21 novembre 2010

Cerise, caramel et clous de girofles...

2022 - "Va falloir me tester tout ça..."

"Encore", un lubrifiant comestible au goût de caramel et d'île flottante, "Délicieuse", une huile de massage au parfum cerise et le fameux "Sereine", truc magique à base de clous de girofle, sensé favoriser l'intromission rectale en décontractant sournoisement l'étroite ouverture récalcitrante... Je demande à voir.

Tout ceci envoyé gracieusement par mes amies de "Soft Paris" ("créateurs de bonheur"...) pour avoir relayé leur concours "sous la couette" d'il y a quelques semaines... Au prix catalogue (environ 20 €/unitaire), un beau cadeau de Noël.

Pas de bol pour moi, ces trucs incitatifs et ludiques conçus pour le plaisir charnels sont sûrement parfaits, mais l'envoi tombe dans une période personnelle disons, euh... franchement plutôt creuse, sur le plan érotique et tactile. Pour tester ces produits Soft, il me faudrait être dans un état propice aux fantaisies sous la couette.

Autant dire que ce n'est pas l'ambiance actuelle.

Par contre, euh... Je peux vous parler de l'emballage de l'ensemble et de mon ressenti d'avant usage. Je finirai bien par les utiliser...

Bon, alors... Les boîtes sont très belles et le graphisme élégant. Le logo, les teintes, la typo, tout concourt à une sensation de raffinement: du noir, des teintes harmonieuses, des gaufrages sur le packaging, du rose, du blanc, un logo féminin mais pas trop, l'impression est bonne d'entrée en déballant le petit colis reçu quelques jours après la fin du concours..

C'est d'ailleurs un contraste quand on ouvre, parce que les flacons maintenus dans une sorte de sous-boîtier en plastique noir sont par contre d'une banalité inattendue et classique, de long tubes de verre avec mécanisme de pompe ou de spray dans le capuchon, j'ai été un peu déçu, j'aurais imaginé des formes plus "esthétiques", plus en rapport avec l'idée de cosmétique haut de gamme que revendique à juste titre la société.

Les produits (d'origine américaine) gardent probablement leur contenant d'origine simplement resiglé Soft Paris, et je suppose naturellement que repenser un flaconnage doit coûter une fortune. Sans préjuger du produit contenu à l'intérieur des-dites bouteilles, évidemment.

Le décontractant anal est dans un tout petit flacon, comme sur la photo. 15 ml. Faut en user avec parcimonie.

On ouvre les trois à tour de rôle. Le parfum est bien là, en mettant un peu de lubrifiant sur un doigt pour tester le velouté puis le goût en le passant sur ma langue, j'ai l'impression de déguster une crème caramel. Ça sent très bon et donne envie de lui bouff... Euh, de déguster avec gourmandise la dame qui en est imprégnée.

Saisissant. La cerise aussi est bien présente au rendez-vous.

"Delight in my derriere". C'est écrit dessus. "Du bonheur dans mon c...", quoi. Au moins on annonce la couleur. Le petit flacon de produit aux clous de girofles "à vaporiser autour du sphincter récalcitrant puis patienter une à deux minutes" (euh, en faisant quoi ? un Scrabble ?) a une odeur moins douce, un peu médicale mais pas déplaisante pour autant. Je reste dans l'attente de voir de visu, si je puis dire, quand aux effets "pour un popotin zen" que j'ai hâte de mettre en pratique...

Un essai sur moi, à blanc, ne me semble pas plus concluant que ça, mais je suis un garçon souple qui sait se détendre. Difficile d'en dire plus, ça s'arrête là, pour le moment, les flacons sont posés dans la salle de bain et attendent leur heure... Qui viendra.

Promis j'en reparle le moment venu, en détail.

2 commentaires:

  1. De bien beaux produits qui font presqu'envie. Mais avec les appellations plus que suggestives, il faudrait les camoufler des regards indiscrets de la femme de ménage, des ados qui ne vous laissent guère d'intimité lorsqu'ils ont envie de parler (mieux vaut saisir le moment où ils sont dispo, car ce n'est vite plus le bon moment avec eux)...
    En bref, je préfère m'en passer. On trouve aussi de très beaux flacons pour des cosmétiques d'usage plus courant.
    Mais comme je suis très curieuse (vous aussi remarquez, pour vous être livré à un essai à blanc, hein!), oui, oui, vous nous en reparlerez le moment venu...

    RépondreSupprimer
  2. Valentine n'étant pas d'accord pour un "au revoir et merci" post fessée, si affinité, vous avez toujours des p'tits trucs à tester...
    Mais pour ça, comme pour la fessée, si vous préférez gardez vos impressions pour vous, on ne vous tiendra pas rigueur de renoncer au compte-rendu.
    Don't worry, be happy!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS