à préférer dessiner des femmes, sourire, présentant des charmes de la « vraie vie » ; avec cette conviction (toute personnelle) qu’elles se révèlent souvent autrement plus attrayantes à croquer, notamment quant elles présentent en prime une certaine prédilection gourmande à voir leurs «joues...» rougir. Tant pis pour votre compère Régis Loisel… sourire, même si certaines planches ne manquent pas d’aiguiser l'imaginaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est évident pour moi, partir de personnes du quotidien, ce qui d'ailleurs ne veut pas dire moins séduisantes, possède un charme certain. Je veux dire par là, ces femmes dans toutes leurs composantes. Même si j'ai pour ma part des goûts personnels assez éclectiques, je voudrais aller au delà des stéréotypes.

      Et utiliser des photos - envoyées par des femmes aussi diverses - comme base de départ graphique est intéressant pour moi aussi...

      Supprimer
    2. Je partage cet avis, à tout point de vue. Merci Pom O'...

      Supprimer
    3. Je partage totalement l’avis de Pom’O et les femmes de la vraie vie me touchent nettement plus...

      Supprimer
  3. Après tout , nous les femmes somment des êtres humains donc unique tant physiquement qu’intellectuellement et absolument différentes. Grand sourire
    Pourquoi accepteront-on implicitement d’être mise à l’écart car comme non conforme ou dans le Saint Graal des canons de beauté de notre époque ( qui n’a pas réellement de sens ou pour qui ).
    Car convenons en les critères de beauté au énormément variés à travers les siècles.
    On ne peut pas plaire à tous le monde et ne plus difficile est souvent de s’accepter au gré du temps qui passe et de la vie qui nous fait changer et évoluer indéniablement. Bravo à ceux et celles qui osent franchir le pas de ne pas rester dans le conformiste éhonté... Merci du texte et du dessin cher Stan.

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique dessin et très jolie femme...une vraie.. ;-)
    Merci Stan!

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique, dessins. Très poétique, attachant et d'un douceur incroyable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le modèle y est pour beaucoup, Fanny-Rita. Car la pose sur la photo envoyée par une personne que je ne connais pourtant pas était inspirante et ensuite l'esprit vagabonde...

      Supprimer
  6. Laurette4/7/20 21:17

    Bonjour Stan,

    Après un énième tentative de laisser un commentaire sur votre blog je me décide à vous envoyer ce mail.
    Merci pour le dessin et le texte l'accompagnant.
    Je suis touchée , surprise et bluffée.
    Je me trouve vraiment belle sous vos traits.
    Merci aussi pour le conseil de lecture.

    Laurette

    RépondreSupprimer
  7. Loisel est un génie. Et un copain.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS