02 mai 2010

Peur de la mort ? Une bonne fessée !

1656 - "Et bon anniversaire, hein !"

Vous connaissez le "Birthday spanking" ? Une tradition qui n'a pas cours chez nous en Europe que ce rituel ancestral typiquement anglo-saxon qui par contre perdure chez eux... On doit être trop latins, trop moqueurs pour ces gamineries, en France. Jamais assisté à ça.

Je me demandais d'où ça vient, à la base.

Selon certains renseignements trouvés - mais je ne suis pas certain de mes sources - on flanquerait une claque retentissante sur le cul de celui dont c'est l'anniversaire par année de plus…

En gros, plus t'es vieux, plus tu prends !

Youtube et DailyMotion sont remplis de ces petites séquences où des jeunes gens rient bêtement en se penchant pour se faire claquer le baigneur avec une planche en bois par des copains tout aussi niais qui se marrent d'avance avant de frapper...

Et fesses nues d'après les "textes", mais ça par contre, de nos jours, c'est rare. Le puritanisme de nos amis d'outre-Atlantique ne va pas jusqu'à autoriser ces grivoiseries. On fesse oui, seulement "sagement", par-dessus le jean. Tartufferie...

Mais la raison ? J'ai cherché une justification "historique", et il semble qu'initialement, ces fessées étaient appliquées par peur de la mort dans des temps anciens où la mortalité était importante et les maladies souvent incurables. Du coup, chaque année gagnée étant une victoire, on mettait une bonne claque à la salope à la faux. Autant que l'âge atteint.

D'où la légende...

Il semble aussi que selon la légende, se faire fesser endurcirait le corps et éviterait les soucis de santé tout en renforçant les défenses...

Bref, du coup, dûment corrigé, on ne meurt pas. On se rappelle de cette chanteuse des années 60 qui chantait sans pantalon ni chemise (sic) et qui a fait fortune en prônant le bain de siège dans l'eau froide comme un remède universel.

Mais l'exorcisme par la fessée, je n'y avais pas pensé…

4 commentaires:

  1. Depuis toujours on a donné une claque sur les fesses des nourrissons quand ils arrivent au monde, craignant que sans ce choc, ils ne se mettent pas a respirer.

    Maintenant on sait que c'est inexact, mais a mon avis le symbolisme vient de la.

    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, j'y ai pensé en lisant les explications dans un article anglais. Cette "douleur" qui vient prouver par la réaction, un cri", qu'on est vivant part du même principe, effectivement. Quand tu réagis c'est que tu n'est pas mort.

    Un croque-mort croquait le gros orteil, pour s'assurer que le macchabée était bien occis, la fessée comme "réveil" c'est pas mal aussi.

    Au moins si elle gueule de bon cœur, on sait pourquoi. Put...

    La prochaine fessée que je vais donner, elle s'en souviendra...

    Bon, je sais juste pas à QUI elle est destinée, en fait...

    RépondreSupprimer
  3. Amoureuse2/5/10 23:30

    Dites, Stan, ce n'est pas bientôt votre anniversaire??

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS