04 mai 2012

Juste un doigt ?

 2704 - "Vertiges..."

"Juste un doigt..." qu'ils disent. Voilà un petit extrait vidéo qui n'est pas déplaisant et que m'envoie Vertigineuse qui l'a trouvé sur Vimeo et me demande au passage si je le connaissais. Appréciable et intime, forcément.

Alors non, je n'avais pas vu cet extrait qui mélange caresse intime et fessée. C'est plutôt l'un ou l'autre, d'ordinaire dans les petits films "spécialisés" qu'on peut voir de ci de là et qui montrent souvent "l'acte" en lui-même, en éludant l'obligatoire sensualité, qui va pourtant de pair... (de fesses, évidemment...)

Quasiment impossible selon moi de dissocier sexe et fessée, comme c'est souvent le cas dans la vie réelle.

Vous savez, celle qui n'est pas filmée...

14 commentaires:

  1. C'est sans doute parce que je déteste choisir d'avance fromage ou dessert que je vous ai adressé cette vidéo...où enfin..fessée rime avec sensualité..appuyée...
    Quitte d'ailleurs à ne prendre ni l'un ni l'autre...(de fromage ou de dessert....) bon..je m'embrouille..l'émotion sans doute..

    RépondreSupprimer
  2. ça, pour être appuyée... Effectivement un mélange des genres qui me va et que je pratique en privée, fessée pour moi rimant avec plaisir et partage amoureux.

    Punitif sans sexualité induite, je ne sais pas vraiment ce que c'est.

    Enfin si, je sais, mais je ne joue qu'entre adultes consentants et surtout avec des complices dont je suis aimé en retour. Donc dont je connais les envies de soumission qui sont... non, qui doivent être passagères. Car même si on peut pousser le jeu très très loin, au final j'ai besoin d'admirer la demoiselle qui m'accorde la privauté de ses rondeurs et du reste...

    Et je n'aime pas les "vraies" soumises, celles qui se couchent quand on leur dit de s'asseoir et qui m’appelleraient "Maitre" avec un regard en dessous apeuré pour de bon. Ne riez pas, ça m'est arrivé une fois et ça m'a glacé tant je n'y étais pas...

    Les rares fois où je m'aventure dans des histoires sans y "être" sont des fiascos annoncés.

    RépondreSupprimer
  3. "au final j'ai besoin d'admirer la demoiselle qui m'accorde la privauté de ses rondeurs et du reste..."
    Voilà qui mériterait une meilleure visibilité. Bravo, Monsieur ! Y'a tout de même des points de vue que nous partageons, toute "bien pensante" que vous puissiez me trouver...
    Ceci dit, on imagine que lorsque vous honorez un pari, il s'agit d'un cas de figure un peu à part... A moins que je ne me trompe, ça gagnerait à être précisé afin que d'éventuelles "gagnantes" n'aillent pas se bercer d'illusions.

    RépondreSupprimer
  4. Tsss, So, ne mélangez pas les genres. Je suis TRÈS clair et vous le savez... En tout cas, celles qui me connaissent le savent.

    Ce que je raconte n'est pas un secret, je l'ai exprimé de nombreuses fois très précisément. Hors la complicité indispensable, il n'est point de salut. C'est une évidence...

    Quant aux paris et autres, personne ne se berce d'illusions sur leur finalité...

    RépondreSupprimer
  5. "Les rares fois où je m'aventure dans des histoires sans y "être" sont des fiascos annoncés."

    Du coup, on a envie de vous demander, amis alors, pourquoi vous y aventurer ?

    RépondreSupprimer
  6. "Quant aux paris et autres, personne ne se berce d'illusions sur leur finalité..."
    A lire certains commentaires, on a pu se demander...

    RépondreSupprimer
  7. Est-ce bien clair pour la personne qui vous écrit: "Rester caché pour être heureux, c’est ta devise, et elle est bonne. (Désolé d’avoir dévoilé le poteau rose), mais je le savais depuis bien longtemps. Effectivement, Elle a tout fait pour croiser l’auteur. Elle le refera, crois-moi, votre histoire est loin d’être finie, elle ne fait que commencer (de continuer, même si ce n’est qu’un an après), car Elle est A crocs…
    Bravo à vous deux.
    Elle : (pour ne pas dévoiler son / ses pseudo(s) d’Ici et d’ailleurs)…"?

    Au passage, je trouve la faute d'orthographe particulièrement savoureuse. C'est une image phallique, un poteau rose, rire !

    RépondreSupprimer
  8. L'empêcheuse de tourner en rond que je suis à encore perdu une bonne occasion de se taire me répondra sans doute le pro-fesseur de bonne conduite sur le net. N'empêche que je me marrerai si une brochette de chiche kebab vient s'offrir à votre main gauche pour votre fête, la vraie... Ah boooonnn, c'est impossible ?!!!
    Vous nous raconterez, hein ! Rire.
    Sur ce, je cesse de vous asticoter et vous laisse décharger votre charrette.

    RépondreSupprimer
  9. Je vous l'ai déjà dit, vous analysez probablement trop au premier degré, oubliant que parfois on réagit dans la spontanéité, sans nécessairement calculer ni réfléchir.

    1 - Je m'y "aventure" simplement parce que je suis humain, pas parfait et que j'ai des failles. Dans les désirs comme dans tout, il arrive que je me laisse dépasser, envahir. C'est heureusement très rare, mais je ne suis pas à l'abri d'une erreur de jugement de temps à autre.

    L'humilité c'est de le reconnaitre. Vous êtes probablement toujours parfaite avec la bonne attitude en chaque circonstance, moi pas.

    2- Les commentaires n'appartiennent qu'à ceux qui les font... Ils sont libres. Et ne détiennent pas la vérité pour autant.

    3 - Je sais qui m'a envoyé ce mot, un ancien de DD... Clairement le gars se fourre le doigt dans l’œil jusqu'à l'omoplate en imaginant déstabiliser.

    Ce qui m'est complètement égal, c'est SON affaire, Après, l'internaute lambda dit ce qu'il veut avec ce côté "je sais" faussement intriguant...

    Il ne faut pas prendre tout pour argent comptant sur internet, vous le savez très bien et peut-être que vous devriez en faire tout autant, enfin, je crois, hein...

    RépondreSupprimer
  10. Et c'est quoi la bonne attitude à adopter quand on se prend un jet d'acide sulfurique en pleine face? Rincer abondamment? Miss parfaite, et surtout parfaitement terre à terre devrait avoir l'habitude à force.
    À vrai dire, je me sens aussi parfaite que vous me semblez humble, trèèès cher Stan, rire !

    RépondreSupprimer
  11. Ah, la bonne attitude ? Peut-être répondre simplement en lecteur lectrice au sujet du post et tenter de parler de ce qu'il y a dedans, sans acidité ou private joke, j'imagine. Et sans citer à tour de bras des messages passés, en laissant aux mots la valeur de l'instant où ils ont été écrits. Je tiens ce blog pour le plaisir. Vous le savez.

    RépondreSupprimer
  12. Quand à se prendre "un jet d'acide", c'est une expression qui me parait quand même très exagérée. On vient ici chercher une légèreté et des échanges. Ne le perdez pas de vue...

    RépondreSupprimer
  13. C'est un chouette film, Stan. J'aime bien la culotte de la fille fessée et ce qu'il y a dedans. La conversation au dessus me semble un peu surréaliste. Parlons fessée. Non ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS