03 janvier 2011

Dress décodé...

2130 - "Je ne porte jamais de cravate. Je devrais ?"

Cette photo me fait réagir. Pas pour l'attitude et l'esthétisme, mais parce que monsieur est fringué comme un attaché commercial et madame comme une écolière. Disons étudiante pour éviter les ennuis. Une culotte rouge quand même. Et des talons aiguilles.

J'avoue, j'attache peu d'importance aux fringues et ignore les dress codes, même si j'aime bien qu'elle me surprenne, évidemment. Je n'impose rien. Je l'aimerai autant en jean qu'en jupe, autant apprêtée que naturelle...

Pour moi, la féminité ne passe pas par les habits ni par le maquillage. C'est juste un état d'esprit. Et un état de fait qui ne se surjoue pas.

Je lis souvent sur blogs et autres forums que "les femmes" aiment que les hommes qui les fessent soient de vrais gravures de mode, avec la panoplie consacrée. Elles veulent des types soignés portant chemise blanche et pantalon repassé, en costume, cravatés comme des notaires. Je ne parle même pas des joues rasées de frais évidemment. Ni des chaussures impeccablement cirées avec un joli reflet miroir du plus bel effet...

Autant dire pour certains aspects que je suis assez loin du compte: je m'épanouis en solo dans un univers artistique moins conventionnel, je n'ai pas de costume, on dirait un pingouin quand j'en enfile un (costume, pas pingouin), je ne mets jamais de cravate (mais je sais faire les nœuds) et je passe ma vie en jean. Propre, quand même. Et parfois avec chemise blanche, mais plus souvent noire... Côté chaussures, deux paires, une sport et des pompes noires cirées, parfaites pour les enterrements. Donc heureusement peu usitées. Et toujours disponibles pour les jours de fêtes ou lors des repas semestriels obligatoires chez les parents...

Je me rase tous les trois matins mais je me douche et me shampouine deux fois par jour. J'adore l'eau. Je ne bois que ça.

Mon parfum ? Hugo en ce moment...

Plutôt habillé "sport" quoi (une veste sur un jean, l'alibi...) mais fort heureusement, il se trouve que certaines femmes seraient sensibles à mon apparence. Ouf. Pourquoi est-ce que je vous dis ça ? Humeur... Et réaction sur l'image en haut, je vous l'ai dit.

Au fond, il m'importe surtout que je plaise un minimum à celle qui m'accompagne, je crois... Je suis un mâle. Et si elle m'aime en jean, alors...

14 commentaires:

  1. Votre billet m'amuse !

    Au premier sens, parce qu'une fois couchée en travers des genoux de quelqu'un, son habillement devient bien accessoire (à moins qu'il ne gratte ?), le champ de vision étant bien comment dire ? Réduit !

    Pour la tenue, je crois surtout qu'il faut être à l'aise.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, mais ce n'est pas le sens du message. je suis plus sur un comportement "sociétal obligatoire" que je ne suivrai pas que sur une notion d'être bien à l'aise dans ses habits et non engoncé...

    RépondreSupprimer
  3. Ceci dit, vous aviez, chère Ana, bien compris, évidemment.

    RépondreSupprimer
  4. Une lectrice qui aime bien vos textes7/1/11 08:44

    Ce qui me vient à l'esprit à la lecture de quelques billets récents (personne avec qui tester votre colis de produits coquins...plus grand chose de vécu à raconter...) qui laissent comprendre votre "solitude" actuelle. QUEL EST LE "BUG" CHEZ CE STAN dont l'univers érotique doit pourtant en faire rêver plus d'une ? Un peu trop ventripotant (on est un peu esthète quand on a ce genre d'attirance me semble-t-il...ou bien est-ce seulement moi) ? Ne se rase pas assez souvent (aïe, ça rape !!) ? Ou bien se vente-t-il un peu en racontant ses souvenirs, et n'est-il pas si excitant que cela dans la réalité ?... What else ? What's wrong with Stan ?

    RépondreSupprimer
  5. Excellentes questions, auxquelles il est facile de répondre... Pas de bug, plutôt une période "sans", en dépit de l'envie constante de se repencher sur un passé riche et bien réel, mais qui s'estomperait un peu trop à mon goût.

    Ventripotent, non, je me surveille et même si la silhouette "évolue", je suis encore assez passable pour mon âge avancé.

    C'est vrai que je suis dans un creux sensuel, volontairement, je répète et surtout parce que je dois me recentrer sur des choses vitales professionnelles qui me tiennent à coeur. Du coup mes histoires potentielles sont très en attente.

    De plus, j'ai eu la chance de vivre des moments exceptionnels avec une "Elle" qui s'est depuis estompée et je ne voudrais pas devenir compulsif en cherchant à reproduire ailleurs ce qui m'a tant plu avec tout ce qui bouge. Unique.

    Il y a des demoiselles intéressées par ce que je raconte ? Heureusement. Mais ce journal est aussi un plaisir personnel et pas un piège à filles comme le croient certaines qui me le disent par mail de temps en temps. Je laisse faire les choses.

    "Excitant". je ne crois pas. Pour "celle qui"... J'espère !

    Mais tout ça c'est aussi une putain d'alchimie qui ne marche pas avec n'importe qui.

    Merci de me lire et soyez rassurée, nothing's wrong with Stan.

    RépondreSupprimer
  6. C'est exactement ce qu'on ressent de vous, en suivant au fil...

    Il faut du temps au temps !
    signé Mme IRMA

    RépondreSupprimer
  7. Autant , pour vous , la femminité ne passe pas par un code dressing , je dirai la même chose , pour la masculinité , la virilité , comme vous voudrez. Ce n'est pas tant ce qu'il porte , que la façon de le porter.Et moi , de temps à autre , j'aime le voir en costume , parce qu'il est un peu différent , c'est un peu , comme s'il fallait le reconquérir...:)
    Mais , pour la barbe , alors là , non! tous les jours il faut qu'il se rase , ça arrache!!!:(j'ai la peau fragile , moi.

    RépondreSupprimer
  8. Ellie, vous trichez, ma chère. Comme on s'est aperçu en "vrai" une fois lors de ce vernissage Waldoesque, du coup vous n'avez plus de votre serviteur uniquement une perception blog virtuelle, mais aussi un sourire, une silhouette bien réelle, même si ça reste très restreint...

    Mais c'est clair que vous parliez plutôt du fond, ici. Merci madame Irma.

    RépondreSupprimer
  9. Emma, je me rase, quand même... "Tiens, non, pas là" dit-il en vérifiant ses joues. En même temps, pas de RV de prévu, hein...

    RépondreSupprimer
  10. Eh bien, quelle confiance en vous dans votre réponse sans hésitation aucune ! Impressionnée !!
    Si la "période sans", le "creux sensuel" est volontaire, alors tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles...
    Il est vrai que l'on donne souvent la priorité aux choses professionnelles, laissant en attente le côté coeur et ce qui s'y rattache.
    Prise de conscience de la quarantaine un peu forcée par les ados impitoyables qui nous font remarquer notre...âge qui avance... Discussion avec un jeune retraité qui, lors de son pot d'adieu, explique que ses blagues "cul", c'est histoire de continuer à rigoler, mais qu'avec sa femme, ils n'ont plus la forme pour...
    Alors, se repasser son "riche passé" tandis qu'on a encore l'énergie pour vivre le présent... Pour ma part, je préfère continuer à me tricoter de beaux souvenirs pour une époque qui viendra le plus tard possible, je l'espère, où je n'aurai plus rien d'autre à faire que de me repasser ces heures vécues. Mais, bien sûr, pour cela faut-il être avec LA personne avec laquelle cette "putain d'alchimie" marche, comme vous l'écrivez. J'ai cette chance heureusement.
    Certaines ont cru voir en votre journal un filet à sirènes ? Sans doute avaient-elles constaté en d'autres lieux traitant un peu du même sujet qu'au 1er commentaire déposé, on sent dans la réponse que l'auteur lance aussitôt l'opération séduction. Et ce, même s'il est déjà en fort bonne compagnie semble-t-il, juste histoire d'agrémenter ses "jeux". Alors que naïvement, au départ, on pensait qu'il avait trouvé un quelconque intérêt à la discussion... Tant mieux si tel n'est pas votre cas!
    Quant à votre "merci de me lire", je répliquerai merci à vous d'apporter de l'eau au moulin des rêves et de l'imagination de ceux qui passent chez vous, et de prendre aussi le temps de répondre, même si j'ai bien compris que vous en tirez avant tout une satisfaction personnelle.

    RépondreSupprimer
  11. @ So: oui, une satisfaction personnelle avant tout. C'est comme ça que ça a commencé, lors de passage sur un forum, quand je me suis rendu compte qu'il me fallait un espace à ma "taille" et dont je sois seul gérant, pour raconter mes petites histoires passées, présentes et à venir.

    Chaque mot que vous écrivez sonne juste, je plussoie, y compris ce passage sur les commentaires, et l'opération séduction qui s'ensuit. j'avoue, il m'est arrivé à la lecture de certaines lectrices de me dire que ce serait amusant de...

    Que peut-être celle qui est derrière l'écran serait...

    Mais je suis fataliste. Si les choses doivent se passer, elles arrivent. J'ai eu le bonheur de vivre de belles choses, partagées et complices, je n'ai pas de recherche, et comme dit le titre du blog, le reste ira "au fil des jours, au gré du temps".

    Ou du vent.

    Ou d'elle, quand elle voudra.
    Et si c'est "So" pour "Sophie", ça me cause aussi.

    Even so cute.

    RépondreSupprimer
  12. "je plussoie", j'en avais compris le sens, mais ce verbe m'a poussée à attraper le Larousse sur l'étagère à côté du PC...RIEN ! S'agirait-il d'un verbe désormais inusité ? 2nd réflexe, Google : XXIè siècle (donc, non, finalement, pas désuet du tout!), vient de l'habitude sur les forums...
    J'ai donc une excuse à mon ignorance, je ne fréquente aucun forum. Je fais quelques échappées sur la blogosphère, mais j'y consacre peu de temps. Mari, enfants, activité professionnelle, famille au sens plus large, amis ont la priorité sur le virtuel. Votre blog est le 3ème qui me donne envie de poser mes bagages afin de l'explorer. C'est le 2ème sur lequel je me décide à déposer des commentaires. Vous êtes très productif, je crois qu'en tirer la substantifique moelle, à la manière de Voltaire, va me prendre un certain temps...
    So comme la Comtesse de Ségur dont il est question quelque part chez vous me semble-t-il... Gamine, j'ai bien aimé lire son oeuvre. Faut-il voir là l'origine du prénom d'une de mes filles ? Je n'en sais rien.
    Mais en fait, pour ce qui concerne votre question, surtout So en tant que formule d'introduction, notre "Alors," in french, mais ça sonnait moins bien.

    RépondreSupprimer
  13. Parfait, je l'avais bien compris comme ça, alors... Ravi de vous avoir donné l'envie de... D'intervenir. C'est toujours plaisant de se sentir lu, même si encore une fois le premier lecteur c'est moi. Mais tout seul, ce serait un peu vain, quand même.

    RépondreSupprimer
  14. Je comprends maintenant pourquoi So vous "cause" ... Promis, je ne l'avais pas fait exprès, je ne suis passée qu'aujourd'hui de l'autre côté du miroir...
    Ce n'est pas even SO cute, mais even SO curious !
    Et ce qui est encore plus étonnant, c'est que le copain de ma fille ainée, son bac S en poche, est depuis septembre, dans cette école d'art que vous avez fréquentée... Fiouuu, moi qui croyait que c'était un truc de flemmards, il bosse comme un damné !!!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS